Plus de 13 suretés sont touchées par ce mouvement à la ville de sidi bel-abbes selon notre source. Ainsi comme attendu, dans le cadre d’un mouvement national, la direction générale de la sûreté nationale ‘’ DGSN’’ a donné son aval de faire bougé son secteur.

Certaine affectations demeurent restreintes du moment que les chefs de suretés urbaines et de daïras concernés par se mouvement vont se permuté gardant les commandes à l’intérieur de la wilaya. Pendant que  d’autres vont changés de wilaya.

Ainsi, le chef de la 1ére SU sera muté à Saida, ceux de la 2éme SU et la 7éme SU seront muté à la wilaya de Relizane, celui de la 8éme SU sera muté à Mostaganem. En outre, ceux de la 6éme SU et la 13éme seront successivement affectés à la 1ére et la 2éme SU préservant le privilège de rester à l’intérieur de la wilaya.

D’autre part, les femmes commissaires sont aussi touchées par ce mouvement d’où celle de la 9éme et de la 10éme seront successivement affectées à la 8éme et 7éme SU. Pendant que ceux des Suretés de daïras de Tessala, Sidi Lachen et Sidi Ali Boussidi seront affectés successivement à Saida, Ain el kihel (Temouchent) et Mascara.

Djillali T

One thought on “Un vaste remaniement à la police”
  1. Sallamou Alaykym
    Je trouve ce « mouvement », basé sur des supputations non vérifiées, impropre à cette fonction et à celle des commis de l’Etat en général, exception faite aux militaire.
    En effet, qui connait mieux que l’enfant du bled, de la ville, du village : le terrain et les gens, bons ou mauvais, les besoins, ou disons aux risque de nous tromper leurs contingences.
    Cette fonction serait bien plus efficaces avec des éléments issues du terroire propre et limiterait les efforts considérables déployés dans l’exécution de cetter tache harassante, faudrait -il le dire quand elle est menée avec abnégation. Idem pour toutes fonctions du commis de l’Etat.
    Importer à titre éphémère des personnes novice dans le terrain et non pas du terrain, consiste plutôt à brider un pan des capacité de l’individu d’une part, et d’autre, dépayser les personnes de leur naturel avec les conséquences qui en découlent tant pour eux que leurs proches.[déménagement, logement, ecole, habitudes, état civil…ect].
    G eu à lire et approuver sur ce site, que des directeurs d’exécutif issue de l’extérieur de leur wilaya d’exercice venir au travail de manière rituelle en retard.
    A moins qu’on m’éclaire, je trouve cette « mode » non seulment inopérante, mais réfutable aussi.
    Sallamou Alaykum

Comments are closed.