SOUBRESAUTS

” Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d’autres(George Orwell)

Une interpellation courtoise d’un lecteur-contributeur ne peut me laisser indifférent. Je ne peux par contre, y répondre, que si je répondais aux questions d’un lectorat plus vaste. Et mêmes aux questions qui ne sont pas posées.

L’humiliation de Rachid Boudjedra me fait bien sur épouser toutes les colères contre le pourrissement qui endosse le masque du divertissement. Une humiliation planifiée, scénarisée, sure de son fait et mettant les rieurs et les faux dévots de son
côté,n’emprunte qu’un seul chemin. Celui qui mène en une longue ascension de l’émancipation , de l’indépendance à la vilenie, à la médiocrité, et au plafond de verre des possibilités humaines.

La “Candid Camera” à la sauce algérienne est un prisme déformant qui nous parle de nos travers, mais je  pense que l’attentat médiatique contre Boudjedra ne suffit pas à oindre ce dernier de toutes les marques de la sainteté laïque que le statut d’intellectuel, et de surcroît Moudjahid mis en avant, lui garantissent comme une rente, ou un avertissement de ne pas s’en prendre aux vaches sacrées.

Les indignations tardives et sélectives et les récurrences de ce “nous” qui prétend parler au nom de tous, enlèvent du sens au débat. Prendre la défense des seuls intellectuels, et eux seuls, c’est entrer dans un discours qui conditionne l’impuissance.

L’interpellation courroucée de notre ami me servira de prétexte pour exposer ma vision, et pour dissiper, je l’espère quelques nuages. Spengler pensait que toutes les cultures meurent seules, sans rien léguer aux autres de leurs acquis, si seulement, on pouvait trouver un exemple où une culture moins avancée ait succédé à une autre plus florissante.

Bingo! En Algérie, on y est, et il se trouvera même des nostalgiques de la Une, télévision d’état monolithique, qui cultivent la nostalgie du noir et blanc , des feuilletons de Mustapha Badie, et des élucubrations de l’Inspecteur Tahar et de la fabrication des légendes qui donnent un sens immortel à l’éphémère vérité.

La croyance religieuse aux vertus du progrès était partie intégrante de notre souffle et de nos pensées quotidiennes, candides qui croyaient que la connaissance des causes et des effets libérait l’Homme.

Depuis, tout concoure à nous jeter dans un espace intermédiaire, où, dépossédés de notre parole,nous subissons les assauts d’un “nous” thaumaturge qui s’abrite et prospère sous la bannière des “sachants” . La parole confisquée, paralysée par le “nous” nous a rendus aphasiques et “graphophobes”.

Nos faibles forces d’individus ne peuvent se mesurer aux forces qui campent le champ social, et ne sont pas de taille pour lutter contre les postures et la disqualification par la distance l’argent, et la délégitimation de l’intellectuel, pièce de monnaie dévaluée ou/et instrumentalisée.

Notre histoire récente condamnée à ne briller que dans le souvenir des hommes qui ont fait l’offrande de leur vie, pour être trahis à titre posthume, balbutie et nous rend impuissants à franchir l’abîme de l’Histoire. Le peuple orgueilleux s’est réfugié dans le silence et les élites continuent de tourner autour d’elles-memes comme des planètes autour du soleil, certaines encore mues par inertie comme des astres morts et ignorant leur trépas.

L’espérance est obstinée et il importe peu que nos noms soient frappés d’oubli. Le message est toujours plus important que le messager.


le 21 juin 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
21 juin 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00