Sidi Bel-Abbes : Elle accouche d’un bébé dans une ambulance de la Protection Civile

C’était avant hier tard dans la nuit , au cours de son évacuation d’urgence de Boukhanéfis , une localité située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Sidi Bel Abbes, vers la maternité du chef-lieu, qu’une jeune femme âgée de 27 ans a donné naissance à un bébé, juste à l’entrée de la ville dans l’ambulance médicalisée qui les avait intercepté en cours de route .

En réalité , c’était suite à l’appel de détresse du conducteur du véhicule privé qui transportait la jeune femme vers les urgences que la protection civile de Sidi Bel-Abbes avait aussitôt répondu en dépêchant une ambulance médicalisée pour les intercepter en cours de route. Après le transfert de la patiente à bord de l’ambulance médicalisée qui s’est fait sans difficulté et là elle fut prise des douleurs intenses indiquant l’accouchement imminent. Le médecin accompagnant ce type d’ambulance, assista la jeune femme dans sa phase finale d’accouchement avant même d’arriver à la maternité de la ville .

L’ambulance médicalisée termina son trajet jusqu’à la maternité où furent pris en charge la jeune femme et son bébé , une petite fille dit le communiqué de la protection civile qui ajoute que la mère avait aussi repris sa bonne mine.

Facebook Comments
29 mars 2019

le 29 mars 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 mars 2019

3 Commentaires pour “Sidi Bel-Abbes : Elle accouche d’un bébé dans une ambulance de la Protection Civile”

  1. BEN

    Ce Gouvernement de la Vase :
    A sa naissance il est déjà, à raison, rejeté par le peuple. En effet, il s’agit d’une composante formée par du personnel, pour l’essentiel, ayant participé jusqu’au bout des angles à la gestion de la débâcle de la gouvernance de notre pays. Sa nomination est une provocation et ne répond nullement aux espoirs du peuple. Comment on a osé recycler des personnes touchées par la péremption prononcée par le mouvement populaire. Ces personnages ne sont pas des compétences nationales reconnues mais des scribouillards indélicats, acteurs désignés d’une nouvelle parodie qu’ils veulent jouer contre le peuple. Le recyclage ne marche que pour les déchets, on semble l’avoir oublié. On a l’impression que le produit de la décantation, cette vase, a été remuée volontairement dans le but de défier le peuple et elle remonte à la surface. Sans vouloir aller dans l’analogie stricte, on sait que cette matière est sombre, nauséabonde, pétrifiée et répugnante. Ces nouveaux personnages fortement entachés par l’échec, sont à ces postes non par leur compétence mais par allégeance aux cercles obscures de la gouvernance. Ce gouvernement est dangereux pour la stabilité et la pérennité du pays. Il est destiné à être du fumier fertilisant de la cupidité boulimique des prédateurs . Il ne faut rien attendre de bon d’eux. Ils dégagent.
    Actes hostiles et mafieux contre L’Algérie :
    Les manœuvres honteuses d’un cercle restreint qui complote contre son peuple avec l’aide et le soutien de services de puissances étrangères ne méritent aucun respect, aucune mansuétude et suscitent le dégoût de la population. Ces personnages ont perdus toute leur « Algérianité ». Ils déraillent et persistent sur le mauvais chemin. Comment ce cercle ignoble par ses pratiques maffieuses et son addiction chronique à la corruption peut encore se prévaloir d’une quelconque légitimité pour diriger le peuple algérien. Le personnel de ce cercle a vendu son âme au Dieu de l’argent. Il tente de créer, le doute, l’incertitude par sa persistance dans la stupidité. Ce cercle constitue une menace et un grave danger pour le pays. Ce cercle est devenu la caricature de la gouvernance au point où un éminent personnage de cette oligarchie a tenté de quitter son propre pays avec un passeport étranger. Le peuple et son armée ne doivent pas négocier avec ce cercle, cette mafia mais la neutraliser. Les cercles réactionnaires, les mercenaires qui complotent secrètement avec des services secrets étrangers contre le mouvement populaire et le peuple ont été avertis par notre armée nationale populaire. Notre Armée Nationale Populaire est une ligne rouge. STOP, Ne touchez pas à notre armée.
    Vive l’Algérie, Gloire Au peuple Algérien.
    BEN-SBA, le 02/04/19

  2. BEN

    De la démocratie :
    Quand on évoque la démocratie, il ne faut pas être primaire et mécanique. Nous ne voulons pas sous prétexte de respecter la linéarité démocratique, qui prévaut dans un système de gouvernance salubre, voter notre propre incarcération sociale, économique, et politique. La démocratie est moyen de réaliser la prospérité et le bonheur du peuple et non une finalité. La démocratie peut être une malédiction si les conditions de son succès ne pas réunies. La démocratie n’est forcement liée au consensus, la démocratie c’est gérer les conflits. La démocratie n’est pas forcément appliquer la loi quand la dérogation à la loi est susceptible d’assurer des meilleurs résultats pour le peuple que la loi. La démocratie c’est chercher le chemin le plus court pour réaliser les objectifs peuple. Le peuple souverain peut déroger à la loi pour la sauvegarde de ses intérêts supérieurs. La démocratie n’est pas forcement l’élection quand on est assuré que le suffrage est arrangé préalablement pour fausser le résultat comme cela a été le cas depuis longtemps. L’élection des L’APN de 91 n’a pas aboutie à la démocratie mais à la tragédie. Il n y pas d’automaticité entre démocratie et élection. Ceux, du service prépayé, qui sous prétexte de respect de la loi, laquelle a été constamment piétinée par le pouvoir, manœuvrent pour entretenir un système, avarié et malveillant, ne réussiront à tromper la vigilance du peuple. L’article 7 de la loi, la constitution, stipule que la souveraineté du peuple est au-dessus toutes les lois. L’article 102 permet de tourner la page de l’actuel président, il faut utiliser cet aspect et passer de suite au reste des étapes.
    Des hommes de la démocratie :
    L’expression de la souveraineté du peuple n’est donc pas liée forcement à l’élection quand les conditions de son déroulement et le respect du vote du citoyen est susceptible d’être détourné. Le régime est singulièrement pourri et nous devons prendre des chemins exceptionnels pour garantir le respect du prochain suffrage citoyen et instaurer une véritable démocratie. Le Système actuel doit accepter le standard dérogatoire introduit par le peuple. La démocratie n’est pas une mécanique c’est aussi de la morale et des valeurs partagées par le peuple. Il est parfaitement légitime pour le peuple de choisir une instance présidentielle pour gérer la transition. Pour être clair, choisir entre Mr BENSALAH, un boulon de fixation oxydé du système, et des hommes intègres et respectueux des valeurs démocratiques quand ils étaient à la Responsabilité comme Mr ZEROUAL, Mr BENBITOUR,…, le choix est vite fait. Cependant, Ils doivent publiquement réitérer des engagements pour assurer une transition vers une véritable démocratie propre et transparente, sous le contrôle du peuple. Le programme de la transition est chargé : Instance pour organiser les élections présidentielles prochaines, Gouvernement de compétences et de technocrates, Réflexion sur les éléments d’un projet de société, Epuration de l’Etat des symboles de la corruption… Il s’agit ensuite d’aller ensemble vers la reconstruction de notre pays.
    Des citoyens peuvent être contre le choix de ces hommes, il ne s’agit d’être tous unanimes sur le choix des hommes de la transition mais de dégager pour eux une majorité. Chacun de nous doit s’effacer devant l’intérêt supérieur de notre pays. Le mouvement populaire n’a pas dans ses rangs de représentants qui se prétendent le symboliser, il doit rester le juge et ne pas devenir une partie du problème.
    Nous proposer des représentants, inconnus au niveau national, en catimini, produits par des officines occultes, qui ne croient pas à l’intérêt supérieur de la nation est une diversion qui va échouer.
    Ce n’est pour un grand mouvement de naitre, c’est savoir se terminer avec des conquêtes démocratiques à son profit.
    Vive l’Algérie libre et prospère. PEUPLE et ANP liés par La FRATERNITE

    • belabbes

      avant la democratie, il la constition d’un etat, et l’etat n’est pas des personne mais des lois et des regle, que chaque personne doit la connaitre et l’appliquer. le juge ne regarde pas le nom ou le visage, il regarde l’acte. ce n’est pas toi qui commis un delit ou un crime mais le juge regarde la main. le juge dit je juge cette main qui a voler.. le juge regarde la main. la meme chose d’un directeur il ne regarde pas le visage mais juge le travail. il ne dit pas tu n’a pas fait ceci cela mais il dit le travail n’a pas été fait. il juge selon la lois d’une entreprise d’une direction. la meme chose pour le policier ou le gendarme, il ne dit pas tu as grillé le feu le rouge mais cette voiture a grillé le feu rouge il juge le vehicule, il va mettre en quarantaine ce vehicule. devant le juge le proprietaire va recuperer son vehicule, le juge va poser la question comment ce fait il que tu l’avait laissé commetre un grave délit?? Ce vehicule est dangereux on va te le laisser demain si le vehicule fera une nouvelle infraction je vais la mettre en quarantaine durant une durée illimité jusqu’a avoir les garantie..tu peux disposer et les frais de la quarantaine seront sur tes frais..
      la democratie viendra apres c’est un mode de gestion d’exploitation basé sur l’avis echoura. chacun pourra le faire a sa manière mais sur la base d’un ecrit l’organisation ne doit pas etre verbale mais écrites devant un notaire, si les associés ne veulent pas que le juge entre dans leurs affaires, mais si l’organisation n’etait pas écrites c’est une organisation dite extrasociale car y’a pas de contrat entre eux. les individus aux seint de cette organisation ne sont pas protégé par des lois que le juge va se basé pour regler un different ou meme tirer un droit d’un indivdu au seint de cette organisation sinon hout kbir va manger houte sghir. de l’interet d’une association d’ecrire tout noir sur blanc..
      le systeme dite démocratique vaux mieux dire associative. un parti politique n’est que assiciation pour un but bien bien detrminé ce but sera écris noir sur blanc pour pouvoir les juger et regler les differents et se juger entre eux..

      je pense apres avoir avoir fait une experience de 50 dans la constitution d’un état nous algeriens avont acquis une certaine experience on a maintenant une bonne visibilité…la visibilité c’est l’écris devant un notaire tout doit etre ecrit y’a des milliers d’avocat donc dire que nous n’avons pas de personne qualifier c’est faux..la personne forte par ces muscle ou ces connaissance évite toujours l’ecrit et laisse le verbale pour faire ce qu’il veut, mais si vous le lier avec des écrit il va se sauver car il est mal intentionné. si il etait correcte il acceptera les écrits il n’a pas peur du juge
      mais la personne a l’intention de tricher de voler, il évite les écrits. comme ça vous pouvez elliminer les fourbes..si un homme veut se marier et dit je vais donner la dote apres le mariage d’accords vient l’ecrire devant le notaire, il va dire non, donc il ne veut se marier sans rien donner. on l’attrappe facilement

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 011
  • 6 434

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16