Sidi Bel Abbès : Négligence et laxisme se côtoient !

Certes si tout le monde sait que l’électricité tue , il semblerai qu’à Sidi Bel Abbès quelques-uns ignorent cette assertion et l’attribuent à  la destinée alors que la négligence est criarde à voir ces nombreux fils dénudés laissés tels quels sur un grand nombre de  poteaux d’éclairage ou de transports d’énergie.

Avant hier le 26 Août, c’était à Zegla (Mérine), localité située à une quinzaine de km au sud-est de Telagh, elle-même située à une cinquantaine de km au sud du chef lieu de wilaya , qu’une femme s’est électrocutée alors qu’elle manipulait sa machine à laver mais n’avait pas remarqué un fil nu à même le sol mouillé et comme la plupart des femmes aux foyers font le ménage parfois pieds nus sur dalle de sol ou carrelage et c’est ce qui a coûté la vie à cette jeune femme de 33 ans. À une centaine de mètres de la maison endeuillée, un enfant a trouvé la mort par électrocution également signalent d’autres sources.

Poteau enroulé par du plastique pour protéger les passants d’une charge électrique

À  Sidi Bel Abbès et plus précisément à la cité Adim Fatiha (Gambetta) , le journal Ech Chourouk revient dans sa livraison d’hier le 27 Août 2017 en écrit et image, sur une autre électrocution, cette fois-ci c’est le jeune Brahim 32 ans qui a perdu la vie malgré une rapide intervention vers  les urgences du CHU Hassani.
Le défunt sortait de chez lui après une rude journée de préparation de son mariage et se dirigea vers le stade du quartier à quelques dizaines de mètres de sa maison. En marchant, il frôla et toucha un poteau (image ci-dessus), le “poteau de la discorde” disent les habitants mitoyens car non seulement il y avait une lampe d’éclairage allumée en permanence mais était électrifié à cause de son infrastructure métallique qui touchait sans aucun doute une phase mortelle de l’énergie.
Sur ce point, les habitants signalent qu’ils ont beau alerté les autorités concernées (Services communaux et Sonelgaz) mais sans que ces derniers n’y daignent trouver une solution et chacun se jetait la balle.Pour les premiers, c’est un poteau porteur de câbles électriques, destiné à la distribution et pour les seconds, c’était un poteau qui assurait un éclairage public donc des prérogatives de l’APC.

De notre part, pour cet éclairage en continue, nous l’avons déjà souligné dans un article en date du 13/07/2017 et faut-le souligner  qu’un grand nombre de poteaux à travers la ville présente des fils nus électrifiés et personne ne semble être concerné. D’autres diront que les couvercles qui cachent et protègent les branchements ont été arrachés alors que d’autres réfutent simplement la situation aux services qui assurent la maintenance. Bref toute une négligence conjuguée à un laxisme ambiant qui ne dit pas son nom!

https://youtu.be/_Ml9bsDeThU


le 28 août 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 août 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 007
  • 6 097