Chronique du jeudi : BENBAIBECHE: QUI S’EN SOUVIENT ?

BENHAMOUDA le charismatique Secrétaire de l’UGTA en collaboration avec BELKAID sous l’œil attentif et scrutant, mais encore méfiant de BOUDIAF, s’est mis en tête de préparer la deuxième République qui devait s’installer pour une nouvelle ère de l’Algérie, conformément au «chahut de gamins» à la volonté de tous ces gosses, dont une grande partie a été sacrifiée du 5 au 8 octobre 1988. Regroupant un noyau de républicains; il fonda alors un nouveau parti qui prit le nom de RND.

Mais malgré sa grande perspicacité, sa clairvoyance et toute sa personnalité de visionnaire, il n’a pas vu arriver les rentiers. Le fait d’être né adulte aurait dû attirer son attention.., mais l’euphorie l’a placé dans la peau «d’un adolescent qui aurait réussi son BAC avec mention» et il ne vit pas l’opportunisme pointer à l’horizon. Ainsi, les premières querelles qu’il a dû subir commencèrent dès le début et en particulier pour la désignation de la Direction du nouveau parti. Lui, certainement ne voulait pas quitter l’UGTA, les autres parce que désintéressés, les rentiers n’étant pas les bienvenus puisque appartenant au parti FLN tristement honni, le choix fut porté grâce à leur roublardise, sur un disciple présenté comme étant un jeune loup de la nouvelle génération, alors qu’il n’était qu’un élève assidu du système qui venait juste de quitter «la crèche» (JFLN)
Comme par miracle, BENBAIBECHE fut alors intronisé Secrétaire Général du RND où figuraient en tête de file les BENHAMOUDA, BELKAID, GOZALI ….
Ainsi, le bébé «deuxième république» fut avorté.
Quelques temps après, mois d’une année, BENBAIBECHE fut sacrifié sur l’autel de l’intérêt du clan. Il a dû être largement indemnisé. Une fois que les caciques du FLN eurent retrouvé leur virginité, BENSALAH prend la tête du RND qui s’orienta vers l’objectif nodal : pérenniser le système.
Le système rentier est organisé ainsi : chacun a un rôle à jouer et il doit l’accomplir dans la discipline la plus totale. Le non-respect de ce «règlement intérieur» tacite expose le contrevenant à des sanctions allant jusqu’à l’ex-communion de longue durée avec humiliation sur la scène politique. Les renvois définitifs sont rarissimes, voire inexistants. Le cas de BELKHADEM qui a osé une émancipation déloyale, est illustratif du sujet.
Si j’ai évoqué BENBAIBECHE, c’est pour arriver à SAIDANI passant par BENSALAH et BELKHADEM.
SAIDANI a été désigné dans les mêmes formes que BENBAIBECHE, sauf le respect des personnes en présence et des contextes.
Il aurait fallu éliminer pour un certain temps BELKHADEM devenu encombrant au vu des bourdes commises estimées gravissimes et dangereuses pour le clan. Les caciques n’étant pas prêts autour  d’un consensus sur l’un d’eux et la présence d’une pléthore de redresseurs qui aiguisaient leurs ongles pour griffer à la moindre occasion, les Maîtres de céans décidèrent alors de faire appel à SAIDANI dont le profil convenait à merveille : Élevé à l’école de la rente, la corruption et le trafic d’influence, il est incapable de réfléchir, n’a aucune capacité de synthèse, ni d’analyse, n’évalue aucun risque. En somme, un tribun sans vergogne croyant aux chimères, malléable et corvéable à merci. Un type comme ça, ça se gomme facilement mais non sans séquelles sur lui qui y croyait fortement. C’est pourquoi, les raisons de santé invoquées seront postérieures à la démission. Il n’est pas en mesure de supporter d’être mis aux oubliettes, lui qui se prenait déjà pour le détenteur de tous les secrets des arcanes !
Mais dans tout cela, une différence entre BENBAIBECHE et SAIDANI subsiste. Elle est de taille. Si pour le premier, les Maîtres de Céans étaient avec lui dans la plénière et le manipulait continuellement ; pour le second, les gens avec lui tant au niveau du bureau politique que du Comité Central sont tous de la même graine. Sinon comment expliquer que des personnes censées qui ont des différences au moins intellectuelles avec SAIDANI puissent-elles l’applaudir et faire signer des motions de soutien pour lui, lorsqu’il se met à vilipender les institutions du Pays…..
Le jour où cette graine disparaîtra, on pourra alors commencer à parler de seconde République, quoique Franklin  ROOSEVELT  disait:  «En politique, rien n’arrive  par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi.»

Incha Allah.

djillali@bel-abbes.info

 

.


le 27 octobre 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.

1 Commentaire pour “Chronique du jeudi : BENBAIBECHE: QUI S’EN SOUVIENT ?”

  1. omega

    Les luttes intestines qui secouent de manière régulière et médiatique le FLN, et aussi de façon sporadique le RND , sont devenues homériques et relèvent de la pure tradition héroï-comique antique : un vrai « combat des Voraces contre les Coriaces », selon le mot d’Alfred Jarry, tant il est établi depuis belle lurette, pour le FLN plus précisément, que le parti politique d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec le mouvement révolutionnaire porté par les figures emblématiques d’hier.…
    Qui se souvient encore de Messaâdia ? « Clavus clavum trudit », comme disent aussi les Latins.

Les commentaires sont fermés

Les Archives de Bel-Abbes.info

Archives

mai 2017
D L M M J V S
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Visites :

  • 6 265
  • 27 820

TRAIN

وصوول اقلاع
ORAN - SBA

07h35 08h58 (*)
12h50 14h05 (*)
15h20 16h30 (**)
16h30 17h45 (*)
17h15 18h25
19h40 20h50(***)
22h30 23h40(****)
(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar (sam,lun,mer)
SBA - ORAN
06h15 07h31

06h50 08h09
11h30 12h49
16h30 18h57
ORAN ALGER
06h25 12h00
08h00 12h30(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 12h00
08h00 12h30(*)
12h30 18h36
15h00 19h0(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 05h50
22h30 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h00 04h50
22h00 7h16 (Sam,lun,mer)