AG de l’association : L’aéroclub tient à son « rêve d’école de formation en pilotage »

C’est dans une ambiance exceptionnelle, que le club d’aéronautique de Sidi Bel-Abbès a regroupé dans l’enceinte de son foyer, l’ensemble de ses adhérents, pour une assemblée générale. Le fait le plus marquant de cette assemblée fut que les plus jeunes se frottaient aux vétérans, ces derniers qui ne cessent d’œuvrer sans lassitude en vu de dynamiser les activités aéronautiques.

De l’avis des adhérents, Il est aisément perceptible de comprendre que le comité qui dirige l’Aéroclub fournit de grand efforts, en installant progressivement les matériels et méthodes utiles à la promotion et au développement du rêve de la wilaya à savoir celui de faire renaitre de ses cendres, l’école de formation de pilotage d’avion léger et les différentes activités de maintenance. Cependant, il est nécessaire de prioriser les missions, en débutant par les activités sportives liées, pour parvenir à la formation de pilotes qui auraient en exemple pour mission :
1er) la lutte contre les incendie de forêts, la protection de l’environnement, contre les inondations, et la lutte antiacridienne-
2ie) développement de moyens de communication dans la région.
3ie) l’ouverture du marché de l’aéronautique et de l’intégration de notre wilaya dans cette perspective pour constituer un espace approprié à l’investissement dans le domaine du transport aérien.
-4ie) De l’élargissement de la prestation de service, notamment dans les domaines de l’évacuation sanitaire, la messagerie, les traitements phytosanitaires, la reconnaissance des massifs forestiers, le cadastre, la photo aérienne et toute autre activité se prêtant à l’utilisation des aéronefs.

Ainsi, se présente le merveilleux site du club d’aéronautique de Sidi Bel Abbès, par son infrastructure de base adéquate, par l’existence de ressources humaines nécessaires pour l’encadrement du club aéronautique quant à la relance de l’école, sans oublier l’existence d’un planeur et la prochaine acquisition d’un avion Zlin 142, sont un échantillon des facteurs ayant permis le bénéfice d’un accord pour la création d’une école pou PPL (Privat-Pilot Licence).

Le Président de l’aéroclub, M Figuigui Zouaoui, exprima son vif intérêt, pour le lancement immédiat de l’école, qui dispose de tous les moyens matériels et humains et qui n’attend que la bonne volonté. Il dira avoir élaboré un projet avec l’enseignement secondaire afin de permettre aux lycéens de bénéficier de formation pour que la jeunesse se prépare à prendre la relève. Il souhaite également que l’on légifère des textes sur l’aviation légère. Cependant, reste encore la concrétisation de la promesse de l’ex wali Hattab Mohamed, que le directeur du transport de la wilaya, devait formuler par un écrit au ministère de tutelle afin d’obtenir ladite autorisation, ainsi que la réhabilitation de la piste par son déplacement hors de la digue, pour permettre aux petits avions de se poser sur la piste, cela nécessite l’aval de la direction de tutelle.

M. Benyamina, un ancien pilote, rappellera, à son tour, « que cette école a été à l’origine de la construction de nos rêves de jeunesse et de nombreux jeunes Belabbésiens, devenus adhérents du club, se sont nourris de la passion du vol et des avions et sont devenus, plus tard, de grands pilotes et des commandants de bord dans l’aviation civile et militaire. Maintenant, nous désirons que notre savoir-faire soit transmis à notre jeunesse, nous désirons qu’elle s’intéresse aux activités de l’aviation légère, ou un grand avenir les attend, compte tenu des perspectives qu’offre l’aviation légère, pour le développement économique et environnemental de notre pays. » Il ajoutera, « hormis l’avantage qu’il offre dans le cadre de la préparation d’une carrière aéronautique, l’aéro-club de Sidi Bel Abbès reste un lieu où les jeunes développent leurs capacités intellectuelles, aiguisent leur sens de la responsabilité, des qualités agrémentées d’une évasion saine et de la saveur de voguer dans les airs ».

À titre de rappel, l’Aéroclub de Sidi-Bel-Abbès est né en 1931, durant la période coloniale, pour devenir à cette époque, le premier aéro-club d’Afrique du Nord et d’Europe. Il traversera les époques avec diverses activités liées au monde de l’aviation jusqu’à l’indépendance ou l’ensemble des infrastructures de base, s’étalant sur une superficie de plus de 90 hectares, et le matériel lié à l’activité aéronautique, ont été récupérés par les pouvoirs publics. Il ne fut remis en service qu’en 1964 où grâce aux pionniers algériens de l’aviation, ne cessant d’activer et être à jour des techniques du pilotage, pour devenir parmi l’un des meilleurs du pays en matière de formation aéronautique et plus particulièrement la formation de pilotes privés. Il va sans dire qu’un grand nombre de pilotes militaires et d’air Algérie, ont fait leurs premiers pas au sein de l’aéroclub de Sidi-Bel-Abbès.

K.Benkhelouf (Ouest-info du 06/02/2017)


le 07 février 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 février 2017

11 Commentaires pour “AG de l’association : L’aéroclub tient à son « rêve d’école de formation en pilotage »”

  1. Qui se souvient du stage bloqué, organisé au bénéfice des enfants issues de la révolution agraire, qui a eut un énorme succès et à susciter de nombreuses vocations parmis les stagiaires.

  2. Bravo à nos battants et à nos volontaires qui n’ont jamais cessaient d’y croire et relever le défi pour une Algérie prospère.Lire la suite …

  3. Très bonne nouvelle pour bel abbes, ville précurseur et avant gardiste de toutes les bonnes initiatives qui ont fait sa renommée. J ai tjrs été fière d appartenir à cette communauté bel abbesienne.Lire la suite …

  4. Il était cher ce rêve au défunt Meterfi Amine ancien pilote de voir un jour naître une école de pilotage de renommer a l échelle Africaine ,il en parler de ce projet avec grande ambition .Lire la suite …

  5. Faire revivre le gout de l’aviation aux jeunes pour en faire des pilotes Inch’Allah

  6. Mille Mabrouk et bonne continuation

  7. Avec tous mes encouragements et mes souhaits de réussite.

  8. Très bonne initiative Inchaalah ça va aboutir à concrétiser tous les objectifs

  9. bonne chance ,ça serra une ressusitation d’un patrimoine oh combien cher à la ville de sidi bel Abbes !!!!!!!!?

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00