Sidi Bel-Abbès renoue avec les anciennes activités l’aéroclub

Plein succès des journées d’aéromodélisme en attendant l’organisation annoncée d’un grand rallye aérien maghrébin
Pas moins d’une quarantaine de participants venus de quelque quatorze wilayas du pays ont pris part, ce dernier week-end, avec leurs modèles réduits d’avions, aux troisièmes journées nationales de l’aéromodélisme organisées par l’aéroclub de la ville de Sidi Bel-Abbès en collaboration avec Fédération algérienne des sports aériens (FASA) et le soutien actif de la direction de la jeunesse et des sports.

Deux journées pleines qui ont permis aux aéromodélistes de rivaliser de technique et de dextérité avec le pilotage au sol de ces véritables petits bijoux d’avions, lesquels n’ont pas manqué par effet d’optique de leur évolution dans le ciel, de bluffer agréablement les fans des sports aériens qui gardent au travers de la gorge la mise à l’abandon du mythique aérodrome de l’Alat, le premier du genre en Afrique, alors qu’il devait depuis longtemps être réhabilité et inscrit sur la carte aéroportuaire nationale.
«À défaut de meetings aériens avec des avions biens réels,nos anciens pilotes rongent leurs freins avec des formats réduits… Mais, en attendant des jours meilleurs, l’aéromodélisme ne reste pas moins une activité passionnante qui compte déjà de nombreux jeunes adeptes à Sidi Bel-Abbès…» nous confiera avec
un sentiment mitigé, entre désolation et satisfaction, un nostalgique des années 60 et 70 quand l’aéroclub de la ville disposait de ses propres bimoteurs et de la première école de pilotes et de techniciens en Algérie.

Pour les nouveaux membres de l’association de l’aéroclub présidée par Figuigui Zouaoui, l’espoir reste permis pour une nouvelle reprise des activités d’antan de l’aérodrome. Dans une précédente déclaration à la presse, le nouveau président a reconnu que «l’aéroclub se trouvait dans un état d’hibernation prolongé… » Mais, il ne cache pas sa volonté de « faire de l’aéroclub de Sidi Bel Abbès, un pôle d’attraction aéronautique de premier choix pour les citoyens en quête d’évasion et de sensation au même titre que le lac de Sidi Mohamed Benali. » Pour ce faire, a-t-il annoncé, « l’aéroclub se propose de redynamiser les activités qui furent les siennes dans le passé, notamment le Karting, le parachutisme, le paramoteur, le parapente, l’aéromodélisme et bien sûr, le métier qui fait sa vocation première, le pilotage d’avion. »
À ce sujet, a-t-on appris, il compte « lancer dans l’immédiat et en collaboration avec les autres aéroclubs de la région qui sont dotés d’avion à l’image de celui de Tiaret, une formation de pilote privé d’avion… » «Et ce d’autant plus, a-t-il fait observer, que la ville de Sidi Bel Abbes se trouve être la pionnière dans ce domaine et regorge de nombreux pilotes privés et instructeurs d’avion tous disponibles pour dispenser des cours. Ces derniers ont déjà émis leurs vœux d’assister l’aéroclub dans les diverses phases de formation d’un pilote. »

Pour prouver le bien fondé de ses actions futures, le président de l’aéroclub tient à cœur l’organisation prochaine «d’un rallye aérien à dimension nationale, magrébine, voire même internationale» avec la collaboration et le soutien souhaités des autorités locales et nationales ».

Bel-Abbes avec son aérodrome, soutiendra-t-il, a été toujours la plaque tournante des rallyes aériennes dans les années 70. Des rallyes Raid qui sillonnaient tout le sud de l’Algérie.» Il ne s’empêchera pas de citer dans la lancée le cas de l’ancien chef de daira de Sidi Bel-Abbès,  Aktouf Rachid en l’occurrence, qui était pilote lui-même,et se rendait à Alger le matin pour les formalités administratives et revenir le soir sur le quadriplace de l’aéroclub qu’il pilotait. »

Par MIR Mohamed (La Voix de l’Oranie du 04/04/2016)


le 04 avril 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 avril 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00