AU HASARD DES MOISSONS, AINSI VA LE VENT.

                                    Par Abdelhamid ABDEDDAÏM.

            « Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ».

Trêve de bigoterie et d’hypocrisie par ces sempiternels replis derrière les commandements divins chaque fois que, faute d’arguments en béton où la simple logique doit le plus simplement du monde  s’imposer, certains s’avèrent  incapables d’expliquer leur complaisance démesurée et dégradante envers El Qardawi et ses affidés  à l’égard de ceux qui ont pour objectif de bâtir un Grand Moyen-Orient dans une stratégie de mutation où le gendarme ne se contente plus d’afficher une tenue ostentatoire en usant de ses sabots encombrants. C’est la guerre des étoiles qui se déploie avec la complicité des « frères » en religion qui ne font que baliser le chemin pour une meilleure pénétration des GI’S. Avec leurs  vaines vociférations, ils font croire au Djihad, devenu un effet de mode, en usant pour nous délasser des moyens de la société de consommation avec ses Mercedes, Clubs de football où se  tonitruants, hôtels de la jet-set où se pavane  leur descendance y compris féminine occultant « outrageusement » tout interdit religieux scandaleux chez les autres.

Qu’y a-t-il de commun entre Georges Corm, Edward Saïd et Youssef El Qardawi  si ce n’est qu’ils sont tous les trois arabes et que tout les sépare?

El Qardawi est musulman et arabe mais il s’est investi au même titre que le Qatar, l’Arabie Saoudite dans une contre-révolution contre les peuples acteurs du «  Printemps arabe » « qu’ils disent ». Cette contre-révolution est également boostée par les mouvances intégristes islamistes dont le mentor, par ses Fetwas se trouve être El Qardawi. En revanche Georges Corm et Edward Saïd sont chrétiens arabes mais ont toujours défendu avec détermination, voire farouchement l’intégrité du monde auquel ils s’apparentent fièrement par leurs écrits, par leur prestige en leur  qualité de professeurs dans les plus grandes Universités américaines.

Que peuvent privilégier dans leur estime ces « visionnaires » qui se meuvent au son des voix de leurs maîtres ? Le Musulman ou le Chrétien ? J’ai omis de souligner de Georges Corm qui est un disciple d’Edouard Saïd, décédé depuis 2003, intellectuel palestinien et auteur de l’Orientalisme, a focalisé ses réflexions sur « l’instrumentalisation du religieux du religieux, poison récurrent du Moyen-Orient ». Un des poisons privilégiés utilisé n’est autre qu’El Qardawi et ses élèves endoctrinés et corrompus par les subsides du Golfe pour leur servir de relais.

Je ne veux pas me limiter à l’exégèse où tout nous sépare et à la pureté de la langue arabe pour les acculer à distinguer entre le religieux et la politique. Les révoltes arabes plutôt que « révolution » dénoncent et je cite : « Tout à la fois l’autoritarisme politique et le manque de liberté, mais surtout, les conditions socio-économiques et, notamment, le très fort taux de chômage… ». Printemps oui, mais pas pour le Bahreïn, très peu médiatisé par l’Occident puisque les troupes de  l’Arabie Saoudite ont vite fait d’intervenir pour mettre au pas les manifestants. Ces contestataires sociaux sont martyrisés par « l’Autorité de l’Etat » (même si c’est un autre pays qui intervient) et, d’un autre côté, on stimule la contestation de la rue dans une anarchie totale et on l’appelle « Printemps arabe » dans des pays où il est rarement fait la différence entre printemps, été, automne et hiver. C’est le climat des pays tempérés qui prévaut dans ces circonstances. Que l’on se rappelle, à propos, « La Tempête du Désert ».

Que se passe-t-il exactement en Syrie ? Seule l’OTAN, sous le patronage de qui nous savons, sait où elle se meut avec des objectifs bien définis,  Monsieur DZiri avec ses amis manipulées nous sortent l’antienne » de la sauvegarde d’un Islam pur dans l’orthodoxie de ses origines, alors que le Djihad est prôné par ses affidés à l’encontre de leurs frères en religion. Qu’ils arrêtent de divaguer, de focaliser notre attention sur des broutilles pendant que les ennemis du Monde Arabe avancent à grands pas dans son  cantonnement, le tour des pays arabes alliés et compatissants du moment aura lieu fatalement dans un temps pas très lointain. L’Arabe n’est intéressant que lorsqu’il est riche et docile mais, dans l’échelle du temps stratégique et géopolitique, demain c’est proche. Heureusement que le volet régional ne peut être isolé du reste et que la Chine, la Russie et l’Inde ne peuvent laisser la plus grande réserve de pétrole du monde à la merci de l’OTAN et de sa « clef de voûte ».

Qu’ils remarquent au passage que la cause palestinienne est passée aux oubliettes pour permettre aux forces de l’OTAN de concentrer leur force sur l’écroulement de la Syrie avant de s’atteler à mater l’Iran. Entretemps les amis djihadist de DZiri, tous à la solde de ses « frères en religion » et les takfiristes se chargent de faire proliférer des groupuscules intégristes à leur aide et à leur solde au bénéfice d’El Haramaïn Echarifaïne chargé de la basse besogne sans que les enfants du Nouveau Monde puissent en souffrir.

Tout cela pour dire que la politesse codifiée dons on abreuve les lecteurs, que le ton doucereux adopté avec une rage contenue, une agressivité permanente étouffée ne leurrent que la naïveté de l’Agneau inconscient de la voracité  et de la rapacité de la race féline, habituée à engourdir, à endormir avant l’assaut décisif.

A choisir entre un poli traître et un impoli fidèle, je ne choisirai pas la bienséance, il  n’y a que chez les « Pompadour » où tout est à la lettre.

Quant aux autres, c’est l’obséquiosité qui finit par prendre le dessus. Et quand ils se réveilleront, il sera trop tard.

L’Algérie en a assez de ces oukases. Le prix qu’elle a déjà payé lui suffit. L’intégrisme s’est engouffré dans ses entrailles et entame déjà sa marche vers le progrès.

 

 


le 13 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 mai 2013

2 Commentaires pour “AU HASARD DES MOISSONS, AINSI VA LE VENT.”

  1. Smiley

    Bravo monsieur pour ce texte et pour le courage de vos convictions.
    George Corn plaide depuis longtemps pour des analyses profanes pour les problèmes profanes et Edward Said, certainement le plus grand intellectuel arabe, conseiller de Arafat ne s’était pas trompé en dénonçant l’instrumentalisation du religieux pour éviter d’affronter le paradoxe social et la réalité concrète des inégalités.
    L’homme libre, sujet d’histoire en capacité de participer se doit d’être d’abord citoyen et pouvoir exercer pleinement cette citoyenneté au sein d’institutions représentatives.Sa liberté de conscience, le fait d’être pratiquant ou non ne regarde que lui et nulle justification ni prétendue supériorité ne doit en découler.
    La mise en cause de l’héritage Malékite par le wahabisme et son chancre salafiste préparent le démantelement des nations et des pays pour les fondre dans une Oumma mythique qui prend ses ordres au Pentagone via ….
    Vous comme moi savez avec pertinence que , dans l’espace urbain.,le voile n’a été qu’une stratégie , d’une ruse utilisée par les femmes pour investir les espaces masculins traditionnellement réservés aux hommes.Ou s’asseoir sur les bancs de la fac!
    A Oran et à Alger il est abondonné par les jeunes qui pourraient le porter de nouveau à leur convenance et je n’y vois rien de choquant car cela relève de leur droit le plus élémentaire.
    Ainsi des cafés et des crèmeries dites réservées aux familles ont vu des femmes au pouvoir d’achat garanti se poser aux terrasses ou fréquenter des restaurants. Les couples qui se donnaient la main lors de ma dernière visite respectaient la sémiologie du vêtement’ licite’, se prodiguaient des marques d’affections visibles et pouvaient ainsi déambuler dans un espace qui leur aurait été interdit sans ce camouflage, ce compris ou cette lecture du texte. C’est selon!.

  2. badissie

    Avez vous vue les conditions de vie des syriens en temps des assad père et fils pourquoi ce criminelle d’ el assad ne récupère pas le golan ???? il n ‘a jamais tirer une balle en direction des sionistes mais il bombardent le peuple .

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00