6e édition du Festival du théâtre national professionnel Des représentations et des activités tous azimuts

Un tour d’horizon au siège du TNA nous a permis de constater l’ambiance d’effervescence qui règne sur les lieux, l’ancien édifice rénové  est pour ainsi dire assiégé de jour comme de nuit de spectateurs et comédiens algériens et étrangers venus prendre le pouls des nombreuses activités qui sont au programme de l’édition 2011 que les organisateurs ont voulue à la hauteur des ambitions et des attentes du public.

Ce festival qui entend chaque année propulser le 4e art sur le devant de la scène et des planches en favorisant une compétition officielle à même de répondre à la qualité ainsi qu’à la diversité des représentations a décidé sous les conseils avisés de son commissaire Mr. M’hamed Benguettaf  d’inclure dans la compétition les formations des théâtres régionaux qui se sont distingués avec l’obtention de prix notamment les troupes du festival régional professionnel de Sidi Bel-abbès, celui de Annaba et celui amateur de Mostaganem « Les troupes qui ont participé à ces festivals régionaux font aussi partie du festival off c.à.d. hors compétition et se produiront avec quelques représentations dans les wilayas de Aïn Defla, Médéa, Bouira , Tizi-ouzou, Blida et Alger», affirme,  Abdelkrim Habib, directeur technique de ce Festival.
Il faudra noter que la ville d’Alger a mis les bouchées doubles pour mener à bien les différentes activités qui entrent dans le cadre de ce Festival  entre les représentations, les Colloques qui dureront trois jours, les ateliers de formation et le programme spécial qui se déroule sur l’esplanade du TNA intitulé «Arts de la parole».
Plusieurs salles de la wilaya du centre sont mobilisées à cet effet comme la salle El-Mouggar, le Palais de la culture, la salle «Hadj-Omar» qui est une annexe de l’espace Mustapha-Kateb appelée aussi le petit théâtre  qui sont ouvertes au public à partir de 15 h30 et 17 h jusqu’à 19 h pour les représentation hors compétition, la grande salle du théâtre étant programmée pour les compétitions officielles qui commencent à partir de 20 h.
Dans le cadre des ateliers de formation initiés par les organisateurs de ce Festival des cours sont dispensés aux jeunes désirant apprendre les ficelles du métier «Nous avons pour mission aussi de sensibiliser la jeunesse pour l’acquisition des bases fondamentales qui concernent le théâtre professionnel.
Des professeurs venus du Maroc, de France, de Jordanie donnent des cours accélérés pendant six jours pour leur formation en art dramatique, de la critique d’art, les métiers de la scène du théâtre, une branche technique très importante que je dispense moi-même. On essaye de donner une initiation très rapide et succincte à tous les jeunes préposés à la machinerie, la sonorisation, l’éclairage, les régies etc » poursuit notre interlocuteur . Toutes ces activités tous azimuts qui débordent du cadre des représentions feront à coup sur le bonheur des férus du 4e art jusqu’au 7 juin date de la clôture des compétitions officielles qui vont primer les meilleurs pièces théâtrales, il faut souligner aussi que parallèlement le public pourra apprécier en plein air et ce jusqu’au 18 juin des spectacles en dehors de l’enceinte du théâtre, devant sa façade ce qui drainera un public encore plus nombreux.
Ces représentations qui se déroulent actuellement à partir de 18 h sont hors murs puisqu’ils concernent les arts de la parole, une pratique très prisée dans nos sociétés par les «Goualines», des contes algérois et berbères, français et en provenance des universités de lettres diront les paroles sages des anciens , un spectacle fait par un groupe d’enfants de la ville de Tlemcen sera animé au cours de ces soirées.
Toutes ces troupes se produiront pour faire apprécier au public algérois l’art de la poésie populaire et leur faire écouter avec la collaboration de troubadours africains une tradition orale bien ancrée dans le pays.
Le Festival national du théâtre professionnel dont il faut saluer l’organisation bat ces jours-ci son plein dans une capitale qui semble accaparée par les nombreux espaces offerts à cette occasion «Nous sommes confiants et très satisfaits de notre action sous la férule de M’hamed Benguettaf, le public arrive en nombre important  au point où nous ne disposons plus de places pour l’accueillir le théâtre ne possédant que 750 places ne peut en contenir 1000.
Ceci est important pour l’avenir du théâtre. Il y a un formidable échange de points de vue entre les artistes professionnels et les comédiens amateurs» nous dit, en guise de conclusion , Abdelkrim Habiben, un des responsable du Festival.
Lynda Graba
EL moudjahid

le 01 juin 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 juin 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 3 484
  • 7 311