Sévère réquisitoire de Nicholas Sarkis contre Chakib Khelil

Après la lettre de Hocine Malti au chef du DRS, c’est au tour de , Nicholas Sarkis expert pétrolier franco-libanais, conseiller des pays producteurs et sociétés internationales ; directeur du Centre arabe d’études pétrolières et directeur de la revue le pétrole et le gaz arabes , d’adresser, en qualité « d’ami de l’Algérie », une lettre ouverte au président Abdelaziz Bouteflika qui s’avère être un véritable réquisitoire contre la politique menée par Chakib Khelil, l’ancien ministre de l’énergie, mis en cause dans des affaires de corruptions présumées objet d’enquête en Italie et au Canada. Réquisitoire mais aussi constat amer et mise en garde contre les conséquences d’une gestion affolante des ressources nationales.

 

Monsieur le Président,

Les informations qui abondent depuis quelque temps, dans la presse algérienne et internationale, au sujet des graves malversations auxquelles aurait donné lieu l’exploitation du pétrole et du gaz algériens font mal. Très mal.

Elles font mal en tout premier lieu aux Algériens eux-mêmes qui ont payé trop cher le prix de leur indépendance et de la récupération de leurs richesses nationales pour tolérer, ou penser une seule seconde, que certains de ceux à qui ils ont fait confiance pour assurer la bonne gestion de ces richesses aient vendu leur conscience et leur âme au diable pour s’enrichir sur leur dos. Ils ne peuvent, hélas, que se poser la douloureuse question de savoir à quoi aurait donc servi le sang de ceux qui sont morts pour que leur pays recouvre sa liberté et sa dignité, et à quoi auraient donc servi les sacrifices de ceux qui, après l’indépendance, ont durement œuvré pour construire un Etat fort et moderne et un pays où les serviteurs de l’Etat sont payés pour servir l’Etat et leurs concitoyens, et non point pour se servir eux-mêmes, ou servir des escrocs de tout acabit.

Ce qui est dit et écrit au sujet de supposées vastes opérations de corruption dans le secteur algérien des hydrocarbures fait aussi très mal à tous ceux qui, sans avoir le passeport algérien, aiment votre pays et votre peuple et ne peuvent qu’éprouver de l’admiration pour tous les exemples de courage et d’abnégation que vous avez fournis au monde pendant et après la longue guerre de libération nationale. Pour avoir eu le privilège d’accompagner les premiers pas de la Sonatrach dès sa création, et pour y avoir apporté une bien modeste contribution avant, pendant, et après la grande bataille des nationalisations, j’estime qu’il est de mon devoir de témoigner et de rendre hommage à tous ceux qui ont construit cette belle entreprise dont l’Algérie et les Arabes sont ne peuvent qu’être très fiers.

L’Algérie du million et demi de martyrs et les 40 voleurs
Tous ceux-là ne peuvent qu’être indignés, ulcérés et profondément choqués par les dérapages et les turpitudes de quelques « suspects » qui auraient trahi la confiance placée en eux et failli à leurs devoirs, au risque de salir la réputation d’une entreprise considérée comme un modèle à suivre par tous les autres pays exportateurs d’hydrocarbures. Personne, en Algérie ou ailleurs, n’ose imaginer ou croire que l’Algérie du million et demi de martyrs puisse abriter et voir son économie sabotée par une quarantaine de voleurs.

Non moins grave est le fait que ceux qui sont aujourd’hui pointés du doigt par la justice algérienne, italienne ou canadienne, pour des détournements supposés de milliards de dollars, sont ceux-là mêmes qui ont ouvert la voie à quelques sociétés étrangères sans scrupules pour surexploiter les gisements de pétrole et de gaz et accélérer l’épuisement des réserves du pays. Tant et si bien que l’Algérie est maintenant confrontée au risque de devenir dans peu d’années un pays importateur net d’énergie.

Gangrène
Permettez-moi, Monsieur le Président, de dire que vous avez trouvé les mots justes en faisant savoir tout dernièrement que vous avez été « révolté » par les scandales dont il est question et que vous êtes déterminé à ne pas « laisser passer ». Ces mots ont tout leur poids dans la bouche de celui qui, après avoir porté bien haut le nom de l’Algérie sur la scène internationale, et après réussi à l’arracher aux affres des « années noires » de triste mémoire, assume aujourd’hui les plus hautes responsabilités au sommet de l’Etat. Les Algériens et les amis de l’Algérie ont maintenant les yeux tournés vers vous et ne peuvent que vous souhaiter bonne chance dans votre nouvelle et lourde mission d’éradication d’une gangrène qui commençait à menacer la sécurité nationale et les intérêts vitaux de l’Algérie.

Nicolas Sarkis


le 01 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 mars 2013

4 Commentaires pour “Sévère réquisitoire de Nicholas Sarkis contre Chakib Khelil”

  1. le cygne

    Eh Bien! Cette fois-ci, je crois que je vais suivre la “recommandation” de Mr Karim 10, que je salue au passage, car je vais poser uniquement des questions..!!

    Tout le monde sait que les Autruches ont dénoncé les crimes d’ordre financier commis à l’encontre du peuple, en spoliant ses richesses naturelles et son argent, avec la complicité et la bénédiction des vampires banks des trois Nord…. !!!!
    Ceci dit, qui est ce Nicholas sarkis, qui prétend être “l’ami de l’Algérie” et celui du peuple Algérien… ??? Pourquoi nous caresse t-il tendrement dans le sens du poil, comme le fait une bonne partie de l’armada tout profil confondu, ces derniers temps….??? Pourquoi a-t-il choisi l’option d’écrire une lettre “ouverte” au Président de la République…???
    Pourquoi a-t-il attendu jusqu’à ce que ces scandales éclatent pour venir nous faire son petit numéro au cirque des phoques qui suffoquent de ne pas voir les hirondelles arriver chez nous… ??? C’est maintenant qu’il s’est rendu compte que les malversations font très mal à l’Algérie et à son peuple….??? Pourquoi avant, il n’y avait pas de pots de vins et de détournements d’argent…???
    Où était cet ami du peuple lorsque Chakib Khelil était Ministre de l’Energie et des Mines et lorsqu’il était président de l’OPEP… ????
    Où était cet ami lorsqu’il était directeur du Centre Arabe d’Etudes Pétrolières…… ???
    Sa conscience était elle dans un sommeil profond et réparateur, ou dans un profond sommeil hivernal comme celui du Hérisson, qui même plongé dans son profond sommeil, il a le réflexe, au plus léger dérangement, de hérisser ses épines en une fraction de seconde et de se métamorphoser en oursin. C’est pourquoi, pendant longtemps, on a cru qu’il dormait en boule. Le Hérisson chasse les escargots et les limaces; mais pas les gros, uniquement ceux qu’il peut avaler d’une seule bouchée; c’est pourquoi tous ceux dont le diamètre de la coquille fait plus de 18 millimètres peuvent dormir tranquilles. Saviez vous qu’ en Suisse le Hérisson est protégé depuis 1935.

    Par contre, moi ce qui m’a mise en boule, même si je ne suis pas un hérisson, c’est le fait, que ce Mr Nicholas, mette le million et demi de nos martyrs côte à côte avec les 40 voleurs….??? Pour moi c’est une insulte….!!! Il y a mille et une façon de nous faire comprendre son point de vue mais avec beaucoup plus de tact……c’est un expert Non. !!!
    Puisque c’est un spécialiste dans le domaine du pétrole et du gaz…, pourquoi n’a-t-il pas écrit une lettre ouverte au président pour le prévenir des dangers liés à l’exploitation du gaz-schistes, que les Requins Tigres veuillent nous imposer ……!!! Au fait, ce sarkis est il pro-Français ou pro-Américain …?? C’est la clé de l’énigme Sourire… !!! Mais moi, tant que je ne connais pas ses motivations réelles, je ne pourrai pas le remercier, d’ailleurs, nous sommes assez mûrs et conscients pour apercevoir les dangers d’où qu’ils viennent… !!!Nous sommes peut être en phase d’hivernation mais pas d’hibernation..!

    Saura-t-on un jour, pour quel compte il travaille, et dans le cadre de quel agenda….. ???? Car par les temps qui courent il n’y a pas d’amis Fi Sabililallah… !!!

    «On dit que l’argent n’a pas d’odeur : le pétrole est là pour le démentir.»

    PS: S’il y a des fautes, ayez la bienveillance de les corriger ou de fermer un oeil…..car je ne relis que très rarement mes commentaires…….!!!! Merci

    Bonne soirée à tous(tes)…!!!

  2. OULED BOUL

    L’affaire chakib khalil n’est que la partie visible de l’iceberg.Ce qui n’est pas visible est un univers kafkaien.
    Mais que la corruption soit débattue ouvertement dans l’optique que des décisions soient prises,il faut qu’elle fasse son chemin jusqu’au coeur du drame ,or des grands corps d’états pataugeant a corps perdu dans des entreprises sordides,la presse est juge et partie citoyens réduits en état de résignation,des palementeurs vendeurs de temple et de conscience,des hauts dignitaires de la république non imbus des taches de l’état.

    Cette gouvernance ignoble fait retenir contre nous des charges alarmantes,encore plus accablantes contre le systeme et les groupuscules d’interets inféodés sous sa banniere qui ne cessent de nous imposer une gestion abracadabrante de l’état.Au fait, au détriment de qui ? au profil de qui? et pourqoui ?

    Demandez aux détenteurs de la seule vraie moralité dans ce pays,je parle bien evidemment des gens du FLN et autres nécrophores qui s’engraissent sur le cadavre d’une algerie meurtrie , ce sont eux qu’ont faits de notre éxistence un humiliant cul de sac….et de notre pays un avenir puant de bec…..

    El guelliti

  3. Smiley

    merci de lire: ‘se proposaient”

  4. Smiley

    Ah! Qu’il est loin le temps où Boumediène proclamait que notre pétrole était rouge du sang des chouhadas ( n’est-ce pas monsier Nasri?)
    Serait-il aujourd’hui rouge de cette honte qui rejaillit sur nous tous et dont on veut nous faire partager la responsabilité?
    En proposant dans ce même espace un petit texte décalé ‘La symphonie du manipulateur’, j’étais loin de me douter que des virtuoses du calibre de M. Sarkis se proposait pour venir jouer la partition algérienne.Nul passeport à montrer!
    S’abritant derrière une amitié indéfectible à l’Algérie, le Sieur Sarkis qui sait compter les corrompus à l’unité près, ne veut plus rester en “quarantaine” et s’ingère dans le débat par une adresse directe au Président qu’il conjure de stopper la gangrène.
    Le message que nous délivre le docteur es-pétrole Sarkis doit nous rassurer. On respire. Le corps social Algérie est sain et il suffirait de cautériser quarantes plaies suppurantes pour que tout rentre dans l’ordre.
    La métaphore médicale de la gangrène reste cependant anxiogène et les millions de Chouhadas convonqués pour l’exercice épistolaire ne cachent-ils pas une vraie peur de voir tarir la ressource et surgir un énorme choc pétrolier?
    N’ayant pas peur de jouer les cassandre, M. Sarkis nous prévient depuis longtemps que l’incurie dans la gestion du pétrole et du gaz peuvent valoir à l’Algérie de basculer à court-terme dans le clan des pays importateurs d’énergie fossile.
    Ce danger là est réel et nous le remercions de tirer la sonnette d’alarme. Pour le reste et ses motivations réelles..mystère et boulle de gomme comme on disait autrefois.
    Haro sur le baudet Khellil semble être le nouvel air à la mode.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 4 996
  • 6 484