Caricature flatteuse mais piégeuse… et manipulatoire.

Quelle qu’ait pu être l’intention de son auteur.
C’est très exactement l’image que les autorités françaises veulent faire imposer à une opinion française en pertes de repères.
Des machines médiatiques redoutablement puissantes à l’échelle mondiale ont été mobilisées pour ce combat et n’ont pas besoin de supplétifs, fut-ce à leur corps défendant. 

Les gilets jaunes ne mériteraient-ils pas un autre sort sous la plume de ce caricaturiste sympathique?
D’autant plus que les uns et les autres, sur deux rives opposées, sont -si on regarde au loin- du même bord.

Le soulèvement actuel des masses populaires algériennes ne peut se limiter à la seule remise en cause de l’ordre politique local. Toute notre histoire nationale en témoigne. Si nous l’oublions, nos ennemis qui piétinent d’impatience à nos frontières nous le rappelleront. Aujourd’hui encore plus qu’hier.

Nous sommes tous impliqués dans une confrontation à l’échelle mondiale qui fera un jour ou l’autre éclater les confinements nationalistes (sans nier les singularités locales) qui ont tant de succès un peu partout, en particulier en Europe barricadée entourée de Murs et de douves.
Demain, il importera de compter nos amis de part le monde.

Conclusion: il n’est pas dans notre intérêt de donner un coup de main à des gouvernants (qui nous veulent comme chacun sait   tant de bien) et croire que cela nous valorise en nous gaussant de leurs opposants.
La malice et l’habileté ne sauraient suffire.

Il n’est pas interdit d’être intelligent.

Djeha. 29 mars 2019

Facebook Comments
29 mars 2019

le 29 mars 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 mars 2019

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 489
  • 5 632