Résidanat de médecine : une commission d’enquête et des interrogations

Suite à la vague de protestations des candidats malheureux aux concours de résidanat de médecine, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a dépêché une commission d’enquête composée de trois éminents profs pour s’enquérir de la véracité des propos contenus dans la lettre des protestataires adressée au ministre il y a une quinzaine de jours. En effet, on apprend de source généralement bien informée que la commission a entamé son travail depuis avant-hier. Parallèlement au travail de la commission qui n’a pas encore achevé son travail et rendu ses conclusions, l’administration a procédé à la répartition des candidats retenus lors d’une cérémonie grandiose à la faculté de médecine en présence d’environ 700 personnes .La question que l’on s’est posé relève d’une logique qui crève les yeux dans la mesure ou on a estimé que les initiateurs de cette fête ont tenté d’intimider et d’influer sur les conclusions de la commission d’enquête. Selon un responsable qui a requis l’anonymat le ministre est en mesure d’annuler les résultats du concours même après les répartitions des candidats retenus à leurs postes de spécialité. A-t-on voulu mettre le ministre devant le fait accompli ? Même au cas où la commission d’enquête aurait relevé dans son rapport des anomalies et des dépassements. Selon des indiscrétions, un conflit aurait éclaté entre le doyen de la faculté de médecine et le président du jury autour d’un doute qui aurait porté sur une question relative à la correction des copies qui n’aurait pas été soumise à la machine payée par l’université à hauteur de 160 millions de centimes. Il y a même eu des échanges de correspondances entre les responsables concernés à propos de cette éventuelle défaillance qui aurait favorisé des candidats proches à des profs et des responsables de l’université et du CHU. Lors de la visite de travail du premier ministre à Sidi Bel Abbés, M. Mébarki ministre de l’enseignement supérieur qui a confirmé l’envoi d’une commission d’enquête n’a pas mâché ses mots devant les journalistes en affichant un doute sur la crédibilité de ce concours. A noter que Mr Mebarki est originaire de la wilaya de sidi bel abbés et il se trouve qu’il est très bien informé sur tout ce qui se passe dans le présent et dans le passé à l’université Djilali Liabes. Sa déclaration recèle des intentions fermes de bousculer un ordre établi au sein de cette institution du savoir qui n’est pas à son premier scandale si on se réfère à celui des notes falsifiées de la deuxième année de médecine il y a moins de trois ans.


le 29 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 octobre 2013

17 Commentaires pour “Résidanat de médecine : une commission d’enquête et des interrogations”

  1. landon

    Commission d’enquête qui nous a rien rendu !!! ils voulaient juste nous faire taire parce que fdahna “jedhom” sur facebook sur la presse par + de 20 articles (merci à la famille de presse de SBA). Toutefois monsieur le ministre Mohamed Mebarki n’avait pas le courage pour prendre au séreux ces dépassement (fuite des questions du sujet de cet examen avec les réponses demandées) chose qui a donné lieu à ces notes exceptionnelles de 17, 18 et ils ont tout simplement placé leurs 3 filles en tête de liste avec notes exagérés de 19.33/19.20 et 19 !! Une après l’autre !!! 1 2 3 viva l’Algérie !!!

    Des médecins nuls qui n’ont jamais eu une moyenne au dessus du 11 dans tous leur cursus de médecine avec plein de rattrapage ont soudainement pris le résidanat avec des moyennes de 18 et +++ alors que pas mal des meilleurs de la promotion ce sont classés les derniers dans les lauréats ou ont carrément perdu une fois dépassé la 86 ème position !!!

    Tout cela grâce à la banque des questions de xxxxx qui fut leur passée les derniers jours, contenant les questions de l’examen et leur réponses demandées (collection de 400 QCM d’ou sont venus les 150 QCM du sujet) , ils les ont appris par cœur en 2 à 3 jours et hop !! 17 18 et + !!

    bref, de la triche programmée, voilà la définition de cet examen de résidanat, du plus grand scandale de tous les temps en médecine moderne dans cette pourrie faculté !!! Rabi wkilhom xxxxx et sa bande de mafia !!!
    الله يمهل و لا يهمل

    • doctorant

      cette bande de la médiocrite de la medecine qui fait la honte de SBA est en train de tomber; a commencer par le doyen de cette fac qui n est plus ; ils ont tellement bien tricher depuis des annees qu il a ete impossible de les demasquer
      “Hasbiya Allahou wa ni’mal wakil”

      • landon

        C’est vrai, mais toutefois, un mot de vérité se dit sur l’ancien doyen de la fac de médecine, c’est un bonhomme honnête qui n’a rien a voir avec ce scandale de résidanat !!! c’est toujours et toujours et toujours le Pr xxxx qui fait tous derrière les coulisses !!! C’est lui qui a fait fuit les questions de l’examen ce qui a donné ces notes extra-ordinaires !!! C’est lui qui place ses proches en tête de liste bien sur avec l’aide des soit-disant jurys de l’examen qui excellent mnt le trafic.
        Bien sur le doyen devait faire qq chose depuis des années pour freiner ce phénomène chose qu’il ne l’a pas fait en croyant que les gens vont se taire à jamais…mais ils se trompaient :!!! Cette année tellement le trafic avait dépassé les limites avec la fuites des questions du sujet, puis que les meilleurs de la promotions n’avaient en grande partie pas eu le concours et ont eu le courage de parler !!! ça leur fait un cauchemar !!! fdahnahom fe les journaux !!! yestahlo had el chi et c’est encore insuffisant !!!

        Mnt avec ce scandale, certes hakna rah, day3oolna une année m hyatna w rebhoo leurs proches et progéniteurs !!! mais jamais jamais ils vont le refaire de cette façon !!! jamais on verra des 18 et des 19, pas de banque de triche de xxxx , toutefois je ne crois pas qu’ils vont “ne pas placer” les fils/filles des profs entre les 10 premiers !!! Ils vont le refaire malheureusement et en 2014 ils seront 6 !!! ça leur sera un grand casse-tête cette année et le moindre dérapage ou plainte de la part des candidats …le ministère va les massacrer cette fois-ci. Rabi wkilhom

  2. alan wake

    Malheureusement …..l’affaire a été enterrée chez le ministère …..cette commission d’enquête n’est venue que pour nous faire taire ni plus ni moins….ils vont refaire le mm scandale en 2014 avec 5 fils/filles de profs et pleins de leurs proches.

    Pourri pays d’Algérie, la corruption fait des ravages partout sans que personne ne puisse faire qq chose….mm dans le secteur de la santé !!! ya hadoo qui trichent vont devenir des futurs médecins spécialistes…à quoi vous attendez de leur part avec ce genre de méthodes ??!!! pauvre malade qui va tomber entre leurs mains

    Ils savaient tous, bel et bien avant cet examen, depuis des années que cette bande de mafia fait tout pour que leurs fils/filles/proches et richards de la ville soient les premiers dans le classement.
    Fuite du sujet et de la banque de maghraoui, c’est ça leur secret !!

    Mais ce lobby à la fac/chu est très fort pour etre enterré, c’est eux qui réussissent à chaque fois à enterrer les scandales un par un …mais ils étaient surpris cette fois-ci en voyant devant eux pour la première fois des gens honettes, de jeunes médecins qui parlent à haute voie sans crainte de leur droits au médias et aux différents ministres….homma walfo les lâches li yesktoo ala hakhom mais cette fois-ci ghaltoo we halbooha, we lkaw de vrais hommes et de vraies femmes, machi ananich li hadroo ala hakhom we fadhoo jedhom pour la première fois dans toute l’Algérie. Toute l’Algérie a entendu parler de ce scandale qui n’est pas nouveau dans son genre, mais cette fois-ci il était ample, très ample au point ou il a bouffé tous les postes proposées cette année !!! Les gens honnêtes et les meilleurs de la promo ont perdu dans ce scandale.

  3. hak

    les personnes accusés ou désignés du doigt doivent avoir un peu de dignité .Ou ils démissionnent, ou ils expliquent aux citoyens leur innocence . Ils doivent user de leur droit de réponse , mais ils doivent aussi rendre des comptes . Les accusés de clientélisme, les autres accusés de népotisme doivent s’expliquer. Les complices doivent expliquer leur soutien, leur silence ou leur connivence .Depuis 2010 les accusations sont proférés contre ces mêmes personnes. Pourtant les accusateurs ne sont pas les mêmes (avant c’était les étudiants de 2eme année , aujourd’hui c’est des étudiant de 6 éme année . L’université doit se débarrassée de ces individus qui portent préjudice à la réputation de la faculté .Ils sont tous de connivence confiant alors le dossier a la justice qui décidera des poursuites.

  4. hak

    les personnes accusés ou désignés du doigt doivent avoir un peu de dignité .Ou ils démissionnent, ou ils expliquent aux citoyens leur innocence . Ils doivent user de leur droit de réponse , mais ils doivent aussi rendre des comptes . Les accusés de clientélisme, les autres accusés de népotisme doivent s’expliquer. Les complices doivent expliquer leur soutien, leur silence ou leur connivence .Depuis 2010 les accusations sont proférés contre ces mêmes personnes. Pourtant les accusateurs ne sont pas les mêmes (avant c’était les étudiants de 2eme année , aujourd’hui c’est des étudiant de 6 éme année . L’université doit se débarrassée de ces individus qui portent préjudice à la réputation de la faculté .Ils sont tous de connivence confiant alors le dossier a la justice qui décidera des poursuites.

  5. bachi

    Un ami vient de me téléphoner de ANNABA pour me dire « il semble que l’Université de Sidi Bel Abbes a mis au point une machine infernale à étouffer les scandales. Cette machine minutieuse semble d’une efficacité redoutable conçue pour effectuer trois opérations ( elle neutralise ,stérilise ,et purifie tout scandale quelque en soit la nature ) La preuve de son productivité et jusqu’à présent tous les scandales ont étés magistralement étouffés , neutralisé . Cette merveilleuse machine est composée d’une commission dite de déontologie qui compte d’anciens responsables plus ou moins impliqués directement ou indirectement dans la gestion de l’université et qui ont un seul soucis c’est de plaire au chef . »
    ils s’acharnent a trouver des arrangements à l’ amiable pour contenter tout le monde ,donner raison à tout le monde .L’essentiel c’est de rester aux commandes pour servir et se servir ……….

  6. hak

    La vérité existe, on invente que le mensonge Mr le recteur

    J’ai entendu aujourd’hui sur la radio Sidi Bel Abbes 99.2 FM Mr le recteur s’expliquer sur la situation de la faculté de médecine et sur la commission d’enquête. Je suis surpris par la sincérité du premier responsable de l’université mais sa prestation radiophonique me fait penser à un vieux dicton que mon professeur me répète souvent « L’essence même de la tromperie ne réside pas dans le mensonge que l’on profère, mais dans les vérités que l’on avance pour étayer le mensonge. »
    A l’ entendre il n’y pas jamais eu de falsifications de PV jamais de falsifications de notes ,jamais eu de falsifications de documents ,jamais eu de vols ,jamais eu de détournements .il n’y a jamais eu de fissures dans des amphithéâtres récemment acquis , jamais eu d’inondations dans la bibliothèque ,il n’y jamais de palmiers plantés à 3 heures du matin pour maquiller le campus universitaire lors de la visite de Mr SELLAL . Tout ce qui a été dit et écris sur les journaux n’est que affabulations .Il s’agit alors d’une hallucination collective ,une schizophrénie collectives .

  7. zalamite

    D’après le journal le quotidien d’oran d’aujourd’hui 31 octobre
    La faculté a organisé une grande fete pour impressionner la commission d’enquête. Mais ce qui un fait notable, le ministère n’est pas habilité a a faire son enquête que l’lorsque elle sera devant la justice. Une fraude qui deviens publique est une affaire de justice et non interne. Il fallait a l’université et au ministère de faire leurs enquête avant que l’affaire ne deviens publique et même internationale, car comment voulez vous que les autres pays puissent accorder des équivalences a nos étudiants pour poursuivre leur stage ou leur formation ??..Mais comme le ministre lui-même est un FLN issus des facultés des sciences sociales il ne pourra pas intervenir sur un secteur qu’il ignore comme le médical qui est devenue la technologie médicale après l’introduction de l’instrumentation et de la robotisation dans sa pratique. Le ministre qui est de certain âge et dans son époque a mechriya il n y avait que les sœurs chrétienne qui pratiquait la médecine et aussi le marabout et le roukya. Il n ya aucun pays au monde ou les individus font le trafique a visage ouvert devant la planète entière que dans l’Algérie sans se soucier de leurs réputation, car une fois l’algérien taxé de trafiquant il est sous évaluer commercialement. Sa valeur sur le marché baisse.
    C’est une affaire d’état et non de ministère. L’état doit ordonner au procureur de constituer partie civile et engager une plainte au non du collectif plaignant. Le ministre lui-même sera convoqué par la justice pour donner sa version. Rab Dzayer et amis rab bel abbés comme le nommait les medias est finit.
    Une autre chose qu’ignorent les algériens l’arrivée de la 3 g et ensuite la 4g va bouleverser totalement le métier de la santé. La consultation sera via l’internet et le médecin de Paris de Montréal de New York de Jérusalem de Tokyo peut intervenir en direct. La ou le médecin est réputé le le patient algérien lui offre son destin même si le médecin est yahoudi. Ces médecins pistonnés n’auront que les moutons à garder et la karentika à vendre. Si un FLN a du poids au sein de la faculté demain il n aura rien. Revenons à nos moutons. Si l’alfa existe encore…
    Il faut passé cette faculté en justice et voir si le FLN n’est pas derrière tout cela. Si il s’avère il est de mèche, geler lui l’activité dans cette wilaya

  8. bachi

    Enquête de moralité de tous les Profs qui ont organisé l’examen

    A mon avis la commission d’enquête venue l’ALGER pour enquêter sur les concussions de la faculté de médecine,doit terminer son travail par une enquête de moralité sur tous les organisateurs de ces concours .Ils faut rappeler et informer ces messieurs d’ Alger que ces genres d’infractions sont commis depuis 2011 par cette même équipe qui ” excel ” dans le trafique et la magouille.Consultez les archives de Bel Abbbes Info et vous allez êtres étonné de l’ampleur du désastre. Tapez scandales à UDL

  9. ibrahim

    La fatuité des responsables de la faculté de médecine

    Le Recteur semble résolu à enterrer définitivement tous les scandales de l’université
    Le manque de réaction du Recteur , institutionnalise la fraude en concédant l’impunité totale aux professeurs accusés de fraudes . La complaisance et la pusillanimité, des responsables de notre université sont de toute évidence les causes principales de la prolifération du phénomène de fraudes . Ces deux maladies graves sont chroniques, elles se sont installées progressivement et lentement sur ce corps malade qu’est notre université. Les signes annonciateurs ont apparus depuis longtemps depuis 2010 , les signes d’ appels ont été décrits depuis fort longtemps par des enseignants intègres .Mais le recteur n’a jamais voulu entendre . Il n’a jamais voulu voir .Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. C’est pourquoi la responsabilité du recteur est totale et entière .

  10. ibrahim

    la fatuité de TOU

    Le Recteur semble résolu à enterrer définitivement tous les scandales de l’université
    Le manque de réaction du Recteur , institutionnalise la fraude en concédant l’impunité totale aux professeurs accusés de fraudes . La complaisance et la pusillanimité, des responsables de notre université sont de toute évidence les causes principales de la prolifération du phénomène de fraudes . Ces deux maladies graves sont chroniques, elles se sont installées progressivement et lentement sur ce corps malade qu’est notre université. Les signes annonciateurs ont apparus depuis longtemps depuis 2010 , les signes d’ appels ont été décrits depuis fort longtemps par des enseignants intègres .Mais le recteur n’a jamais voulu entendre . Il n’a jamais voulu voir .Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. C’est pourquoi la responsabilité du recteur est totale et entière .

  11. hak

    Le silence de l’administration est inquiétant

    L’affaire n’est plus une affaire de la fac de médecine ,c’est maintenant une affaire publique ,une affaire de sécurité nationale ,par ce qu’elle peut entraîner comme risques de manifestations ,de grèves ect……….. Toutes les autorités sont maintenant concernées Mr le Wali ,Mr le procureur ,Ms les chefs du sûreté de wilaya et de la gendarmerie . Le citoyen ne peut pas comprendre ou admettre cette inaction générale .
    Mr le recteur et le doyen sont responsables au premier degré et doivent mettre toute la lumière sur cette affaire ! Il y a récidives en la matière trop c’est trop .C ‘est peut être parce qu’ils n’ont jamais été inquiétés qu’ils trouvent l’opportunité et la sécurité de recommencer Prenez exemple sur la fac Oran ou ce n’est pas la fille d’un entrepreneur qui a été épinglée mais la fille du baron de la drogue .

    Le citoyen doit comprendre est-ce un laisser faire ou une bénédiction il faut lever tous les soupçons Donnez nous confiance en notre Pays ………Merci

    • Abassia

      Le “bras d’honneur” adressé à l’ensemble de la population!

      L’ organisation de cette ” grandiose cérémonie ” au moment où la commission d’enquête fait son travail est un véritable ” bras d’honneur” lancé à l’ensemble de la population de SBA.
      Orchestrer cette cérémonie dans la précipitation sonne comme un aveu des organisateurs qui veulent mettre le ministère devant le fait accompli. Cette attitude immorale, impudique devrait inciter les responsables de la wilaya et du ministère à aller en profondeur dans les investigations car ce comportement indécent risque de cacher bien des choses.

  12. badissie

    on devrait fermer la faculté de médecine de Bel abbés , après ces scandales a répétition , et je crois que l’enseignement supérieure a Bel Abbés est pourrie , maintenant je comprends pourquoi certains étudient on choisie des wilayas limitrophes ,

  13. Incorruptible

    On vient d’apprendre que Si TOU Benaceur a quitté son koursi longtemps protégé défendu par son frère.EH le règne de TOU(t) être n’est qu’un laps de temps sur terre.Ne reste que le mal qu’on a semé ou avoir fait semblant de l’ignorer . Wallah, je n’arrive pas à comprendre comment un intello comme lui s’est agrippé au koursi malgré les scandales à répétition dans son fief.J’ai cru comprendre que seulement les caciques du pouvoirs sans diplôme agrippaient parcequ’ils n’ont aucun autre moyen autre que le bla bla ,d’affronter une vie normale.Espérons que ce Khalfi qui le remplace, fera en sorte de nettoyer et d’instaurer une discipline.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00