Sidi Bel Abbes : Des affreuses trémies au lieu et place d’une sérieuse délocalisation de la voie ferrée de la mort

 

Par définition une trémie est un ouvrage d’art  donc, une construction de grande importance entraînée par l’établissement d’une voie de communication routière, ferroviaire ou fluviale (ponts, tunnels) mais également un dispositif de protection contre l’action de la terre ou de l’eau (murs, tranchée couverte, digue) et enfin un dispositif de transition entre plusieurs modes de transport (quais et autres ouvrages portuaires).

Une trémie désigne également un tunnel court permettant à une voie de circulation de passer en dessous d’une autre.

De tels ouvrages sont qualifiés « d’art » parce que leur conception et leur réalisation font intervenir des connaissances où l’expérience joue un rôle aussi important que la théorie. Cet ensemble de connaissances constitue d’ailleurs ce que l’on appelle l’art de l’ingénieur..

A Sidi bel abbes, il existe  actuellement deux trémies, l’une à Sidi Djilali, et l’autre à Sidi Ammar, traversant toutes le deux la voir ferrée. Ces deux ouvrages que l’on considère à juste titre et sans artifice, beaucoup plus comme des laideurs architecturales, inesthétiques à souhait, avec des malfaçons, que le plus primaire, des usagers pourra décrire sans difficultés. La ville,de Sidi Bel Abbes  peu se narguer de détenir la triste palme  des trémies les plus laides sinon, affreuses  de toute la région ouest du pays. Des ouvrages , dans les wilayas limitrophes de Ain Temouchent , Tlemcen , Oran , ou Mascara pour ne citer,  que ces dernières , sont de véritables chef d’œuvre , réalisés dans les règles de l’art , qu’il fait bon d’emprunter ,  d’admirer et, qui apportent une note architecturale  agréable , tant par l’esthétique , que par leur servitude  publique. Chez nous , à court, d’imagination , l’on s’obstine , à maintenir une voie ferrée , qui balafre vulgairement , la ville  sur toute sa longueur , et où l’on comptabilise des dizaines de morts chaque année. Au lieu de penser sérieusement à délocaliser , ce triste chemin de la mort, vers la rocade nord jusqu’à Sidi Lahcen ,parallèlement à la nouvelle voie ferrée électrifiée Oran -Tlemcen en cours de réalisation, on s’obstine, toute honte bue , à continuer à creuser des trémies budgétivores sous  cette voie ferrée de la mort. Solution de facilité, c’est en effet bien le cas, le prochain projet de trémie, initialement prévu à l’intersection de l’avenue Guermouche  mohamed , et Mohamed V , un véritable goulot d’étranglement, et point noir de la circulation routière, le projet en question vient d’ètre inexplicablement délocalisé vers le carrefour de « Doubaï », pour passer encore une fois sous la voie ferrée. Nous constatons avec amertume qu’aucun  plan  d’aménagement urbain, n’a été sérieusement ébauché. La catastrophe dans la conception, anarchiquement tentaculaire urbaine du nouveau quartier de Sidi Djilali est bel et bien édifiante. Faudra t’il alors arriver à des points de non retour, pour se rendre compte, enfin que l’on a fait de l’extension de la ville de Sidi bel abbes, une horreur défiant toutes les normes d’architecture et d’ urbanisme.

 


le 26 mai 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 mai 2014

3 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Des affreuses trémies au lieu et place d’une sérieuse délocalisation de la voie ferrée de la mort”

  1. miloud.ben@hotmail.fr

    la belle ville de sidi bel-abbes, est vouee a l’anarchie et l’incompetence. de telles catastrophes auraient dues etres evitees avant leurs conceptions par nous les citoyens, on crie au feux apres l’incendie.

  2. akildar1

    Ces pseudos ingénieurs qui ont collaboré à la construction des ces trémis doivent être jugés et mis en détention pour ce gachis .

  3. le cygne

    Elles sont vraiment affreuses ces trémies, que du béton et ne sont pas toutes à la place qu’il faut…..!!! Je me demande que font les personnes qui gèrent ce secteur, qui font le suivi des travaux….etc….??? Est ce qu’elles sont vraiment conscientes et satisfaites de leur travail….??? Si elles ne sont pas en mesure de concevoir des trémies à la hauteur, elles auraient au moins dû faire du ‘copier-coller’ sur d’autres wilayas….C’est permis, lorsqu’il s’agit d’une bonne cause comme celle là…!!! Ah! Laideur, médiocrité, incompétence quand elles nous tiennent…!!! Quel gâchis, d’autres milliards qui partent en fumée et personne ne semble être inquiété….!!!!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00