BEL-ABBES VUE PAR LA PRESSE

Sensibilisation contre les feux de forêt à SBA

Le lac Sidi Mohamed Ben Ali pour lancer la campagne.

S. DERRAZ

CORRESPONDANT DE LA VOIX

Pour le lancement de leur campagne de sensibilisation contre les feux de forêts et sur les premiers secours à porter à une personne en danger, durant cette saison de grandes chaleurs, les éléments de la protection civile de Sidi Bel-Abbès ont choisi le site touristiques du lac Sidi Mohamed Ben Ali, et ce, pour une semaine. Cela a été décidé parce que le site accueille quotidiennement un grand nombre de familles et de citoyens. Les éléments de la protection avec leurs dépliants et matériels d’interventions ont donc choisi ce site très fréquenté afin de toucher le maximum de visiteurs, tous âges confondus, mais notamment ces jeunes qui y viennent s’adonner à leur sport préféré, la pêche. Les cours de premiers secours sont intéressant ici à plus d’un titre, surtout quand on sait que certains parmi ces jeunes se risque à y piquer une tête, avec tous les risques que cela suppose.

 

Sidi Bel-Abbès: Le bureau d’hygiène cible les salons de coiffure pour dames

S. DERRAZ

CORRESPONDANT DE LA VOIX

Les quelque sept salons de coiffures pour femmes qui connaissent, en cette saison de fêtes de mariages et circoncisions, un afflux important, fait constaté notamment depuis le début de la saison estivale, sont sous la loupe du bureau d’hygiène. Des inspectrices femmes ont contrôlé un bon nombre de ces salons aux fins d’inspecter les lieux et constater de visu si les conditions d’hygiènes sont respectées, notamment le matériel de travail (brosses, ciseaux, produits chimiques, teintures pour cheveux, crèmes) utilisé. La commission est aussi chargée de contrôler si les lieux disposent de systèmes d’aération adéquats pour éviter certaines contaminations. Ces opérations de contrôle toucheront par la suite les salles de fêtes de la capitale de la Mekerra, dans l’objectif d’éviter aux consommateurs des problèmes d’intoxications alimentaires ou d’autres complications graves. A noter par ailleurs que les brigades de la répression des fraudes ont effectué, durant le mois de juin dernier, 249 interventions ayant ciblé les cafés, les restaurants, les pizzerias et les locaux commerciaux, saisissant au passage 19 kilogrammes de viandes blanches congelées impropre à la consommation ainsi que 8 litres de jus de fruits périmés. Ces opérations de contrôle ont donné état à 25 procès verbaux dressés contre les commerçants fautifs.

4e édition du Festival national de la chanson raï

Sidi Bel-Abbès renoue avec la fête

S. DERRAZ

CORRESPONDANT DE LA VOIX

«Petit Paris» renoue avec les festivités en live durant sept jours. Le coup d’envoi du Festival national de la chanson raï a été donné, à partir du stade des trois frères Amarouche, dans la soirée de samedi, avec un gala animé par des artistes célèbres, à savoir Cheb Khalas, Houari Benchenet, Cheikh Naâm, Cheb Abbés,

Djamila et Cheikh El Hebri. Le ballet Eden de Sidi Bel Abbés devait inaugurer la soirée, suivi par des chansons du melhoun de Cheikh Hattab, qui a traduit à travers sa « Qaçida » son attachement au pays et à sa région. Cheikh El Hattab a séduit le public, à la gasba et au gallal, accompagné des instruments modernes de l’orchestre conduit par Amine Dahane. Le chanteur et parolier célèbre de Sidi Bel Abbés a participé avec trois chansons, dont sa plus célèbre « Gotlek Ki nakhtik Ana ». Le public présent, des jeunes et quelques familles ont beaucoup applaudi Cheb Khalas qui a fait remuer l’assistance, avec ses titres les plus célèbres « Nehlaf brassek », « Welli liya », « Andi Wahda ». Houari Benchenet, connu par son style typiquement oranais, a séduit le public par ses chansons sentimentales, notamment par deux belles chansons qui a fait rappeler aux familles présentes beaucoup de souvenirs, notamment « Rani M’dammer », « Telephone H’ram ». En fin de la soirée, Cheb Abbés a fait vibrer la scène avec des titres récents « Des fois tesrali », « Histoire Maak B’date » et une chanson de son dernier tube « Machi H’chouma Welli Fiha Fiha » : des titres que le public a repris en choeur avec le chanteur qui a été très demandé depuis le début de la soirée. Cheb Anouar, qui devait participer à cette soirée, était absent sur scène. Selon la cellule de communication, la défection de l’artiste qui avait récemment animé un spectacle à la maison de la culture Kateb Yacine, serait due à des raisons personnelles.

Sidi Bel-Abbès

Radio Mekerra honore les sportifs de l’Ouest

M.B.

CORRESPONDANT DE LA VOIX

C’est un geste très apprécié par les férus de la balle ronde que celui qui fut pris sur initiative de la Radio Locale en organisant une cérémonie, jeudi dernier, à la maison de culture de la Cité 400 Logements, du faubourg Sidi-Djillali, d’une valeur symbolique au profit de tous les lauréats de l’ouest, champions respectifs de leurs groupes et ce de toutes divisions confondues ainsi que les jeunes des équipes de la wilaya de Sidi Bel Abbès champions dans leurs groupes. Le Directeur de la Radio Mekerra, Aissa Benhachem a bel et bien répondu favorablement à l’idée de nos confrère Sidi Ali Chérif et Mellah Ouerred, d’honorer tous les champions de l’ouest à commencer par le champion d’Algérie 2011, l’ASO, dont les dirigeants se sont malheureusement excusés pour des obligations professionnelles, ainsi que d’autres équipes telles, le champion de la division amateur le club sudiste la JS Saoura, la JSEA( Saint-Rémy), le MB Hassna, le CC Sig, le GC Mascra, le Club de Kemane (W.Tiaret), ES Araba, le KS Oran, le CR Bendaoud,, les champions de wilaya, le RC Lamtar et la JS Sidi-

Daho, les équipes des jeunes, telles que le FC Saâda, le CRB Ben-Badis, l’USM Bel Abbes, l’IRM Bel Abbes ainsi que l’équipe du Basket Ball, l’OM Bel-Abbes, évoluant en super division nationale, et demi finaliste en coupe d’Algérie, en football féminin, en plus du FC Bel-Abbès, finaliste de la Coupe d’Algérie 2011, en football. En marge de ce rendez vous, on avait noté également, la présence de plusieurs personnalités sportives d’anciens joueurs et dirigeants, les Mokkades, Ador, Zerguneif Khaled, Hadj Benattou, Hadj Benmaissa, Azziz Affane, Sennour,Oundadji, Kada Yousfi, Zazou Hamid, Lalmas Mohamed, Ezzine, Moussi, Kendi, Ardjaoui Mourad, Bouhenni, Yessaâd Mohamed, Benhamena, aux côtés de quelques personnalités responsables locaux et de représentants des différentes directions, Ghazi Hellal, Chaâbane, Mokrane. Chaque équipe fut représentée par deux membres, des cadeaux ainsi que des diplômes ont été remises aux clubs. La Radio a profité également de cette occasion pour honorer anciens et actuels joueurs et entraîneurs, à l’image de   Oundadji Kaddour, Lalmas, Hamid Zazou (Frère de Samir, l’actuel joueur du champion l’ASO), ainsi que les jeunes buteurs en minimes de l’USMBel Abbes, Mellah, et Ouaddah.

Ils avaient assassiné une dame de 59 ans : La peine capitale pour les deux assassins de Sidi Bel Abbès

La Cour criminelle de Sidi Bel Abbès a condamné hier les dénommés M.Z. âgé de 27 ans et son cousin Z.M.S. âgé de 28 ans, accusés d’homicide volontaire avec préméditation,

à la peine capitale. Les faits de cette affaire ont eu lieu dans le quartier Adim Fatiha dans la ville de Sidi Bel Abbès et remontent au 17 juillet 2009, quand les éléments de police ont été alertés du meurtre de la dénommée K.F. âgée de 59 ans dans son appartement. Sur les lieux, les enquêteurs ont trouvé le cadavre de la victime égorgée et son fils H.Kh. âgé de 11 ans, un déficient mental, ligoté. Le rapport du médecin légiste a indiqué que la victime avait reçu 5 coups de couteau au niveau du cou qui ont causé sa mort. L’enquête ouverte a permis l’arrestation des deux criminels après une fugue de 8 mois. Le premier mis en cause s’était rendu à la Cour criminelle au cours de son audience de la session passée, ce qui a incité les juges à reporter son audience jusqu’à hier. L’accusé, un habitant de la ville d’Oran, était en relation amoureuse avec la fille de la victime. Cette dernière l’accueillait souvent dans l’appartement de sa mère. Ce dernier venait avec son cousin qui habite la ville de Maghnia. Jusqu’à cette date, un vendredi où l’amoureux avait donné rendez-vous à sa dulcinée qui était à Béjaïa et qui devait la rencontrer dans l’appartement de sa mère. Quand la fille arriva, personne ne lui a ouvert la porte. Elle décide de l’enfoncer pour entrer et faire la découverte macabre. Sa mère gisait dans une mare de sang et son frère était ligoté. Devant la Cour, l’accusé nia avoir tué la mère et dira qu’il était parti faire des courses et avait laissé derrière lui son cousin. Il ajoutera qu’à son retour, il a trouvé le corps sans vie, alors que le téléphone portable de la victime était en sa possession, il l’avait vendu à Oran. De son côté, le cousin dira qu’il n’a fait qu’accompagner le mis en cause et qu’il était resté devant l’immeuble quand l’amoureux était monté à l’appartement. Il dira que l’accusé était revenu peu de temps après pour lui dire qu’il n’avait pas trouvé sa petite amie et que la propriétaire de l’appartement n’a pas invité de filles de joie pour leur tenir compagnie. Le ministère public a requis la perpétuité à l’encontre des deux accusés, mettant en exergue la gravité du crime perpétré contre une vieille femme.

Fatima A. L’Echo d’Oran

Sport scolaire (Football feminin)

Ecole Benyekhlef Mokhtar de Sidi Ali Boussidi

Honorer dignement Sidi Bel Abbès

Après avoir surmonté l’étape qualificative de wilaya de Sidi Bel Abbès en surpassant les clubs de Ras El Ma et de Sidi Brahim, les protégées de Kheris Cheikh réussirent à arracher le titre régional Ouest. Cette opportunité n’a pas été sans aiguiser les ambitions des camarades de Sidi Mrabet qui allèrent, encore une fois, écraser leurs adversaires saïdis par un score sans appel de 7 buts à 0, lors des éliminatoires régionales. Cette consécration motivera sans doute les jeunes footballeuses de l’école Benyekhlef Mokhtar de Sidi Ali Boussidi à honorer davantage les couleurs de la Mekerra au championnat national de sport scolaire, prévu du 04 au 11 juillet. Quant à la liste nominative en guise d’encouragement, elle est la suivante: Bouriah Souhila (GB), Sid Mrabet Manel, Benguesmia Aïcha, Belabbes Rania, Khaouach Amina, Amara Yamina, Mezouji Saouab, Bouterfas Nafissa, Amara Ikram, Saib Hadjar, Ziane Fatiha, Benarbra Fatna, El Mestari Abir, Khenous Maroua.

Entr : Kheris Cheikh, avec la collaboration de Kheris Abdelkader, directeur de l’école Medjadi Ahmed.

A noter que tous les moyens, notamment psychologiques, sont mis au service du club par la direction de l’école et par la tutelle.

B. Rahmane L’Echo d’Oran


le 04 juillet 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 juillet 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00