Drone Algérien “Amel” : Les premiers essais concluants

Selon la dizaine d’ingénieurs et  chercheurs (hommes et femmes)  formant l’équipe du centre de soudage et contrôle de Bousmail (CSC Alger) chargée du projet de fabrication du premier drone Algérien, entamé il y  a de cela plus de deux ans et qui se sont déplacés en force, à Sidi Bel-Abbes en compagnie de leur directeur et rejoint par la suite, du directeur général de la recherche scientifique et technologique auprès du ministère de l’enseignement supérieur,cette opération de test a été, en quelques sortes précipitée car les délais d’achèvement de ce premier proto-type dépassaient largement la date fatidique convenue du 05 juillet surtout que c’était là , une première expérience et qu’il fallait s’y mettre minutieusement pour effectuer ces essais tant attendus par le “monde entier” mais pour des impératifs hors de leur volonté, ils étaient sommés de boucler ce projet à Sidi Bel-abbes avec des essais réels. Chose qui n’est ou ne sera pas facile pour ces chercheurs puisqu’ils étaient obligés de terminer toutes les petites taches de finition à Sidi Bel Abbes, dans les grands hangars de l’Aéroclub sous le regard figé des invités. Le défi semble avoir été relevé, puisque l’avion , une fois monté pour la première fois hier soir,il lui restait le démarrage du moteur à hélice à propulsion arrière. Un moteur à deux temps et deux cylindres que les ingénieurs ont eu du mal à l’adapter à leur “bijou” puisqu’il n’était pas facile d’en acheter celui dédié à ce type d’avion sans pilote,auprès des constructeurs spécialisés vu qu’il était impossible de les en convaincre sur l’objectif  purement scientifique et de recherche  du projet. Finalement, le moteur a démarré après maintes essais de purge ce qui a ravi l’ensemble des participants.Reste pour cet après-midi , l’opération de roulage et de test de vitesse au sol avant de compléter le tout avec l’intégration du système de contrôle et guidage électronique numérisé  à distance, ultérieurement pour qu’il puisse finalement voler  dans un rayon de 10 kilomètres en premier temps . Il est dit ( Le journal arabophone El Khabar dans son édition d’avant hier) que les principaux pays fabricants de ces UAV qui se comptent sur le bout des doigts d’une seule main, avaient leurs satellites braqués sur Sidi Bel Abbes  pour la circonstance car il est utile de rappeler que  cette industrie aéronautique relève d’une technologie de pointe avancée qui utilise une panoplie de systèmes électroniques  allant du contrôle et guidage  numérisés et télécommandé à distance  aux systèmes de télécommunications et d’envois d’informations , le tout sous un protocole codé et crypté pour éviter toute interférence ou prise de contrôle par autrui. Et l’équipe de Bousmail est tout à féliciter pour leur acharnement à sortir avec un premier drone Algérien baptisé AMEL ,conçu à 80% d’intégration ,avec le peu de moyens et matières disponibles en Algérie.Cependant , si les essais du roulage, de vitesse sont programmés pour cet après-midi du 07 juillet, le vol d’essai final et de test de performances de l’avion à des distances au delà des limites du contrôle analogique (radio) restent inconnus. Le test final du drone serait basé principalement sur son autonomie en vol (plus de six heures) et le renvoi d’ images à haute définition  en “live”  depuis une distance qui peut aller jusqu’à la cote méditerranéenne à une très haute altitude donc inaccessible dit-on,  jusqu’à son pilote assis devant son écran à Sidi Bel Abbes. Ce rayon de contrôle est appelé à tripler ultérieurement.


le 07 juillet 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 juillet 2013

12 Commentaires pour “Drone Algérien “Amel” : Les premiers essais concluants”

  1. omarof11

    le constat à propos de la recherche scientifique est malheureusement tellement vrai qu’il n’est plus besoin d’ajouter quoi que ce soit sinon que c’est dur ,très dur d’Être un pays jeune qui ne sait pas encore quelles sont les vraies priorités pour son développement. la priorité des priorités c’est L’école et rien que l’école……….

    • le cygne

      Je vous assure Mr Omarof11, s’ils appuient sur le bouton vert au lieu du bouton rouge….On pourra renverser la vapeur………. la Recherche Scientifique décollera et ira plus loin que vous ne le croyez…….!!! Ce n’est ni une affaire de cerveaux, ni une affaire de moyens……..mais certains cercles (Intra et extra-muros) ne veulent pas que l’Algérie devienne un pays développé, car toute la donne sera changée…….alors, tous les bâtons sont mis dans les roues pour que le carrosse n’avance pas………C’est tout à fait normal………sinon, qui fera de l’import-import…pour remplir les caisses vides des Pingouins….!!! Vous croyez qu’ils veulent bien voir un pays puissant en Afrique du Nord comme l’Algérie….vous savez ce que cela voudrait dire….???
      Pourquoi, croyez vous qu’un ministre est resté collé 20 ans à son poste sans que personne ne puisse le décoller…..tout en sachant qu’il a tout fait pour détruire le système éducatif, par conséquent des générations ont été sacrifiées…….au fait, pour le compte de qui….???

  2. nass

    j’espère que cela n’est pas une plaisanterie!!!….il faut vite prendre ses fameux chercheurs compétent pour aller réparer touts les appareils médicaux qui ne fonctionnent pas à notre hôpital…

  3. le cygne

    C’est un vrai petit bijou, bravo les gars….!!!! J’ai connu certains chercheurs du CND lorsqu’il a été créé par une autre tutelle et croyez moi, ils sont bien forgés, tenaces, et très compétents……..!!! Je sais qu’ils sont capables de faire des “miracles” si seulement on les laisse faire et on leur apporte tout le soutien moral et matériel…..!
    Quant à ceux qui veulent saper le moral des troupes, car je crois que c’est leur spécialité, je leur dis seulement, relisez bien de quoi est constitué un drone…..ou plutôt……il est préférable que je leur dises “Wa Ida Khatabahoum El Jahilouna 9alou Salama”………..ça résume tout, n’est ce pas….????

  4. Moudjahed

    Quels chercheurs ??? bon dieu !
    ce sont justes des monteurs -constructeurs tout comme les Tv “Sonéléc”
    ou il y avait juste les coffrets en bois d’algerie .
    çà me rappelle cett boutade d’un illustre ahuri qui a traité les techniciens d'”ennour” d’ain oussara de “savants “.

    • Incorruptible

      Il est clair , M Moudjahed, que vous n’avez aucune notion sur la recherche scientifique ni sur les difficultés que rencontrent un chercheur en algérie. et c’est ce genre de réflexion d’un autre age qui a fait fuir les milliers d’Algériens ailleurs. Non monsieur , il fallait etre présent à l’aérodrome pendant ces deux jours ou trois pour constater de visu, qu’effectivement , c’étaient des chercheurs dans le domaine aéronautique et qu’ils travaillaient d’arrache pied chacun dans sa spécialité ,pour atteindre un objectif lequel n’était pas inscrit dans leur agenda à court terme n’est-ce la médiatisation intense et disproportionnée en raison des desseins politiques visés par les uns et les autres.Tous les présents avaient constaté que ces jeunes ingénieurs du CSC “fabriquaient” (et ne montaient pas car ça aurait été facile) avec des moyens limités, cet avion.Certes des essais au sol ont été effectués , et selon leur propre dire, eux-meme ont été bousculés par ces décisions hatives, mais ils espèrent que ce sera fin pret d’ici Octobre.Maintenant , pour ce qui concerne Sonelec , sachez cher Monsieur ,selon mes sources que le téléviseur de 1982 à 1985 , était fabriqué presque en totalité en bonne et due forme dans les dizaines d’ateliers de sonelec et le montage du kit que vous décriviez n’a eu lieu que suite à des décisions médiocres issues de reflexions étroites et similaires à la votre et comme bon nombre de décideurs de l’époque sous Chadli. Alors que le vrai problème de l’époque devait etre axé sur le développement et la recherche. Deux secteurs ignorés en raison de ces pensées négativistes.

      • Moudjahed

        salem monsieur “incorruptible” et ultra positiviste de boutiquier et defenseur de la pseudo “recherche scientifique en algerie”

        ah si c’etait vrai ; j’applaudirais des deux mains et je taperais des pieds de joie .
        Ecoutez monsieur c’est vous qui semblez ignorer ou minimiser la recherche vraie .
        celle qui fait ce tapage maintenant , est une ridicule “propaganda “d’une université aux ordres et moribonde et d’une elite de la chkara
        CELA FAIT PLUS DE 30 ANS Que le massacre continue dans l’education et l’enseignement superieur et voilà qu’on nous pond une création surpa aréonautique .

        wallah pour les difficultés ! vous ne m’apprenez rien du tout .
        AU contraire ! tout a été bousillé par la fewda mentale .
        Cher monsieur , dans les pays sous développés TEL QUE LE NOTRE ou le monopole sévit dans tout les domaines , rien n’est appréciable au sens vrai de la sciencE e! alors que dire de la RS .

        SI VOUS LISEZ BIEN le condensé de cet pseudo exploit , mis sur toutes les unes des journaux et des plateaux TV “MAISON et ses clones ”
        c’est un pur montage ! la preuve , ils voulaient acheter un moteur pour la propulsion de cette carlingue d’artisan- forgeron ou de charpentier -tolier : je crois que c’est leur seule vraie conception aux couleurs et logo de la bêtise .
        P EUT ETRE que le coté Electronique de base accessible à tt le monde en plus de quelques aspects d’automatisme est de leur oeuvre , à moins que c’est des TD plagiés honteusement .
        IL NE FAUT PAS prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages , ni pour des abrutis , formatés par cette mm betise et ils sont legions dans les bancs et les labo de toutes les structures d’enseignement algerien .
        Un chercheur ? monsieur, n’est pas aux ordres, il butine sans arrêt et loin des faisceaux de la rampe politicarde .

        Caresser au sens du poil un apprenti chercheur , au lieu de lui serrer la vis en lui offrant un environnement ( que notre cher docteur Reffas a intelligement souligné ) çà ne l’aideras en aucun sens .

        Crier sa joie et son admiration n’est pas un signe de patriotisme
        au contraire c’est un médiocre chauvinisme.

        Chacun est libre d’apporter son appréciation et ce n’est une raison de taper ou de nier une quelconque notion de savoir ou de connaissance d’un intervenant
        s’il sort du lot des meddahs habituels.
        Ces ingenieurs ET TECHNICIENS ont beaucoup besoin de verités et d’aide essentielles pour leur travaux , faire leur apologie en tant qu’» »ahuris » est une insulte et un frein à leur possible créativité .
        Revenonz à notre sujet : ctd « la recherche sccientifique » ! celle-ci doit etre permanente et non limitée à des desseins non avoués : justement ce « drone » est un canular voulu et conçu pour .
        Pour l’exemple que j’ai cité « la sonelec » cher monsieur je parle en connaissance de cause , car ayant activer pendant l’Austin » et dans son « ingenéring » justement dans les années 80 .
        A par qq sommités qui ont foutu le camp après , tout les profils de son personnel était de l’imposture . VENANT du privé « RADIOLA » j’ai vu de toutes les couleurs de l’usurpation AUX mediocres formations à l’etranger ( une anecdote pour illustrer mon propos : un garçon de café n’ayant mm pas le cepe a fait baltimore en tant que TS en maintenance et le comble en assurance qualité ).dans cette entreprise nationale tiraillée par la betise de « me vois tu ? »
        Si la recherche existait en algerie , cette usine de montage ne serait pas bradée qq années après à DAEWO (constructeur d’automobile )et son personnel retournant aux champs et services élémentaires d’où ils venaient .

        Çà aurait été un fleuron de l’industrie électronique
        et je dirais mm , elle aurait facilement devenu un site nucléaire dans la nanotechnologie ou au moins une fabrique mondiale dans la photo-electricité dont notre pays a grand besoin , vu l’immensité de son sahara ;
        Mais justement l’etroitesse et l’autosatisfation des ahuris la durement pénaliser pour devenir une charge juste de demagogie salariale .

        Ou sont les différents projets de recherches qu’accouche notre université ?
        A-t-on des « appels à projets » avec d’autres nations ou universités du monde ?
        OU est le lien entre nos entreprises PME et PMI et l’université ou les centres de recherches ?
        Que devient notre illustre « CERIST » notre « IAP » DE Boumerdes ?
        que deviennent Les PRESTIGIEUSE universités d’Oran , Annaba et ben aknoun ?
        LOUER d’ordinaires essais mm conceptuels dans un hangar et un champs de chaume en un jour de fete nationale ?
        c’est bien mais en faire une étonnante trouvaille !
        C’est beaucoup pour moi en tt les cas .
        U n peu de respect pour l’intelligence algérienne, elle mérite plus.
        Ce sont mes opinions perso , avec l’espoir que çà démarreras un jour et c’est mon vœu le plus cher pour nos enfants .

        Amicalement votre !

        PS :Toutes mes excuses les plus plates à ceux que j’ai froissé par sincérité et c’est un devoir de vérité dans l’attente de l’avant-projet de la troisième loi sur la recherche scientifique et le développement technologique 2014-2018 .

  5. Dr D. Reffas

    Bonjour

    Le drone n’est pas encore né. j’aurais souhaité une réponse plus explicite. Je pense qu’une nouvelle virée virtuelle sur le pont du navire”Soummam” vous permettra de corriger le tir.
    merci.

  6. Smiley

    Erratum!!!!!!!!!!!!
    Merci de lire le Site B.A.I et non S.B.A qui aurait lui déployé une barrière anti-missiles et anti-drones pour se mettre à l’abri.
    Envoir tout le monde.
    Dernier post de Smiley-AL HANIF

  7. Smiley

    Le site BAI a déjà ses drones, armés de pseudo, mal guidés et qui tirent sur tout ce qui bouge et se trompent de cible!!!!

  8. Dr D. Reffas

    Bonjour.

    Tôt ou tard, l’Algérie aura son drone. Je demande à la jeune équipe qui se trouve à Sidi Bel Abbès de ne pas baisser les bras et de persévérer sans tenir compte de l’environnement. Bonne chance.

  9. 21Grammes

    Felicitations chers chercheurs,qu’elle bonne nouvelle!Bravo je suis fière de vous mes compatriotes.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00