UNIVERSITE DE SIDI BEL ABBES : Y a-t-il eu de “la triche” à l’examen de résidanat en médecine?

 

Encore une fois la faculté de médecine « Taleb Mourad » de l’université de Sidi Bel Abbès vient d’être secouée par un scandale dénoncé par des candidats au concours de résidanat en médecine.


Selon les termes d’une lettre adressée au ministre de l’enseignement supérieur les protestataires évoquent « la triche » dans un examen d’une importance extrême qui donne accès à une formation de médecins spécialistes. Les notes de plus 19 /20 obtenues par des candidats et des noms qui coïncident avec ceux de profs en médecine au CHU de Sidi Bel Abbès et certains riches de la ville a fait planer des soupçons sur la crédibilité et l’impartialité des responsables de cet examen. Selon les protestataires, l’examen est entaché de « magouille » dont le premier responsable serait le Pr chef de service des UMC qui aurait « choisi une collection de QCM » destinée pour une catégorie de candidats ciblés d’avance. Des médecins en quête de spécialité préparent cet examen durant des mois pour que d’autres informés au préalable sur les banques de QCM ou de versions modifiées de celles-ci réussissent à l’examen même avec des réponses fausses. Pour argumenter leurs allégations, les signataires de la pétition soulignent que cette pratique dans cette faculté de médecine dure depuis des années pour preuve  « il suffit de comparer les questions posées en 2011,2012 et 2013 ». Avec les notes obtenues par les candidats au résidanat de médecine on devrait espérer des prix Nobel alors que des malades meurent dans nos maternités et hôpitaux par des erreurs médicales les plus basiques a-t-on signalé. Le premier responsable de cet examen, le Pr Maghraoui que nous avons contacté a déclaré que les candidats qui se sentent lésés « n’ont qu’à porter plainte et demander une enquête à ce sujet ». Notre interlocuteur rejette toute responsabilité dans cette affaire du fait que durant l’examen il se trouvait à l’étranger. Tout en récusant en bloc les accusations des candidats, le Pr Maghraoui nous fait savoir que la correction se fait par un ordinateur dont le disque dur est programmé par le ministère. C’est le système de l’examen qui est implicitement mis en cause car le candidat ne répond pas à la question mais il met une croix en face de la bonne réponse. Par ce système un candidat peut obtenir 20/20 selon  le responsable. A noter qu’un bon nombre de candidats ont revendiqué leurs copies pour une éventuelle comparaison avec les réponses-types. Cette revendication somme toute légale est restée lettre morte face à une fin de non recevoir du doyen de la faculté. Ceux qui ont insisté ont été menacés d’interdiction de passer cet examen durant 5 ans ont indiqué des médecins .Pour rappel, il y a deux années, des étudiants en deuxième année de médecine ont crié au scandale des notes falsifiées. Ce qui a contraint l’administration de cette faculté à admettre toute une promotion en troisième année même ceux qui ont obtenu des notes éliminatoires.

 

D. M (Réflexion)

le 20 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 octobre 2013

3 Commentaires pour “UNIVERSITE DE SIDI BEL ABBES : Y a-t-il eu de “la triche” à l’examen de résidanat en médecine?”

  1. elgambiti

    On m’a toujours appris que pour juger,il faut être neutre et pour que ton jugement se rapproche de la vérité ,il faut avoir tous les éléments en main ; or je constate que l’approche du sujet n’est faite que sur le contenu de la lettre de ceux qui se sentent lésés et à lire leur lettre, je crois savoir que ceux qui ont passé le concours doivent céder leurs places aux plaignants,car aucun de ceux-là n’est méritant.Moi personnellement je ne connais pas ceux qui ont réussi leur concours à l’exception d’une personne dont le nom ,à peine voilé ,est cité, parce que son père est professeur et chef de service d’immunologie au CHU ,Cette personne excelle ,depuis toujours ,dans ses études que ce soient primaires ,secondaires ou universitaires et le raccourci fait à son sujet me parait très subjectif et c’est peut être le cas des autres candidats et la seule possibilité de démontrer le contraire doit être prouvée.Les frustrations et les a priori sont souvent le lot des algériens quand il s’agit de défendre leurs intérêts même s’ils sont illégitimes.Tout n’est pas blanc mais tout n’est pas noir aussi,la seule façon de connaitre la vérité est de disposer de la vérité,c’est à dire les preuves;sinon ça sera l’éternel recommencement dans la contestation et comme l’algérien est contestataire inné dans son comportement ,sans se plier aux règles qui régissent la société ,il est réactionnaire à tout ce qui ne le sert pas.

  2. le cygne

    Alors qui peut nous donner une réponse à cette malencontreuse question, tellement que les cas se répètent , se ressemblent et restent inélucidés….!!!!
    En tout cas, les tricheurs ne seront jamais pris par surprise….??!!!

    “La tricherie retourne à son maître.”……et ….« Les tricheurs ne connaissent pas la vraie joie de gagner. »

    Mais Attention…… « L’opacité du récipient rendant les tricheries possibles, n’oubliez pas que Dieu vous regarde. »

    • Abassia

      Meilleurs vœux à l’occasion de l’Aïd ElKebir.
      Revenons à cette gangrène qui affecte l’université de SBA. Nos Maîtres, à l’école, nous ont fait apprendre une fable de la Fontaine: “Le loup et l’agneau”. Le 1er vers est gravé encore dans notre mémoire: “La raison du plus fort est toujours la meilleure”. Nous croyions fermement au sens de cette phrase lorsque nous étions encore enfants. L’innocence oblige! Mais le temps a passé et en étant adultes, nous nous sommes rendus compte que cela n’est plus vrai au vu des maux sociétaux que nous vivons. Nous avons appris à notre dépend que le plus fort n’a pas toujours la meilleure raison car cette raison là n’est ni vertueuse, ni correcte. Cette raison qui est la faculté de l’esprit humain pour distinguer entre le bien et le mal , a dévié totalement de son sens chez ces corrompus. S’ils possèdent la puissance de l’autorité administrative, s’ils ont acquis au fil des années l’art de perfectionner leurs magouilles , face à cette injustice manifeste de la TRICHE et de la fraude, ils ne pourront absolument rien devant Dieu le Tout Puissant . Chère Madame, vous avez bien dit, Dieu les regarde et à cette justice divine, ils ne peuvent pas y échapper malgré leur pèlerinage pour laver leurs souillures.
      Oui, il faut rester bien éveillés et vigilants en “buvant du thé car le cauchemar continue”

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00