Un Algérien décède suite à une déportation musclée par la police Danoise

Dans sa publication d’hier 25/11/2017, le MEM (Observateur du Moyen Orient) signale qu’un Algérien décède à bord d’un avion alors qu’il était déporté vers Paris pour un vol vers l’Algérie, soit deux jours après avoir été traité “grossièrement” par la police danoise ,a rapporté vendredi Anadolu.

Un reportage dans le tabloïd danois Extra Bladet indique que l’homme de 34 ans était escorté par la police à l’aéroport de Copenhague lundi pour son expulsion du territoire. Une lutte a eu lieu apparemment qui a duré 30 minutes. Le rapport local expliquait que deux policiers se tenaient sur le corps du citoyen algérien et le maintenaient immobile. Lorsque son état s’est détérioré, un médecin a effectué un examen médical à bord de l’avion avant que l’homme ne soit évacué à l’hôpital, où il est décédé deux jours plus tard.

Selon Michael Thorvaldssen, qui était assis à côté de l’Algérien dans l’avion, il y avait trois policiers qui s’occupaient du déporté. “Deux d’entre eux s’appuyaient sur lui, et le troisième le retenait sur son siège”, explique-t-il. «Il y avait aussi une femme qui gardait le passage des passagers à bord de l’avion.» Cette situation a duré une demi-heure, a-t-il dit.

“Peu de temps après, ils ont demandé par haut-parleur s’il y avait un médecin à bord, et il s’est avéré qu’il y avait. Le médecin lui a administré le bouche-à-bouche et une réanimation cardio-pulmonaire jusqu’à ce qu’une ambulance vienne l’emmener. »Thorvaldssen a ajouté qu’à son avis, la police était« bien trop rude »avec l’Algérien.

L’Autorité indépendante d’examen des plaintes contre la police du Danemark a ouvert une enquête sur cet incident.

Reprit par A. Jabli

Facebook Comments
26 novembre 2017

le 26 novembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 novembre 2017

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 436
  • 5 273