Un pèlerin de Sidi Khaled porté disparu depuis 2016

Il est parti accomplir une OMRA à la Mecque dans un voyage organisé le 16/04/2016 avec une agence de voyage et de tourisme ‘’ El Mouhssinoune Tours ‘’ dont le siège est à Oued Rhiou wilaya de Relizane. Le vieux Feraoun Aissa né le 05/04/1944  n’est plus revenu depuis son départ pour rejoindre son domicile à Sidi Khaled wilaya de sidi bel abbes et voir sa famille qui se trouve dans un réel état d’embarras et de profonde inquiétude.

La nouvelle est tombée comme un couperet sur la famille qui attendait avec impatience le vieux âgé de 76 ans et pouvoir partager avec lui sa joie d’avoir accompli son rêve. Les guides de l’agence se sont aperçu de sa disparition le 2ème jour de leur arrivée à la Mecque après avoir pris le départ le 14/04/2016 la délégation 21  guidée par Mr Feraoun Ben Attou.

Selon la lettre adressée à l’office national du Hadj et de la Omra et au service spécial de suivi, le constat a été fait lors de la tournée du matin par l’accompagnateur qui faisait sa tournée habituelle pour prendre compte de l’état de ses Hadj. La chambre était vide. Seulement ses affaires dans la valise et ses papiers, son calepin des numéros de téléphones et adresses.

Ce qui est étrange, le fait d’avancer un état de santé perturbé, alors que les certificats médicaux exigés avant le voyage ne présentaient aucun empêchement, ni physique ni mental. La lettre pourtant témoigne d’une perturbation psychique globale constatée le 1er jour de l’arrivée à la terre sainte. La famille de son coté affirme un état de santé agréable de leur père.

Des copies de cette correspondance ont été adressées au ministère des affaires étrangères, à l’embrassade d’Algérie et au ministère des affaires religieuses, aucune réaction responsable, même timide, des autorités n’a pu venir, au moins, réconforter les membres de la famille qui viennent de perdre dans la plus affreuse et froide manière, un membre cher de leur famille. Selon son fils aîné : il ne s’agit pas seulement d’un père ou quelconque membre de famille, mais, d’un citoyen Algérien que l’état vient tout simplement d’oublier ou pire, d’abandonner dans un pays étranger depuis déjà plus de deux ans. « La question : si c’était un membre de leurs familles ou quelqu’un d’une autre classe », essouffle-t-il.   

Des personnes ont affirmé aux membres de la famille avoir vu le disparu en Arabie Saoudite. Cette nouvelle, et devant le silence des autorités, a poussé son fils à programmer une Omra pour aller chercher son père, il a fallu que j’emprunte de l’argent pour cela, explique-t-il. « Incroyable, si c’était un autre état, cette affaire de disparition d’un citoyen dans un pays étranger serait traitée comme une affaire d’état !, s’exclame son fils époustouflé du silence meurtrier des autorités pendant toute cette durée.  Si mon père est mort je veux l’enterré moi-même. On passe des nuits cauchemardesques, on ne sait toujours pas ce qui est arrivé réellement à notre père », confit-il désespéré.

Djillali Toumi         

Facebook Comments
22 février 2019

le 22 février 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 février 2019

2 Commentaires pour “Un pèlerin de Sidi Khaled porté disparu depuis 2016”

  1. abbas

    ça peut arriver, mais depuis 1962 il n yavait que ce cas..la majorité du hadj et omara sont bien passé..peut etre qu’il s’est égaré ou la ville le plaisait et ne voulait pas revenir..on sait jamais..tout le monde tente la harga pourquoi pas lui??
    on souhaite qu’il est lasbas entrain de se taper des visites dans les commerce de l’or a djeddah …bon courage a sa famille inchalah khir

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 8
  • 1 305