Anarchie dans les hôpitaux: 23 Directeurs de la santé sanctionnés et remplacés

L’état désastreux dans lequel se retrouve nos hôpitaux et établissements de santé publiques a fini par faire réagir le ministère de la Santé. Ce dernier se réveille de sa léthargie et décide de sanctionner les directeurs de la santé au niveau des wilayas pour mauvaise gestion.

Des proches du ministère de la Santé ont indiqué à Algérie-Focus que pas moins de 23 directeurs de la Santé vont être remplacés dans plusieurs wilayas à travers le pays. Cette décision qui interviendra dans les prochains jours a été adoptée suite aux rapports des commissions d’enquêtes mises en place par Abdelmalek Boudiaf dés son installation à la tête de ce département fragile en proie aux multiples dysfonctionnements.

La première mesure qui a été donc décidée est de procéder à un remaniement touchant pas moins de 23 directeurs de la santé. L’objectif est, indique-t-on, est de créer un nouveau management en milieu hospitalier en désignant de nouveaux cadres aptes à relever ce défi.  Selon les informations recueillies par nos soins, les directeurs de la santé des wilayas  d’Oran , Tlemcen, Sidi Bel Abbes, Ouargla, Constantine, Bechar,  Saïda seront remplacés par de nouveaux responsables. Quelques directeurs d’hôpitaux seront promus directeurs de la santé à l’instar des directeurs des CHU de Sidi Bel Abbes et du CHU de Tlemcen , l’ex directeur du CAC d’Oran Mr Beldjillali Noureddine.

D’autres cadres devront changer de wilayas et reprendront le service dans une autre région à l’image du directeur de la santé publique (DSP) de Tamanrasset qui sera muté à Oran  alors que son confrère de Tindouf prendra les règnes de la wilaya de Bechar. Le DSP de Skikda sera, quant à lui, désigné à Jijel. A travers ce remaniement, le ministère de la Santé espère redonner de la vigueur à un secteur en crise. Un secteur qui suscite la colère de la population algérienne qui se sent délaissée et méprisée dans les hôpitaux de son propre pays. Mais ces désignations suffiront-elles pour mettre fin à la tragique mauvaise gestion dont souffrent nos établissements hôspitaliers et sanitaires ? Seul l’avenir nous le dira…

Par Abdou Semmar/Algérie focus


le 28 janvier 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 janvier 2014

2 Commentaires pour “Anarchie dans les hôpitaux: 23 Directeurs de la santé sanctionnés et remplacés”

  1. zalamite

    on ne le cesse de le rpeter et l’algerie entière semble cramper sur ces spositions.
    apres avoir imposé Chadli, certain on trouvé un alibis pour se placer là ou le bon sens et les regles universelles leurs empechent de s’installer.
    ainsi lorsque vous allez dans un hopitale et vous trouvez un licencier en leterature en geographie en agriculture en droit dans un bureau et vous lui dite que faites icien dehors de votre secteur il appelle le syndicat.
    qui sont ces idrecteurs que le minIstre est entrain de faire tourner et quel est leurs metiers??
    MAais ce qui est vraiement étonnant pourquoi il n y avait pas eux de modificaton dans le secteur de l’eduacation natioanl. tu ne trouves jamais un senceur qui etait licencier ailleurs en agriculture ou droit??
    Dans ce dernier milieu un ex enseignant monte de grade pour devenir surveillant general ensuite senceur ensuite proviseur.
    Pourquoi en hopitale un Doyen proffesseur en medecine ne prend pas de droit la direction???
    ça pose un probléme??
    si oui ou et comment??
    on voudrait bien savoir au moins pour pouvoir comparer le secteur de l’educational et les ecteur nevralgique de la santé…
    Qui a un élement de réponse??
    A moins que il faut etre du syndicat pour devenir prof c’est normal ils se la ferme..tous les elements du syndicats a oran et a bel abbes sont devenues de grade prof ils ne savent meme pas rédiger un compte rendu d’une réunion de syndicat..une fois prof ils se sont retirés..avec un bon salire de misére pour ouvrire un retauarnts karentika a l’hopital..
    et le prof chirurgien doit passer par ce gargote il dezmande
    ”20 da de karentika j’ai une opretaion chrururgical a faire a 12 ”
    alors que dans le monde entier et a cause des urgences et des bouchons un Restaurant pour les employés est obligatoire pour maintenir les rugeces en 3×8.
    et on a dit un retsrant pas un restarant universitaires type casernes.
    les emplyés de la garde seront servis en assiette pas en plateaux metalliqiues…
    ”alors que fait tu ici en hopitale?? t’as une licence en droit tu devrais etre dans ton secteur aU tribunal??non??
    Tu va le rejoindre ou on doit te donner un coup de pieds dans le derrière ,,,???

  2. 21Grammes

    Vous parlez d’une léthargie,moi je dirai un coma abyssal,et ce dans tous les secteurs!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 2 119
  • 7 311