Il faut dire que jamais nos assemblées élus que ce soit celle de l’APW ou celle de l’APC de Sidi Bel Abbes n’ont été ébranlées par une telle dissonance et mésentente entre élus pour la désignation de leur président respectif que celles qui viennent d’être observées lors de cette première réunion d’installation post élection du 27 novembre écoulé . Il faut dire qu’à l’APW malgré une résistance farouche des autres formations quant à la désignation du PAPW d’obédience RND, la ténacité des uns a fini par l’emporter sur les ardeurs des autres en proclamant un président comme convenu dès l’annonce des résultats et surtout après moult négociations sur des postes rémunérés au sein de l’institution.

Et si à l’APW, les tergiversations des uns et colères des autres ont commencé dès le départ du Wali de la salle de conférence et après que celui-ci eut déclaré leur investiture officielle à la présente mandature et ont abouti à l’investiture d’un PAPW choisi au préalable , à l’APC , c’était un autre son de cloche puisque le vétéran d’obédience FLN qui devait présider la séance de recueil de candidature pour le poste de Maire de la ville, avait sollicité après validation de l’installation officielle par le Wali et son départ, un report de cette première réunion en vue de préparer les élections en bonne et due forme. Il obtint l’aval de l’assistance et valida son PV auprès du secrétaire général.

Mais quelques moments plus tard et à l’insu du groupe FLN qui avait quitté les lieux auparavant, un autre plan machiavéliquement préparé par une alliance RND et autres formations d’indépendants et surtout tramé dans les coulisses de l’hôtel de ville, a fait son chemin en déclarant le maire RND tel qu’il a été préalablement désigné lors d’une alliance annoncée , il ya une quinzaine de jours.

Il est clair que cette investiture du moins inattendue, considérée comme un bas coup contre les élus du parti FLN, ne va pas les laisser indifférents sur la scène municipale. Il est fort probable qu’un autre bras de fer pointe à l’horizon et pèsera lourdement sur toutes les plénières et décisions.