A quand le spectacle des sanctions et du redressement?

images (2)Le premier magistrat de la wilaya de Sidi bel abbès  est nouveau dans la région, nous ne le connaissons que très peux, donc l’on ne peut lui apporter arbitrairement un faux jugement. L’on n’est pas en droit, en ce début de responsabilité,de lui mettre sur le dos les défaillances des autres qui l’on précédé. Le wali   avec des intentions de faire son possible pour redresser les situations scabreuses  causées par ses prédécesseurs, si se que « l’on raconte sur eux est vrai ». Bien entendu, l’on pourrait l’informer de ce qui n’allait pas ! Bien sur que l’on oserait  contre vent et marée,de  l’aider dans sa noble mission en faveur de notre wilaya, mais l’on ne s’amusera  jamais  à lui reprocher l’inconcevable ! De par ces premières interventions, nous comprenons qu’il est honnête et sincère dans ses propos.

Bien entendu  ce que les citoyens  voudraient de lui, c’est qu’il soit différent, qui de par leur pouvoir  et celui des autres, de l’effet « je vous emboite sous mes aisselles » ne soit qu’un simple cauchemar. Prouver de la sorte à ceux qui maitrisent le pouvoir du billet « rouge et vert », que tout le monde  ne  se ressemble pas. Et que  marcher de paire avec le phénomène de la corruption qui n’a jamais été loin du doute de nos citoyens est un sport disqualifié. Le wali sait qu’il est “le père de tous les citoyens” et un père ne voudra jamais de mal à ses enfants. Il est peut être  nouveau, mais il est fort d’une grande expérience et  il  sait que comme partout, un certain nombre d’élus ont fait leur « beurre et celui des leurs »  lors de leur passage  de sinistres individus qui ont drainés  du fric sans aucune modération. Des  hommes d’affaires  sont devenus d’archi millionnaires, comptant leur million par billion. Mr le wali qui est venu  dans notre généreuse ville avec de bonnes intentions doit comprendre que la lecture du code des marchés permet aux marchés de sauter les ponts par la dynamique des malversations qui fait sauter les plombs aux algériens que nous sommes.

Mr Hattab Mohamed, devra savoir que des responsables d’organismes publics sont devenus maitre du lieu où ils se trouvent et nul n’est en droit de monter à leur bord.  Le premier magistrat de notre  wilaya qui est nouveau peut etre,  apprendra que comme partout des directions de wilayas ont mené la vie difficile aux citoyens et ces citoyens ont perdu la boussole, quand à  l’espoir, ils ne savent plus ce que c’est, beaucoup et beaucoup d’entre eux ont barrés les routes, brulés des pneus et criés  haut et fort leur indignation en présence de l’arbitraire. Des algériens qui ont toujours été là quand d’autres sont partis  vers d’autre cieux. Alors abattus et désespérés par l’attente et la persistence de la situation qui prévot dans leur APC, ils  menacent encore  dans cette latente situation que le premier magistrat de la wilaya  intervienne, et mettent fin équitablement à ces litiges qui “portes des appélations et des suppositions, et des affirmations!”

L’on ne peut mettre tout le monde dans la même corbeille. Il existe comme partout ,de mauvais responsables, mais il en existe  aussi de très  bon et très respectueux. Aussi  nous supposons  que le Wali est venu fort des recommandations du gouvernement pour  faire face à la bureaucratie endémique, à lutter contre la corruption gangréneuse et sans tarder à améliorer le service public. Il sait qu’il va déranger certaines mauvaises habitudes, qui ont pris “pli”. Il a lancé le premier pavé  dans le marais, il devra en lancer d’autres, ne pas se lasser d’en lancer, à lancer et relancer sans se fatiguer, parce que les vautours  attendent ce moment de lassitude dans le lancer, pour revenir à leur ancienne amours de fonctionnement anarchique et malsain où la corruption flirte  avec les corrupteurs.

Des changements pressentis pour certains, incertain pour d’autres  dans certaines administrations doivent ne jamais indisposer le citoyen. « Nous sommes en 2013 et certain pays ont fait d’immenses  progrès pour lutter contre les maux qui sévissent leur société” Quand à  nous, nous sommes restés en  manque de « gouvernail» pour aller au devant.  Que ceux du secteur public, à différentes échelles des responsabilités, contaminés par le mal ,doivent sentir la chaleurs de vos avertissements, » Monsieur le Wali !..

Les citoyens croient  pleinement au changement qu’ils  vivent à la tete de leur wilaya, qui saurait apporter un souffle nouveau  et  l’esprit de la performance  compte  accélérer la cadence de réalisation des programmes inscrits. Cependant, il serait utile  de toucher à tous les secteurs sans distinctions de ministère car sauf le changement saurait insuffler le renouveau qu’attendent les citoyens.  Les responsables   qui pensent ne pas être concernés par les initiatives de changement, doivent à leur tour être  dégringolés de leur “tour d’ivoire” et je pense à grand nombre d’entreprises dans notre wilaya.

Il serait bon de pensez à mettre en place des mécanismes à même d’assurer une meilleure célérité du service et  éviter de pénaliser les citoyens mais que ces mécanismes  n’abusent pas à leur tour de votre bon vouloir faire, pour en profiter. Sachez choisir vos hommes. Mr le wali, les visites inopinées sont nécessaires pour s’enquérir du déroulement du service et de la qualité des prestations proposées aux citoyens. Et c’est parce qu’à votre première sortie, vous avez déclaré que le citoyen à besoin de  voir les effets et leurs répétitions, pour espérer l’amélioration  des conditions de vie citoyenne, que beaucoup espère des changement que vous pourrez faire opérer..

Sachez qu’à ce jour, les autorités publiques manifestent une indulgence inexplicable envers les blocages et lenteurs administratives et des cas avérés de mauvaise gestion passent inaperçus. Ce qui a fini par susciter l’ire des administrés qui ne savent plus à quel saint se vouer. Alors comme ils ont fait trembler les citoyens, faites les trembler à leur tour, causez leur des insomnies, mettez les en prison si nécessaire, pénalisez les, faites qu’ils subissent les même calvaires d’une administration, faites  cela pour les citoyens. Faites à ce  qu’ils comprennent, qu’il s’agit de leur peuple que l’on fait souffrir, de leur pays que l’on traumatise et que l’on saigne de partout  et non  d’un autre monde, venu d’une autre planète. Et tout cela est valable aussi pour le citoyen irrespectueux des institutions, de la règlementation, du savoir vivre, des malversations, du manque de civisme, le citoyen  a lui aussi des obligations pour que tout aillent bien. Que l’on sache que de bons , honnete  et compétents citoyens existent dans l’ombre, parcequ’ils ont été écartés, alors qu’ils peuvent etre très utile à leur wilaya et nous savons que vous savez cela.

K.Benkhelouf


le 18 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 mai 2013

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00