Chronique du jeudi: UN CIGARE «HOUARI»?

Juillet 75, salle Harcha Alger. Plusieurs milliers d’étudiants étaient rassemblés pour assister au séminaire national sur la Révolution agraire sous la Présidence de Feu Houari BOUMEDIENE. La coutume voulait qu’avant l’entame des travaux, un moment de «détente» soit observé par les Étudiants avec le Président. L’instant le plus béni était celui où BOUMEDIENE acceptait d’offrir aux étudiants, un de ces fameux cigares «Havane» que lui offraient régulièrement son ami Castro. J’en ai eu droit à un que je garde jalousement jusqu’à aujourd’hui. Presqu’une légende avait commencé à entourer cette image du cigare. Fidel CASTRO en offrait par bateau entier à l’occasion de chaque anniversaire de BOUMEDIENE. Cette légende dit aussi que c’est CHE GUEVARA qui a offert le premier cigare à BOUMEDIENE. L’acte acquérait une symbolique qui fit du cigare un signe du Pouvoir, lorsqu’il est associé au Burnous de crin de dromadaire.À tel point qu’une mimétique se développa y compris chez les Maires ruraux nés des APC à partir de 1967. Il était ubuesque de voir ces trapus à la bedaine se vautraient dans un fauteuil de salon de couleur généralement jaune, beige ou orange, vêtu d’un burnous de piètre qualité et tenant maladroitement un cigare «Taïwan» juste pour faire comme BOUMEDIENE .
Mais le cigare et le burnous étaient également chéris par les cadres syndicaux des différentes sociétés nationales et surtout SONATRACH, et la DNC, des Directeurs Généraux et des Députés.
D’autres temps d’autres mœurs. Aujourd’hui, ce n’est plus le cigare et encore moins le burnous, mais plutôt la bagnole, la maîtresse et le sachet en plastique qui sont les signes ostentatoires du Pouvoir.
La recherche du bénéfice de la rente a également évolué de manière insidieuse. Si par le passé, on se contentait d’appliquer la «directive» de BOUMEDIENE qui avait déclaré dans la transparence la plus totale: «On ne peut pas empêcher celui qui gère les ruches de l’état de tremper son doigt dans le miel avant de le lécher; mais il est inacceptable qu’il prenne tout le miel!» Aujourd’hui, c’est justement le cas avec les scandales de l’autoroute Est-Ouest, Khalifa et SONATRACH avec ses différents épisodes.
On achète le Pouvoir à travers les postes de député et sénateur pour pouvoir légiférer et organiser légalement la fraude fiscale et la fuite des capitaux. Au moment où le prix du pétrole périclite mettant en péril la rente séculaire, on innove par la volonté de blanchir les fortunes mal acquises en usurpant la totalité du «miel» dont on avait la gestion. Ainsi donc, on décide d’amnistier fiscalement toutes les liquidités qui circulent dans le marché parallèle peu importe qu’elles soient générées par la drogue, le commerce des armes ou le racket des terroristes. Mieux encore, démontrer l’incapacité à faire face à la maffia politico-financière qui a déjà fait main basse sur le Pouvoir politique, est chose facile à travers justement cette nouvelle disposition de blanchissement d’argent à travers l’amnistie fiscale; mais aussi à travers celle concernant les cotisations CNAS des employeurs. En effet, la CNAS vient d’annoncer qu’elle ne poursuivra aucun employeur qui vienne déclarer ses employés pour les redevances antérieures et ne lui appliquera aucune pénalité! Mieux encore, au lieu de sévir contre ses fraudeurs, la CNAS appelle les salariés non déclarés par leurs employeurs à se faire déclarer eux-mêmes et payer leurs cotisations à la place de leurs employeurs! Quelle tristesse! Déjà avec le niveau de salaire actuel et le coût de la vie exorbitant, on veut imputer le maigre salaire d’une cotisation supplémentaire.
Finalement en dehors de la dilapidation des biens publics, de la répartition inéquitable de la rente, s’ajoute le bricolage et le populisme. Notre fougueuse Ministre, la jeune et ravissante Houda FERAOUN, après avoir intégré le Comité Central du FLN avant d’adhérer au Parti dans une Kasma de Sidi-Bel-Abbès sous les youyous, après avoir été désignée comme Présidente d’Honneur du club phare de la Mekerra l’USMBA, alors que son collègue et concitoyen M. MEBARKI préfère assister au premier match contre le Paradou pour indiquer une autre forme de soutien beaucoup moins populiste; notre jeune Ministre vient donc de se faire remarquer par des décisions de limogeage prises en direct à la télévision. Mais comme d’habitude, ces mesures populistes sont destinées beaucoup plus à la consommation populaire qu’à une réelle prise en charge du secteur. Limoger un pauvre receveur de poste parce qu’il était absent le jour de la visite inopinée de la Ministre, est-ce un acte sérieux de rigueur et de gestion? J’en doute! Et si ce receveur a eu l’autorisation de sa hiérarchie? Peut-être était-il alité, a été victime d’un accident de circulation en rejoignant son bureau ce matin? Et si c’était la première fois qu’il s’absente dans toute sa carrière? Toute la presse et l’opinion ont applaudi les mesures prises par Imane Houda, alors que les problèmes de la poste et des NTIC sont ailleurs, bien ailleurs: Dans le mode de gouvernance, dans la maîtrise des technologies….
Mais malheureusement, c’est ce genre de gestionnaires qu’on recherche; par contre ceux qui essayent de régler structurellement et à la racine les problèmes de leurs secteurs, ceux qui s’attaquent aux rentiers, on les descend, on les brule, on les limoge, on les voue à Satan. C’est le cas de BENGHABRIT, de BENYOUNES, alors que Houda Imane FERAOUN et Amar GHOUL ont de beaux jours devant eux, surtout que l’on raconte que les deux bénéficient d’un parrainage dans l’oligarchie nationale, même si bien évidemment les raisons de ce parrainage sont différentes de l’une à l’autre…..
Alors quand j’apprends aujourd’hui qu’un industriel Cubain  a décidé de lancer une marque de cigare sous le label «HOUARI» en hommage à notre BOUMEDIENE national, il y a de quoi être fier, même si je connais au moins une personne qui risque de crever de jalousie!
Mais le risque est de voir des personnes se revendiquer de la famille de notre Président pour exiger des dividendes sur les droits d’utilisation du nom. Dommage pour eux, le véritable nom de BOUMEDIENE est BOUKHARROUBA Mohammed.

djillali@bel-abbes.info


le 20 août 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 août 2015

6 Commentaires pour “Chronique du jeudi: UN CIGARE «HOUARI»?”

  1. yahia.s

    Bonjour.

    A ce jour, aucun président n’a été élu démocratiquement. Le tyran maroco-Algérien Ben Bella a dissout l’assemblée pour façonner une constitution qui lui permettait d’asseoir son pouvoir de dictateur.La constitution Algérienne, malgré ses imperfections, elle est née sous l’ère Boumédiene dans un débat national et un suffrage populaire. La culture était présente à travers le cinéma, le théâtre et le livre subventionné. Le diplôme universitaire Algérien était admis au même titre que les autres diplômes de la métropole. L’école était saine.Boumédiène a arraché le pouvoir à un dictateur sous l’emprise du national arabisme Nassérien. Le projet de société de Boumédiène a été saboté par les Baathistes sous l’ère de Chadli Bendjedid.Je ne comprends pas le raisonnement qui insiste sur la prise de pouvoir démocratique dans un pays où le taux d’analphabétisme dépassait les 80% à l’indépendance.Boumédiène n’a jamais été un corrompu, et à aucun moment n’a favorisé les membres de sa famille ou de sa région. La fumée du cigare Boumédiène n’était pas polluante.Merci Djillali pour ce petit rappel historique d’une Algérie assommée aujourd’hui par un pouvoir corrompu.Les fils de Paul Lafforgue étaient des colons.

  2. Belhouari B.

    Ouled Boul , croit-on savoir pour exprimer ou pour dire les ” LES ENFANTS DE PAUL”
    Au delà de ce que peut écrire le chroniqueur , un pseudo aussi suggestif aurait mérité que vous le changiez , même si vous êtes natif de cette contrée de Sfisef dont vous n’êtes pas certainement le représentant exclusif. Ceci étant le ” CHE” et FIDEL CASTRO , aussi fumaient le cigare qu’ils offraient même à feu HOUARI BOUMEDIENE ce n’est pas pour autant qu’ils étaient des sanguinaires ou des assoiffés de pouvoir. Vous osez qualifier votre cible de subjectif , lui au moins il affiche son identité , même si sa chronique vire à l’adoration , il en a le droit en revanche quand on attribue tous les maux de l’ALGERIE actuelle au PRÉSIDENT HOUARI BOUMEDIENE , je dois vous vous dire que vous êtes le subjectivisme même . En effet s’il était assez proche de Frantz FANON qui a du l’influencer certainement , il n’est pas à l’origine des décrets de mars 1963 qui ont donné le ton à la réforme , et comment pouvait-on en faire autrement ? . On ne refait l’HISTOIRE à posteriori avec des ressentiments haineux , il faut des arguments persuasifs pour convaincre , pas des diatribes sans aucun fondement . Vous ne pouvez pas attribuer à HOUARI BOUMEDIENE l’échec d’une gestion catastrophique alors qu’il avait laissé une base industrielle florissante pleine d’avenir et un secteur agricole préservé des prédateurs avec un morcellement en dépit du bon sens , une des raisons de l’anarchie actuelle. Voilà trente sept ans que ce président respecté dans les joutes internationales a disparu , vous n’étiez peut-être pas encore né, pour porter un jugement injuste et haineux à l’encontre d’un Président dont la vision politique était d’une profondeur aussi comparable à celle de CHARLES de GAULLE . A ne pas oublier qu’il a assuré les prémices d’une industrialisation à pas forcé avec un pétrole À DEUX DOLLARS US et qu’on considérait à cette époque le Pétrole algérien comme rouge et que le vin héritage de la colonisation était boycotté à l’échelle de l’OCDE , il a fallu trouver une issue à son exportation vers la RUSSIE . Voyez- vous on ne refait pas l’histoire à sa guise , elle obéit à des contingences et le temps et l’époque ne sont pas des moindres . Mon intervention n’est de déifier HOUARI BOUMEDIENE , il faut convenir que c’était un grand chef d’état qui a disparu avant de faire la preuve qu’il était la fierté de la sphère ARABO-MUSULMANE avec SOULEYMANE LE MAGNIFIQUE l’ottoman et ceci sans la moindre vénération , l’analyse objective d’une histoire avérée le prouverait sans l’ombre d’un doute ( on ne la lit peut être pas avec les mêmes yeux) . Quant à évoquer l’ANSEJ c’est purement scandaleux, il faut au moins inscrire au crédit de HB le bénéfice de la langue française que vous utilisez dans un langage châtié , il faut l’avouer. Je n’ai pas le temps évidemment de vous relater toute l’œuvre de feu HOUARI BOUMEDIENE, il faut plus que le temps d’un commentaire , forcément limité pour en analyser toute la portée sur les plans nationales et internationales. Pour ce qui est de la chronique , quand on en fait trop , forcément , il y a des semaines avec et des weekend- end sans , on ne peut pas plaire à tout le monde et tout le temps , mais n’a t-il pas le courage de son engagement , de surcroît sans pseudo “” ya. OULED BOUL

    • Incorruptible

      Bonsoir M. Belhouari
      Je suis très réconforté par votre point de vue sur HB et très rassuré dans mon point de vue sur feu Boumedienne “le grand” . Pour ceux qui osent le déclassifier.
      Wallah, ils ne peuvent pas car Personne de notre temps n’ose l’imiter dans sa démarche ni dans sa politique ni dans sa gestion quotidienne meme si l’actuel président Bouteflika tente de le faire oublier par ses soi-disant gros projets. Il ne peut pas car il n’a pas de “punch” comme l’a dit Khaled Nezzar avant qu’il ne se réconcilie avec lui en 1999. HB avait déjà senti la décadence de la politique socialiste et avait entamé une restructuration en 1978 de notre industrie pour ceux qui l’ignorent. L’industrie Algérienne devait etre lancée et assistée par les Occidentaux et des cadres Algériens issus de leurs écoles. Dommage Chadli a tout remis en cause aidé par les ennemis de son prédécesseur.

    • OULED BOUL

      Belhouari

      Un Romain sain d’ésprit n’a rien a roder dans les sous sols sordides de la cité.Par contre, pour les rats et les crétiens, c’est l’endroit ideal. La, les chrétiens peuvent prier en rond sans qu’isl soient perturbés et les rats mener une vie tranquille lloin des persécutions des sains desprits..C’est pour Vous dire qu’il s’agit d’une vision du monde et de la société.

      IL arrive que tout le monde voit la meme chose, mais la meme chose n’est pas vu par tout le monde.Je revendique le droit d’apprehender differemment les questions sociétales et j’ai l’impression que Vous me contestiez ce droit !!
      Ceci dit la hauteur de ma rage n’a d’égale que les abysses de votre inéducation,.Oser commenter mon pseudo et ma prose est un exercise périlleux qui ne Vous honore point.Vous avez tout a gagner en enterrant la hache de guerre, le magister dixit et le fouet que Vous reserviez aux récalcitrants qui ne Vous partagent pas votre vision.

      Potassez vos manuels d’histoires et Vous verrez que l’histoire des déspotes n’a rien de plaisant, Boumedienne dont les les pages soullés de ses cahiers n’ont jamais eté jugér dilictuelles, s’inscrit dans la lignée putride qui va de Staline a Assad en passanr par Pol Pot, Pinochet et la liste est longue.

      Il faut clouer au pilori l’arrivisme d’un paternaliste qui a fait basculer le pays dans une échéance extra constitutionnelle.Fraus omnia corrompit, ce que nous subissons aujourd’oui, est le corollaire des politiques désastreuses .Sans rente, Vous auriez la belle occasion de comprendre l’étendue des dégats et le mal presque irréparable qu’il a causé au pays.

      Quand au programmes d’industrilisation qu’on nous serine ad nauseam, il n’y rien de quoii pavoiser.L’argumenterie est boiteuse, car elle cerne la réalité a travers le prisme réducteur et circonscrit la reflexion a l’arbre qui cache la foret.Cette industrie n’est d’autre q’un ensemble de quincailleries d’un autre age et voué a léchec dés lsa naissance par l’absence d’une assise scientifique appropriée qui l’accompagne.L’exemple de hyndai heavy industry est un peu similaire, mais le modus oprandi des Coréens est le contraire de Boumedienne. Cette société fut fondée en 1982 , aujoudh’oui, son chiffre d’affaire ets de 50 Mia de dollars !!

      ya Belhouari, on peut etre en désaccord sans etre désagréable.

      • Belhouari B.

        @ OULED BOUL : Je n’ose pas associer Le Si révérencieux à votre pseudo bien original teinté d’un soupçon de populisme. Je vous laisse soliloquer à votre saoul , AD NAUSEUM, la langue française à besoin d’encyclopédistes de votre envergure , je ne me sens pas de taille à vous affronter dans un terrain que je me garde de fouler , je ne veux pas faire de la phraséologie hors cadre un exercice de polémique . Libre à vous d’émettre votre opinion , je ne suis pas preneur , à bon entendeur salut.

        BELHOUARI B

  3. OULED BOUL

    Voua aurierz du si Djilal,i nous épargner ce bout d’elaboration que je trouve subjectif, rituel et vide de toute substance.Quant aux attaches émotionnelles, elles polluent la perception, la conception et le jugement.
    Vous auriez du écrire sur l’homme Boumedienne qui a grimpé au pouvoir sur le dos d’un char au détriment d’un président démocratiquement élu, sur l’homme qui assassiné tous les opposants et pousse´le reste en exil et sur l’homme qui a initié la révolution agraire et ses conséquences désastreuses sur la paysannerie Algerienne

    Si djilali il n’y a aucune fiérté autour d’un cigare nommé x ou y, que de la tristesse et la désolation des decennies perdues d’un projet de société voué a l’échec avant meme sa naissance.

    Devant toute cette laideur marchande, cette bassesse spectacularisée, ce Chaos urbanistique, ces rires de l’idiot et le drame de l’ENSEJ……….. Vous trouviez le courage et la force d’etre fier d’un cigare cubain nocif pour la santé nommé HOUARI ! Parfois, Vous etes un drole de mec si Djilali

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 6 783
  • 6 829