Si Larbi : Un Vrai « Algérien » *

Le 19 juin 1965 fut un jour historique pour le n°4 sur la photo (la photo est prise avant ce jour j) !Tayebi Larbi
Si Larbi regardez bien la photo. Il se place juste au milieu modestement. Lui qui était issu d’une famille rurale très modeste (Le fils d’un TALEB- hadj Benkhadda ould Hadj Ouis). Un homme simple et ordinaire! Pourtant cet homme était un ancien de l’OS. Sur cette photo, il avait déjà côtoyé un autre Larbi (BenM’hidi) mais surtout Boussouf (Malg). Il avait aussi une grande expérience (Un ancien élève du lycée LECLERC de sidi Bel abbes puisqu’il habitait chez sa tante-Puis vint la 2ème Guerre mondiale- Militant MTLD et puis l’OS).
Sur cette photo! Le comité des sages « Bel-abbesiens » ne pouvait prédire l’avenir (Quelques jours peut-être avant la date du 19 juin 1965 !!!).

Cet Homme était très « intelligent ». Regardez bien cette photo ! Lui un enfant de Tiliouine-Moulay Aek –Sfisef …..Un Vrai « Algérien » qui pouvait facilement s’adapter avec le temps et l’espace ! Une grande capacité des Algériens parait-il !!!! Regardez-Costume Cravate ! Cet Homme savait déjà que son sort était entre ses mains !
C’est lui qui va organiser le réseau (Oued Chouli-Saida-Ain Fras Mascara-Zélifa) avec son pc au Djebel Moksi !  et 2 Pc Tactiques à Tenira ! Le cœur battant de la wilaya 5 !
Cet Homme a même planifié une opération FIDA à la place CARNOT en 1957 !  Oui !  Pourtant !!!!!!En 1960,  il avait le grade de Commandant .Il fut désigné « responsable » de l’opération « CASSER » la ligne Charles Maurice /Ouest (Rien que ça !) pour ménager des chemins d’approvisionnements … ).
Cet Homme était le premier responsable politique Algérien après 1962 à RABAT ! En 1963, Ambassadeur à CUBA et au Brésil. En 1964 je pense qu’il faisait fonction de DG de la sureté ! Enfin je pense ! Dans cette photo était-il en fonction ??? je ne sais pas ! (Je peux me tromper !-Les Documents à l’appui –Est-ce suffisant ? )
Le 19 juin 1965 ! Si Larbi était, bien sur , un membre du « conseil de la révolution » (Ils étaient 15 membres ?!). Bon que dira l’Histoire (c’est un autre sujet bien sur ! ).
Mais regardez svp cet Homme modeste ! Assis tranquillement, les mains sur les genoux ! Pourtant Si-LARBI (non de guerre) était un des enfants prodiges de de la région de Sidi Bel Abbes et de toute l’Algérie.
Merci.

* Commentaire de M. Karim10 , laissé sous l’article “Sidi Bel Abbes : Notable : Qui prétend l’être ? le 20 juin 2013 – 0 h 20 min


le 21 juin 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
21 juin 2013

7 Commentaires pour “Si Larbi : Un Vrai « Algérien » *”

  1. Karim10

    Bonjour,
    J’adore les témoignages photos .Tout simplement parce qu’ils évoquent des « sous-entendus » ! Ils laissent toujours une deuxième moitié à deviner. Je trouve cela fascinant ! Bravo la rédaction.
    Il ne faut surtout pas croire que l’histoire n’est faite que de dates. J’ai écris un commentaire laissé sous l’article « Sidi Bel Abbes : Notable : Qui prétend l’être ? le 20 juin 2013.L’administrateur a choisi d’insérer le post comme article (C’est un choix qu’il faut respecter et puis ce n’est pas la première fois !).Oui ! Mais pourquoi ? (Je ne suis donc pour rien).Bon! Je pense avoir deviné en suivant la photo 1.

    C’est pourquoi à mon avis ! Il faudrait rester dans le contexte du sujet proposer. C’est à dire la photo 1(avant) et maintenant il y’en a deux puisque la photo2 a sans doute été prise après la fatidique journée du 19 juin 1965.
    Si-Larbi le « vrai Algérien » qui s’est créer un chemin par son courage et son engagement depuis son jeune âge.(…).
    Le19 juin1965.Lui un modeste fils du peuple. Un Héros de notre guerre de libération .Il attendait en 62(comme toutes et tous) un vrai changement Novembriste !!! Les « comités de gestions 1963 -réformes du Feu premier Prt Benbela» n’a concerné que les anciens ouvriers agricoles des colons (A l’Ouest il ‘y avait les 65% des colons).
    Mr Amar Ouzegar ministre de l’agriculture et la réforme agraire nommé le 26/09/1962 et Mr Ahmed MAHSAS nommé par décret présidentiel n°63-du 18/09/1963 n’ont pratiquement rien révolutionné!
    Si Larbi a donc fait le choix d’un « vrai Algérien ».L’Homme prés à « corriger » la révolution(Tashih) ! Il s’est donc impliqué comme membre influent du mouvement-Coup d’état du 19 juin 65 Mais sous les auspices du “Colonel” qu’il connait très bien (AMIS) ! Et les autres aussi …tous convaincus (regardez ce sourire de bas en haut –photo2 !).
    Avec le Décret Présidentiel No 65-172 du 10 juillet 1965 portant la nomination du Gouvernement .Le Feu Ahmed Mahsas a gardé son poste (mais pas pour longtemps ! ).Commença alors ! dés 1966 (comme avant projet) cette idée ridicule de la nationalisation « intégrale et limitative » ! (Il faudrait préciser que les algériens en achetant des terres aux colons faisaient acte de nationalisme).Alors pourquoi ! Cette révolution agraire ??? Hâter le pas a une « société » et normalement une décision qui concerne toute la société.
    L’absence d’une « politique globale » en faveur de la paysannerie en plus du processus de la « dépaysannisation objective »par la dégradation, l’émigration (France)et l’exode rural.
    Ainsi que la « dépaysannisation subjective » par le désaffection et désintérêt total du travail de la terre (regardez notre jeunesse aujourd’hui !!!! ).
    Si-Larbi n’était pas le seul à être « contre » la R.A du Feu deuxième président Med Boukharouba il y avait aussi Kaid ahmed,Medeghri,et autres ….qui ont sans doute compris le « Boumedienisme» ! Ses « idées à lui d’un état fort contre tous » n’étaient ni du égalitarisme ni collectivisme…mais pour saisir le sens politique : il faudrait « isoler » le plus important entre les textes et leurs mise en œuvres ! (près de six cent milles ha de terres nationalisées n’est ce pas bcp ! Si Abdedaim ?)
    Et en bémol ! Le 21/07/1970 le feu prt Boumediene prend tout les pouvoirs. Et nomme Med Tayebi ministre de l’agriculture et la réforme agraire (decret n°70/53).Le 17 juin 1971 il sonne le début du bouleversement de la structure agraire dans un grand pays comme l’Algérie !
    Assurément ! L’Algérie n’est pas divisée en trois parties verticales par « pur hasard » et cela depuis l’arrivée des têtes de Turcs en 1519 devenus de grands notables eux aussi !!! C’est donc l’Histoire qui a créé les douars, l’Est et l’Ouest ! et le reste .Le vrai Algérien dans ce temps de discorde était originaire de la campagne .Le costume cravate, la notabilité et le Burnous….. Viendrons après .

  2. jawad

    Sont de «vrais» Algériens, à mon humble avis, tous ceux (et toutes celles) qui, en leur âme et conscience, s’attellent à accomplir leur devoir vis-à-vis de ce pays et de son peuple. De «vrais» Algériens? Les martyrs de la révolution l’ont été par excellence. Et il est malheureux que la grande leçon d’abnégation qu’ils ont donnée n’ait pas servi à beaucoup d’entre-nous. Que griots, thuriféraires et autres opportunistes réussissent à décrocher çà ou là des privilèges non «mérités» ne doit pas nous faire oublier cette grande leçon «historique». Bonne journée à tous!

  3. Smiley

    Si Moudjahed, il n’est pas question de minorer la participation de tous ceux qui ont pris une part active au combat libérateur.
    Cette période historique, courte quoique l’on dise au regard d’une gestion du pays caractérisée par l’échec de la collectivisation des terres,la non rentabilité du tissu industriel,la dépendance sur une mono-ressource: les hydrocarbures, l’absence de liberté de la presse, le parti unique, la guerre civile ne doit pas tomber dans l’escarcelle du Meddah!
    Le Griot algérien surpasse en louanges son homologue africain et un formatage maison lui fait réciter la belle leçon des slogans qui tournent en boucle.
    Justement, nous avons besoin d’historiens et non pas de griots entraînés à raconter les hauts faits et à balayer la poussière sous le tapis de l’Histoire>.
    Je sais que le fondement de notre tradition reste l’oralité mais là il est question d’écrit et de sa permanence.
    Chaque mot engage et il est toujours plus facile de se laisser griser pàar les louanges en pensant qu’elles rejaillissent sur nous.
    C’est un mauvais service à rendre au pays.
    L’adjuration des chouahas martyrs et leur convocation à tout bout de champ , hélas les trahit!
    Se reclamer d’eux qui ont offert le plus grand sacrifice devient stratégie pour jouir de la rente et sacraliser la langue de bois.
    Débattre n’est pas entrer dans un état de pureté rituelle, ni de sacrifier au dogme et il faut rapeeler que l’historien n’est pas le THURIFERAIRE à gages, cet homme dont on peut louer les services.
    il n’est ni Meddah ni Griot, homme de l’art!
    L’objectivité historique crée son chant sous l’empire d’une necessité intérieure et d’une méthodologie qui laisse tout à voir…et laisser juger sur pièce.
    L’époque Boumediène fut aussi celle d’une extrême personnalisation du pouvoir et d’une gestion par la peur.
    Cela aussi a exixté!

    • bonsoir mister smiley

      vos propos
      “Justement, nous avons besoin d’historiens et non pas de griots entraînés à raconter les hauts faits et à balayer la poussière sous le tapis de l’Histoire>.”
      résument mon intime pensée ….

      Merci !
      les témoins du “khit ténira” et les enfants du “djebel moksi ” sont là
      silencieux et non amnésiques devant l’apparition justement des meddah qui reviennent à chaque occasion pour allumer des cierges à des gens qu’on veut oublier et combler un vide historique voulu par les bouchkaras au détriment de la rigueur et l’impartialité de l’histoire.
      Dans tout peuple et toute révolution , il y a des patriotes et des traîtres , des engagés et des réactionnaires .
      juste une précision et de taille :
      si karim 10 avec tous mes respects ,n’est nullement concerné par mes dires , mes propros sont pour répondre à mister Smiley au sujet des Griots et des meddahs .

  4. Dr D. Reffas

    Monsieur Karim.

    Si ce commentaire transformé en article est rédigé par un enseignant universitaire en histoire le débat est nécessaire. Si l’article résume un avis personnel sur la personne citée, il est classé comme commentaire vu et lu.
    Amicalement.

  5. salem , je ne voulais pas intervenir par respect à Feu si larbi (allah yarhamou )
    lui qui m’a donné le vrai sens du mot “grande réserve ” par son attitude après la mort de Boukharrouba jusqu’à son mort d’une part
    et d’autre , waled bladi malgré son parcours politique après l’indépendance .

    Ya si krimo !

    c’est la prestigieuse et grande révolution algérienne de Novembre 1954 qui fut “vraie “.

    le reste ? c’est à voir .

    il n’y a pas de “faux” ou vrai “algerien ” !

    ils sont tous algériens aprés 1962 ; même ceux qui viennent d’ailleurs et ils étaient légions escortés par des chars ou sur leur dos pour s’imposer aux autochtones civils ou ceux du FLN historique et de l’ALN de l’intérieur comme Si abdelkrim qui tomba au champs d’honneur avec ses millions de frères Chouhadas en tant que “français musulmans” d’Algérie .
    Tout comme les harkis et les juifs et les europeens d’algerie qui ont déclinés la carte verte pour celle de france .
    Nos martyrs ( allah yarhamhoum ) ont eu leur Nationalité à titre “posthume” grâce à leurs devoirs et sacrifices envers le patrie .

    Donc ! En algerie ya si krimo ” ce speudo vous honore ” car diminutif de “Abdelkrim” , nom de guerre de l’un des plus glorieux d’un fils de notre région .

    Il n’ y a que des algériens et ceci depuis 62 et parmi ceux çi ,
    il y avait et il y aura toujours

    des algériens soit patriotique soit traîtres ?
    soit intègres ? SOIT DES CORROMPUS ?
    Soit de vils opportunistes ? SOIT DE SINCÈRES patriotes et ces derniers sont la majorité silencieuse .
    IL ne faut pas avoir Honte ! il faut appeler un chat ! un chat .
    On peut tout acheter et s’accaparer tout comme la “nationalité ”
    excepté l’histoire et l’honneur .
    CORDIALEMENT VOTRE ;

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00