Amar Saïdani élu secrétaire général du parti du FLN

 Amar Saïdani, 63 ans, plébiscité jeudi à main levée à Alger onzième Secrétaire général du parti du Front de Libération nationale (FLN) à l’issue d’une 6éme session du Comité central, s’est dit ’’engagé à unifier’’ les rangs du parti.

C’est dans une des grandes salles de conférences de l’hôtel Aurassi, entièrement rénové, que les 274 membres du comité central présents à cette session dont l’ordre du jour ne portait que sur l’élection d’un nouveau secrétaire général, ont pratiquement désigné à main levée le seul candidat, Amar Saïdani.

Peu avant le vote, un consensus global s’était dégagé sur la candidature de Saïdani, seul candidat à ce poste resté vacant (depuis le retrait de confiance à Abdelaziz Belkhadem en janvier dernier), après le retrait des autres postulants, dont Mustapha Maâzouzi, qui s’est finalement retiré de la course, pour “préserver l’unité du parti et dans l’intérêt du pays”, a-t-il dit.

L’autre candidat ancien membre du bureau politique du parti du FLN, Saïd Bouhadja, s’est lui aussi retiré de la course à l’élection du nouveau ’’patron’’ du FLN. Il avait annoncé sa décision à la presse peu avant l’ouverture des travaux de cette session, très médiatisée.

Les travaux de cette session, la plus courte de l’histoire du parti, ont débuté par la mise en place d’une commission de candidature pour l’élection du nouveau secrétaire général du parti.

Composée de 18 membres, cette commission, présidée par Saïd Badaïda, avait annoncé l’ouverture du recueil des candidatures au poste de SG en séance plénière.

Amar Saïdani, ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN, 2004-2007) était, après le retrait des autres postulants le seul à se porter candidat à ce poste.

A l’issue de son plébiscite, il s’est engagé ’’à unifier et resserrer” les rangs du FLN. “Je m’engage à oeuvrer à unifier les rangs du parti et à instaurer la réconciliation entre les militants que j’invite à s’éloigner de tout ce qui peut contribuer à semer la discorde et la division”, a-t-il affirmé.

Le FLN ’’est appelé plus que jamais à contribuer au développement et à la stabilité du pays ainsi qu’à la préservation des institutions de l’Etat”, a-t-il encore ajouté.

De son côté, le coordonnateur du Bureau politique (BP) du parti, Abderrahmane Belayat, dont le groupe conteste la tenue de cette session, a qualifié jeudi à Alger “d’illégale” cette réunion du Comité central.

“Le Conseil d’Etat a annulé l’autorisation accordée au groupe de Boumehdi pour l’organisation de cette réunion, d’où son caractère illégal”, a précisé M. Belayat lors d’une conférence de presse au siège du parti, qualifiant “d’illégitimes” les résultats (de cette session).

M. Belayat avait saisi mercredi, d’abord le tribunal administratif d’Alger, qui l’avait débouté, avant de s’adresser par la suite au Conseil d’Etat pour demander l’annulation de cette rencontre. Il avait qualifiée de “non conforme aux règlements intérieurs du parti”.

Le Conseil d’Etat a jugé par la suite recevable la demande introduite et a annulé cette rencontre au motif “d’absence de quorum exigé pour la tenue de la réunion du CC”, a expliqué à l’APS un magistrat du Conseil qui a requis l’anonymat.

Selon des sources proches du groupe de Boumehdi, celui-ci avait immédiatement fait appel au cours de la même soirée, à son tour, devant le conseil d’Etat, affirmant que “le quorum est atteint, et donc l’annulation de la session du CC n’est plus fondée”.

“Les réserves de forme, dont l’absence du quorum ont été levées en début de soirée”, avaient ajouté les mêmes sources


le 29 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 août 2013

11 Commentaires pour “Amar Saïdani élu secrétaire général du parti du FLN”

  1. Abdelwahid B.

    Au FLN, combien sont-ils à garder encore à l’esprit les grands principes de Novembre? Cette question mérite bien d’être posée car d’après ce qui se passe aujourd’hui à la tête de ce parti, c’est le diktat de la Chkara qui semble l’emporter sur toute autre considération. Et puis, est-ce «eux» qui ont quitté l’orbite du bon sens ou bien est-ce «nous» qui tardons à comprendre que le FLN de Ben M’Hidi et de ses frères a bel et bien son avenir derrière lui? Et cela depuis bien longtemps peut-être…

  2. kalifa

    ne pas s etonner c est la devise de ces pseudo responsables qui ont choisi l enfer comme une fin eternelle ils souffriront bien avant la mort le mal rongera leurs corps jusq ua pourrissement ils ne se passeront jamais de soins intensifs la fin les guettera ils demanderont pitie ca sera trop tard ils ne prononceront meme pas l attestation qu il n ya de dieu que dieu et mohamed est son prophete et ce n est pas donne a n importe qui de la prononcer c est une volonte de dieu a ces fideles uniquement. je blame en premier ces soi disant partis d opposition qui cautionnent ce pouvoir moyennant avantages et places dans les plus hautes spheres de l etat a l image de louisa hannoun et son parti hypocrite qui joue sur tous les fronts . je ne suis partisan d aucun parti et surement pas du pouvoir actuel je ne plebisciterai personne pour ne pas rendre enfin des comptes envers dieu pour avoir donne sa voix a ces individus pour corrompre detourner favoriser regionaliser le peuple . c est etonnant que l elu du fln soit projete d une troupe folklorique au sommet de l etat . et les jeunes qui ont termine leurs cursus scolaire ne pretenderont jamais a ces fonctions et que seuls ces heritiers comme c est un royaume de s accaparer de toutes les fonctions au sommet de l etat en plus de leur liens regionalistes comme c est le cas actuel. procedons au changement pacifique en intronisant une personne digne de confiance de la trempe de feu boumediene qui est decede avec a son compte ccp 600 da qui a pleure pour les martyrs tombes au champ d honneur qui a aime l algerie et la presider d une main de fer pour ceux qui ont vecu sa periode en temoignent. je termine en informant nos chers lecteurs et lectrices de sensibiliser les citoyens de proceder a un changement radical en votant pour des technocrates jeunes les mains propres sans aucun passe flou qui n ont pas trempe leurs mains dans l interdit et croyez moi qu il ya des gens de cette trempe sinon s abstenir . moi depuis boumediene je n ai plus voter . et j en suis fier avec l annonce de tous ces scandales financiers detournements de deniers publics enrichissement illicite sommes colossales expatriees et plus encore. quant au regionalisme allez y par vous meme et chercher les origines de la majorite des ministres et des responsables des structures administratives a travers toutes les wilaya et rendez moi la reponse. et chakib khalil le plus proche du president actuel au sommet des scandales d la sonatrach a t il paye pour ses actes de meme pour khalifa et les autres. qu on ne me parle pas de citoyennete de patriotisme au nom du 1 novembre et des martyrs si ces derniers venaient a ressuciter ils s en debarrasseront illico presto. louange adieu j etais je le suis et le serai un citoyen modele qui a cravache durement pour elever ses enfants avec l aide de quiconque seul de dieu le tout puissant survivant a la sueur de mon front sans jamais baisse tete ni demander assistance je n ai rien retraite plutot( maltraite) apres de bons et loyaux services et sans aucune consideration. je me plie a dieude m avoir prete attention de m eclairer et surtout de ne pas toucher au peche car tous citoyen envers autrui est redevable de ses actes et c est des actes impardonnables jusq ua justice soit fete devant dieu. on ne pardonnera jamais nos droits bafoues nous seront restitues par le tout puissant . a qui l intronisation aujourd hui ce que prononcera dieu devant ses creatures et en premiere ligne ces rois empereurs presidents qui seront figes a leur place et qui ne peuvent prononcer aucun mot et cest l enfer eternel pour ceux qui ont confisquer les droits des peuples . a dieu nous appartenont a dieu nous retournons. louange a dieu clement et misericordieux. a tres bientot. et merci mille fois de m avoir preter attention.

  3. kamara

    L’élection de Saidani comme SG du pseudo-FLN n’a une véritable importance que pour les charognards qui veulent aller encore plus loin dans le cannibalisme de ce pays sans aucune retenue. C’est une péripétie de plus dans les scandales dont sont responsables les locataires de cet appareil partisan complément déconnecté de la population algérienne. La manière déshonorante avec laquelle s’est déroulée cette élection constitue une insulte pour la mémoire des martyrs de la révolution, pour la lutte d’indépendance et pour le peuple algérien dans sa totalité.
    Ce pseudo parti factice(FLN13) qui n’a d’importance que comme un faire-valoir dans les basses manœuvres politiciennes car ne pesant pas plus de 5% dans l’électorat algérien ( score des législatives). Il est complètement minoritaire et ne peut constituer reellement un véritable mouvement de gouvernance dans une démocratie. Le FLN13 est un alibi.
    Il est grand temps de restituer ce sigle et d’arrêter de salir ce symbole de la lutte pour la liberté de notre peuple. Il est temps de restituer cet emblème à la mémoire collective. On ne peut à chaque sortie rappeler le serment fait aux Chouhadas et agir avec autant de légèreté et d’irresponsabilité avec ce symbole. Ce qui vient de se passer en violation de toute légalité, si la légalité a encore une signification pour ces individus, est une injure qui ne grandit ses auteurs. C’est un démenti officiel à l’Etat de droit et une gifle publique pour la justice algérienne.
    Saidani est un brigand qui a pillé les caisses de l’Etat algérien et qui, comme son prédécesseur, va organiser la rapine en associant la mafia politique à la mafia financière. Bien de sombres jours attendent notre pays. Saidani même drapé de l’étoffe du FLN ne paraitra pas plus propre et ne peut cacher tous les indignités qui le couvrent. Il traine trop de casseroles. L’homme a acquis avec l’argent des Algériens des propriétés en Espagne et en France.
    L’histoire jugera de cet affront fait à l’ensemble des Algériens.
    Cependant cet événement scandaleux n’autorise personne à insulter la totalité du peuple algérien auquel nous appartenons tous. Il y a des confusions dommageables. Cet agissement inacceptable mais également irresponsable couvre peut être un problème identitaire non assumé.

  4. HKM

    Clan d’Oujda n’est qu’un mythe …
    Sauf quelques idiots d’algérien qui croient qu’ils sont de race Romaine et d’autre de race Juive. …ils sont tombés dans le piège du gardiennage. Ils font du trafique, du détournement et posent le butin entre les pieds de leurs maitres qui ne sont pas nécessairement ni Juif ni Romain. Ils ne prennent aucun centime. Seul leurs profit un poste honoraire ”vaux mieux être queue de lion que tête de souris”
    ”l’essentiel ichoufouhoum mjam’3ine m3a sbou3a”
    loukane ga3dou rasse elfirane loukane rahoum syéd el toupate…mdrrrrrrr

    Mais la nature attend tout le monde, juif comme américain souris comme lion ils ont tous un trou et une prostate. a 65 le passage obligatoire par le TR. Ici a bel abbes on l’appelle.. Alliga…

    Alliga c’est un gant qu’on a coupé tous les doigts et qu’on retenus que l’Indexe. Le médecin le place et a tout le monde doit passer et tout le monde doit se prosterner. ”arka3..prosternes toi qu’on touche la prostate..elle est enflé mon gars, remonte ton pantalon’’….mdrrrrr
    situation”

  5. Mourad

    Le fait du prince Said bouteflika..Il nomme et dégomme qui il veut, impunément.
    Après avoir exfiltré ses amis à l’etranger ( Khellil, Bedjaoui,etc…), il place ses amis aux postes strategiques. Tout est verrouillé. Et son frère Abdelaziz continue de faire figurant de président..On est dans un système féodale de type makhzen..un homme décide de tout, s’accapare des richesses et verrouille le pays…

  6. OULED BOUL

    Le FLN historique est mort et entérré mais ses faux héritiers sont lá,sa marque est indélibile .Ce qui constituait il y a encore un demi-siécle le corpus
    idéologique du peuple combattant le plus fédérateur ,est a présent considéré
    comme tristement nocif a la cohésion nationale.

    Il rassemble sous sa banniére tous les déchets et toute la saloperie bipéde dans ce pays .Ce monsieur , les belkhadem etc…..trahissent sans vergogne les valeurs dont ils se réclament bruyamment et aucun de leurs actes quotidiens ne les rendent digne de l’héritage .CE sont en d’autres termes des kyrielles d’ éscrocs, de nécrophytes s’engraissant tranquillement sur le cadavre de l’ex Fln.

  7. 21Grammes

    J’aurais bien aimé que vous nous fassiez un portrait de ce monsieur,son cursus,ses diplômes,son parcours!Quant à la photo je la trouve excellente,elle illustre tres bien le fln.

  8. Boualem

    A ne rien comprendre réunion report tribunal administratif conseil d’état référé etc…..pour qu’en fin de compte le clan d’OUJDA a eu le dernier mot dans cette riboublike de banane on prend les memes et on recommence on fait du neuf avec du vieux un GALAILI affairiste et malhonnete à la tete d’un parti mafieux et malhonnete imposé par la force mais on ne doit pas oublier que la roue tourne l’histoire est là nul n’est éternel les générations suivantes sauront qui ont trahi ce pays……

  9. elgambiti

    Non Dr Reffas ,c’est un événement qui doit faire réveiller les consciences que le système veut se perpétuer ;la crise passagère survenue au niveau de ce parti a alerté toute la nomenklatura et tous les services de la république se sont mis en branle pour sauver leur “casse-croûte ” .Le F L N a terminé sa mission politique en 1990 et doit constituer un patrimoine de tous les algériens.Les véritables moudjahidine ne se reconnaissent plus en ce parti,reconverti en poule aux œufs d’or où le moindre imbécile trouve refuge pour y construire une vie ,sans mérite ni effort aucun.C’est dommage qu’un parti aussi illustre soit la convoitise de la mafia et des parvenus.Je le dis haut et fort que l’Algérie appartient à tous les algériens et il temps d’effacer toute discrimination,genre famille révolutionnaire et ce genre de connerie ,qui a transformé nos entreprises et administrations en lieux de” recasement” sans compétences, d’où la faillite générale.

  10. Dr D. Reffas

    Bonjour monsieur Beldjilali.

    Un non événement.Une information quelconque qui ne mérite nullement d’être étalée dans le site. La meilleur lutte vis à vis des clans qui se chamaillent pour le pouvoir, est l’indifférence. Puisque le texte est lancé, au moins faites un effort pour changer la photo.
    Amicalement.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 754
  • 7 896