Du côté de Metz. Un bidonville humanitaire appelé « Blida ».

Au goût indéfinissable d’Orangina et de parfum de rose.
À qui doit-on ce geste sympathique d’« amitié » post-coloniale ?

À qui est destinée cette “datte”?

Djeha 10/07/2017

À Metz, plusieurs centaines de migrants dans un “bidonville humanitaire”
AFP le L. 10/07/2017 à 12:29
Près de 700 demandeurs d’asile y passent chaque jour, le camp de Blida, aménagé en avril par l’Etat sur un parking à Metz, est considéré par les associations et les bénévoles comme un “bidonville humanitaire” où promiscuité et violences s’intensifient.
“Il n’y a même plus la place de mettre des blocs sanitaires. Il fait chaud, la densité est plus importante, donc la tension monte”, explique Marie-Claire Fabert, l’une des responsables associatives qui intervient sur le camp.

Ce parking, où s’accumulent des tentes fournies par des collectifs citoyens, a été transformé en camp en avril, lorsque la préfecture de Moselle a indiqué ne plus avoir une seule place pour loger les demandeurs d’asile. Au printemps, 150 personnes y avaient été installées: avec 500 personnes en moyenne arrivant chaque mois, la préfecture n’avait plus aucune capacité d’accueil.

“Quand on est passé au delà de 300, cela a commencé à être compliqué. Puis, quand cela a dépassé les 400, on a senti que l’on ne gérait plus la situation”, explique Claude, l’un des bénévoles qui s’occupent notamment des distributions de tentes et de repas chauds.

La nuit, désormais, certains ne dorment pas dans leur tente, de peur des violences, mais dehors, non loin des trois hommes chargés de la sécurité.

La police, elle, passe toutes les deux heures pour compter les personnes et les tentes. Samedi, sur les 697 personnes passées sur le camp, moins de la moitié y a effectivement dormi. Les autres passent, puis repartent, explique un bénévole.

Lire la suite de l’article à sa source ICI (Par exemple)


le 10 juillet 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 juillet 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00