Chronique du jeudi: INES FERIEL & HOUDA IMENE, EXCEPTIONS OU LUEURS D’ESPOIR?

École primaire “El Moustakbel” de Cheraga, Alger. Zine El abidine MIDOUN, un entraineur féru de Tennis y est dans le cadre d’une tournée des écoles pour des portes ouvertes sur le tennis. Au niveau de la classe de CE1, il y avait une écolière, Ines Feriel IBBOU, 7ans. C’est ainsi qu’elle a commencé la pratique du Tennis. L’entraineur décèle immédiatement des grandes capacités et un don pour ce sport et insiste auprès de ses parents pour l’inscrire dans cette école privée. Mais pour ses parents et notamment le père, même s’ils ne voyaient pas d’inconvénients, craignaient pour ses études. Cependant, devant l’intransigeance de la fille, un premier compromis fut trouvé : Elle étudiait le matin et avait des séances d’entraînement l’après-midi, et ce, jusqu’à l’âge douze ans. “Après, c’est devenu plus difficile, surtout qu’elle devait effectuer des tournois au milieu de l’année. C’est pour cette raison qu’on a opté pour les cours par correspondance. C’est d’ailleurs la procédure utilisée par l’ensemble des athlètes de tennis. Le sport c’est bien, mais les études c’est aussi très important», assure le père de l’athlète.

Il y a un peu plus d’un mois, Ines Feriel pointait à la 152ème place au classement mondial et c’est grâce à son sacre continental chez les U18, décroché le 10 Avril au Caire, qu’elle remonte à la 93ème ; à l’âge de 16 ans, encore cadette.
Sa participation aux différents tournois et notamment les deux derniers en Italie, lui permettent de réaliser son premier objectif de l’année, se qualifier pour le tournoi de Roland Garros. A l’issue du tournoi italien où elle bat en demi-finale la 26ème mondiale, l’Australienne Naiktha Bains, elle grimpe prestigieusement à la 45éme et fait partie du top 50, condition de participation au prestigieux tournoi de la capitale française.
Ces résultats lui permettent de se fixer l’objectif de participer à l’US open et surtout de se maintenir dans le top 50. Ines Feriel dispose d’une marge de 2 ans qu’elle aura à passer dans la catégorie junior pour viser le sacre mondial, en 2017, avant de passer à la catégorie supérieure.
Ines Feriel IBBOU va s’inscrire prochainement à l’académie de Tennis de Valence en Espagne, grâce au concours du Ministère des Sports via la fédération nationale de Tennis. Mais Ines Feriel a été découverte, entrainée et formée en Algérie. Dans une petite école privée de Tennis de Cheraga. Tout le monde est content de la petite Ines Feriel et tout le mal qu’on lui souhaite serait une brillante apparition au tournoi de Roland Garros, en attendant l’US Open et Wimbledon. Le Tennis est réputé être un sport de riche, Ines Feriel est juste un enfant dont les parents se sont sacrifiés pour qu’elle réussisse, un simple couple que l’on peut classer dans ce que l’on appelle «couche moyenne», bien qu’elle soit disparue depuis longtemps dans notre pays, à cause d’une paupérisation galopante. Seul le travail paie. On a beau discourir, les talents existent et on ne peut les voiler, c’est la gangrène qui s’est accaparée le sport national de manière générale qui en a fait qu’il devienne ce qu’il est devenu: Un système rentier où des parvenus illettrés et ignares, se sont mobilisés pour profiter de l’argent du sport et de la politique. Ce qui a fait dire à un éducateur sportif : «On pleurniche et égratigne la dignité nationale pour tenter un Fekir d’endosser le maillot national, alors que nous en avons des tas en terme brut, le cas de Belaili est édifiant!»

Hassi Daho, un hameau à quelques encablures de Sidi-Bel-Abbès, excentré à l’ouest de  la route de Saida, un peu loin d’El Amarnas.  Un village austère, paysan et rural ayant eu la malchance d’être cernés par les forêts denses surplombant les djebels du Moksi, de Tenira, Tiliouine et  et les prémices de l’assassine forêt de Stamboul durant les années de braise. C’est là que Houda Imène  fait toute sa scolarité primaire. Il n’y avait ni internet, ni possibilité de tchatche sur les réseaux sociaux. Un seul hobby, les études et Houda Imène y trouva sa vocation, d’autant plus que ses parents sont eux-mêmes enseignants. Un hameau subissant les affres de la décennie noire où il était suicidaire de s’aventurer dehors à cause de la menace des hordes qui écumaient la forêt de Tenira. Un Lieudit. Houda  Imène habitait à l’école primaire où son père enseignait. Quelques années plus tard, c’est la ville et «l’internat» chez les grands-parents paternels. Le Bac à 16 ans décroché après quelques années passées au Lycée El Haouès, mitoyen de la maison des grands-parents. Le reste s’enchaîna. L’Université Djillali Liabes ensuite, celle d’Abou Bakr Belkaid de Tlemcen et enfin le Ministère de l’Enseignement Supérieur pour totalement se sacrifier pour la recherche.
Mais, nous avons de tout temps vilipendé cette école Algérienne sinistrée, cette Université réduite à la triche, au plagiat et à la vente des notes. Houda Imène en est pourtant, le pur produit de cette école, de cette Université. A l’instar de ZERHOUNI Elyas, l’éminent Spécialiste qui fait le bonheur de l’État Américain, de Rachid AKTOUF qui fait celui de l’Université du Québec. Rares sont les sommités algériennes à l’étranger qui n’ont pas été formées ici en Algérie.
Encore une fois, à l’instar du secteur du sport, à l’instar de l’ensemble des autres secteurs, l’intelligence algérienne existe. C’est l’absence de sa prise en charge qui fait défaut. Houda Imène et Ines Fériel  viennent de le prouver magistralement. Face à une école indécente, à une université moribonde, à une stratégie sportive stérile  et un système politique cloitré et monopolisé par une gériatrie cupide.
La nomination de Houda Imène au Poste de Ministre créa le buzz sur les réseaux sociaux et le scoop au niveau de la presse. Tout simplement, parce qu’en Algérie, le Peuple a été élevé et conditionné que l’école et l’Université Algériennes étaient incapables de former une sommité pareille et que même si, alors être nommée Ministre à 35 ans, dans un Pays régi par le clientélisme et le népotisme relève carrément de l’impossible. Si l’on ajoute à cela, son charme et son élégance, la boucle est bouclée et d’aucuns indignes y sont allés de leur accusation bassement calomnieuses,de promotion-canapé.
Faut-il rappeler que malgré les endurances et les terreurs quotidiennes vécues sous la menace terroriste durant toute la décennie noire, le père de Houda Imène, loin d’être un Général comme l’ont suggéré les réseaux sociaux, est un simple enseignant ayant passé presque toute sa vie à enseigner les chérubins de Hassi-Daho. Il adorait écrire des poèmes qu’il faisait publier dans les quotidiens arabophones sous le pseudo de «Mustapha Kamel» en hommage au  Personnage Turc qu’il aimait. Faut-il rappeler – quitte à violer encore l’intimité de notre jeune Ministre, –  qu’il termina sa carrière comme chauffeur de taxi, sa retraite ne lui ayant  surement pas suffi à nourrir Houda Imène et les autres. Malheureusement, il dut arrêter à cause de la vétusté du véhicule et de son incapacité à pouvoir le remplacer.

Alors, Ines Feriel et Houda Imène, lueurs d’espoir réel ou juste exception à une règle immuable ? Au risque de   décevoir plus d’un, je pense sincèrement qu’il ne s’agit que d’exception, voire d’une illusion. Que peut-on attendre d’un système éducatif qui fait de la violence son énergie, qui fait de la médiocratie son crédo ? Des raretés du genre Houda Imène, de temps en temps, oui il y en aura. Mais juste pour faire-valoir.
Le système qui régit le sport continuera à profiter à ceux qui l’entourent et le squattent. La nullité règnera tant que l’on continuera à voir dépenser des centaines de milliards pour jouer la relégation, tant que l’on donne des primes égales au salaire net pour gagner un match à domicile, tant qu’on paye des joueurs qui ne font pas leur boulot…. Des raretés comme Ines Feriel, il en aura à coup sur, mais elles seront obligées de passer par les académies de Valence pour pouvoir atteindre leurs objectifs.

Mais le challenge pour Houda  Imène est plus contraignant et risqué que celui d’Ines Feriel. Si cette dernière ne doit compter que sur son bras et sa raquette pour réussir, la seconde par contre doit veiller à ne peut être juste un faire valoir. Elle est appelée à se mouvoir dans un milieu autre que celui dont elle est habituée. Elle n’est plus dans un labo de recherche expérimentale, mais dans un labo grandeur nature, où toutes les décisions sont liées à des intérêts constitués en réseaux qu’elle aura, physicienne qu’elle est, à comparer aux interconnexions des atomes.
Elle commencera d’abord par choisir le terme approprié qu’elle doit utiliser pour s’adresser à ses collègues. Doit-elle appeler M. TEBBOUNE qui a plus de 70 ans, “Papy” ou M. Le Ministre? Quand elle aura un avis à exprimer sur la Jeunesse, interpellera-t-elle M. KHOMRI qui y revient 22 ans après, à 63 ans, «Tonton» ou  Excellence?
Il sera dur, très dur pour Houda Imène de ne pas décevoir, mais elle aura surement montré la voie à toute cette génération qu’elle représente et qui la supporte. Une lueur d’espoir…. Espérons. C’est permis.

djillali@bel-abbes.info


le 21 mai 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
21 mai 2015

34 Commentaires pour “Chronique du jeudi: INES FERIEL & HOUDA IMENE, EXCEPTIONS OU LUEURS D’ESPOIR?”

  1. OULED BOUL

    Rienderien
    C’est un peu la nostalgie méloncolique des années nonante, qui refait surface,le temps ou moi et mes potes ritals écoutaient la fameuse chanson d’Edith piaf” rien de rien je ne regrette rien……

    C’est une élite auto-proclamée, issue dans sa majorité de la famille dite”révolutionnaire”,sous-poudree de quelques intellos heureux d’etre invités a planger leurs mains dans la gamelle ,au mieux la mangeoire du régime, d’islamistes doméstiqués ,partageant plus de Valeurs avec la nomeklature qu’avec leurs fréres dans les Djebels, trés enchantés de particper au Zerda halal ou haram importe peu d’ailleurs ils s’en foutent éperdument et de faux opposants devenus dociles,puis amorphes puis élogieux et puis des riches.

    L’élite éconmique est constituée de gens devenus riches du jour a l’endemain, en captant l’argent de l’état (le votre et le mien) sous forme de gigantésques préts bancaires aussitot éffacés par Boutef, ou en bénéficiant des préts des dispositifs Ensej et Andi, le plus souvent sans réalisation avec la complicité de l’agent de l’état , ou monsieur 15% !!!

    L’élite diplomatique est constitué de gens qui sont étrangers parraient-ils aux affaires étangéres, c’est une diplomatie de répresentation peuplée de courtisants servils nommés dans ce corps en guise de récompense au services rendus, de loyauté ou par népotisme .Cette diplomatie témoigne la sclérose diplomatique du régime. Car Aujour’d’ui la diplomatie d’affaires a pour mission de promouvoir aggréssivement les interets économiques du pays par un lobbying intélligent et des events etc…….Ce qui loin d’etre le cas dans nos représentations a l’étranger, ces gens lá, ne maitrisent meme pas la langue du pays hote !!!

  2. yahia.s

    @Abassia. La coiffeuse parlementaire qui s’est fracturée doit de diriger vers traumatologue, n’est-ce pas?

    • Abassia

      Ya Si Yahia
      Avec tout le respect que je dois à la profession de “coiffeuse”, je ne discute pas les conséquences de l’acte : à savoir la fracture mais bien l’acte lui-même, c’est -à-dire “danser”. Cette dame représente une institution étatique hautement honorable : le parlement et elle doit préserver cette gratification qu’elle aura méritée ou non. Dommage, celle-ci n’a pas”le meilleur diplôme qui est le savoir-vivre”.

  3. Abdelkader 2015

    @le cygne,
    vous savez madame, si vous me permettez que je vous appelle ainsi, que gouverner est une conception, et c’est aussi un long apprentissage et qu’on apprend pas en étant ministre, on peut être ministre à un très jeune âge, ce qui n’est pas nouveau chez nous, on commence déjà à oublier qu’il y avait plus jeune qu’elle au gouvernement en la personne de la ministre déléguée à l’artisanat dans le précédent gouvernement, ce que je veux dire par capacités managériales, c’est le fait de mettre à profit ( pour la ministre) ses capacités intellectuelles pour mettre en œuvre ses capacités managériales pour pouvoir diriger une équipe, mettre en place les femmes et hommes qu’il faut, faire les bons arbitrages et les bons choix, s’inscrire dans la durée tout en sachant que le poste de ministre peut être éphémère, le ministre a une feuille de route (objectifs), mais l’administration ministérielle peut être en déphasage. Dans le portefeuille qu’on vient de lui assigner, il y a apparemment les intangibles, et il y a les TIC. Il me chagrinera de la voir faire du faire valoir.

    • Abdelkader 2015

      Bonjour le cygne,
      La bonne gouvernance est un art, depuis l’avènement des civilisations, gouverner c’est prévoir, et pour prévoir, il faut faire de la prospective à tous les niveaux, ( sociologique, anthropologique, scientifique, géologique, technologique, politique, et stratégique), les think tanks sont faits pour cela, mais ils doivent être locaux, on ne soustraite pas une étude sociologique à des cabinets extramuros, et non plus pour ce qui est du stratégique, on peut installer des veilles technologiques et forcer ou plutôt inciter la recherche dans des domaines bien précis et la renforcer. A titre d’exemple, si on prend l’histoire qui a fait couler beaucoup d’encre, celle relative au gaz de schiste, une bonne pédagogie, une prospective honnête nous aurais épargné cette dérive. Le gouvernement aurait du investir dans les deux filières sans sacrifier l’une au détriment de l’autre ( les énergies renouvelables et le gaz de schiste), et d’ailleurs qu’est ce qui nous empêche d’investir à fonds même perdus dans le photovoltaïque, beaucoup de chercheurs ont fait des travaux dans ce sens, mais tous ces travaux végètent dans les bibliothèques, une politique de synergie, un plan de type ‘Marshall’ obligerai des résultats tangibles à moyen terme et à long terme. Ceci dit gouverner c’est aussi décentraliser les centres de décision, comme dirait Jefferson, le moins tu gouvernes, le mieux tu gouvernes, mais là c’est les compétences qui seront ciblées ( bien sûr intellectuelles et managériales) et c’est du Ibn Khaldoun revisité.

      • le cygne

        Salam Mr Abdelkader 2015..!!! Bien sûr que vous pouvez m’appeler madame puisque je vous appelle monsieur…!!!!
        Vous avez soulevé plusieurs points très importants dans votre commentaire et je suis totalement d’accord avec vous….!!! Mais ceux qui gouvernent considèrent les think tanks (intègres bien sûr) comme un handicap pour l’application des plans qui consistent à maintenir la belle au bois dormant en position de sleeping partner….!!! Pour certaines parties intramuros reliées par les liens sacrées de la connivence ex-néo-coloniale à des parties extramuros, il ne faut pas que l’Algérie soit un pays développé sinon c’est la cata pour l’autre plaque tectonique…!!!! D’ailleurs, les gardiens du temple et les Oursons en peluche veillent au grain pour que cela ne se produise pas…..!!!! Imaginez un peu, si l’algérien produit sa propre voiture, son propre avion, sa propre nourriture, ses médicaments, ses armes…etc…… qui va faire de l’import- import, qui va vendre sa camelote en Afrique surtout, qui va renflouer les caisses en faillite de certaines entreprises là bas chez-nous..etc..etc.!

        Qui est ce qui empêche l’Algérie d’investir de l’argent, qui est partie en fumée à droite et à gauche -(les procès pour amuser la galerie, le prouvent)- , dans l’énergie solaire puisqu’elle dispose d’un des gisements solaires les plus élevés au monde, qu’elle peut exploiter pour la mise en place d’une économie productive et propre. . Il suffit juste d’avoir une résolution politique et de mettre en œuvre une bonne stratégie dans ce sens, car, il est très important de savoir à qui elle va bénéficier, comment elle sera mise en place, pour quelle visée et dans quel contexte .!!!
        Il y a des centres de recherche et des chercheurs très compétents dans ce domaine pour mener la valse sous le soleil et même sous le vent avec l’énergie éolienne ….!!! Tenez par exemple, le Danemark est très souvent évoqué avec ses 26% d’énergie d’origine éolienne et l’Uruguay table sur 30% d’éolien dans son mix énergétique, le reste étant constitué à 45% par l’hydrolien et 15% par la biomasse ….soit au total, 90 % de l’électricité renouvelable en 2015…!!

        Alors, où sommes nous dans cette équation…??? Ah, j’ai oublié Mr Fabius avait annoncé en 2012 l’exploitation du Gaz-schiste en Algérie…!!!!

        Alors puisque c’est du Ibn Khaldoun revisité, je rappelle ce qu’il a dit, il y a plusieurs siècles déjà:

        « “Le vaincu s’identifie à son vainqueur dans son comportement, ses traditions, ses valeurs et sa culture” (le vaincu est souvent une personne, un peuple, une nation ou encore une civilisation)”…!!!

        “Pour qu’une civilisation persiste et s’immortalise, elle doit miser sur la reproduction des élites “صناعة القادة”…” pour le moment, au marché, nous n’avons que des Oursons en peluche, des faux bourdons, des manchots nourris au fromage puant, des cachalots, des aras bleus, des souris, des H et des news H.…ect…..les autres espèces sont soit à la fournaise soit au frigo, en attendant des jours meilleurs…!!!

        Cordialement..!

        • Abdelkader 2015

          J’acquiesce bon gré mal gré, et je vous cite l’exemple du mal gré, cad l’Iran, il a pu changer ce paradigme, et imposer ces choix de développement, peut être contre vents et marées, mais il arrive à ce hisser haut et négocier en position de force avec les grandes puissances sur un domaine qui est devenue une chasse gardée pour les hyperpuissances, son argument l’autonomie énergétique. Cette autonomie énergétique est liée ombilicalement ( si ce terme existe bien sûr) à la souveraineté et la sécurité, sinon pourquoi les texans iraient sacrifier quelques milliers de GI’s et quelques billions de dollars en Irak, en Libye si ce n’est pour du pétrole et la sécurisation de leurs sources énergétiques, d’ailleurs on est entrain de voir un nouveau Sykes-Picot in the making, nos dirigeants seraient bien inspirés de mesurer l’étendue du problème énergétique, le gaz de schiste oui mais avec le photovoltaïque. On ménage Haliburton mais on développe la filière photovoltaique. Je suis sûr que les iraniens se sont inspirés de Robert Kennedy qui disait ”people see things and say how?, I see things and say why not,”.

        • le cygne

          Allons messieurs, je ne sais pas pourquoi vous avez barré certaines lignes de mon commentaire…??? Est ce parce que vous aimez ou vous n’aimez pas les espèces que j’ai citées…???

          • Abdelkader 2015

            @ le cygne, je crois qu’on peut débattre sans pour autant verser dans le vulgaire ou l’indécent, chaque individu a sa dignité, les choix qu’il fait dans le parcours d’une vie sont les siens, on ne peut seul détenir toute la vérité. S’il y a errements de la part de nos ministres et responsables, l’intellectuel et il n’y en a pas tellement sont tout autant responsables, ils doivent être justiciables, tout comme le commun des mortels, et d’ailleurs ne faudrait il pas qu’ils le soient un peu plus, eux qui naviguent avec les courants ascendants? cela devrait être le vrai débat.

            • le cygne

              Mr Abdelkader 2015, Vulgaire et indécent…??? Où est ce que vous voyez ça…??? Citez- moi un mot vulgaire ou indécent et je vous ferais mes excuses…..!!!! Et qui a parlé de ministres ou responsables algériens, Ibn Khaldoun a parlé d’une manière générale valable pour tout le monde et c’était ma réplique à ça….!!! Alors pourquoi ces susceptibilités, en plus nous savons que c’est la vérité….!!!!!
              Au fait, que faites-vous des courants descendants qui sont entrain de transporter l’air vers le bas, et qui restent plus lents, plus étendus et plus réguliers que les courants ascendants associés, qui sont plus proches des axes verticaux d’ instabilité convective…..?????!!!!

              Bonne soirée..!

              • Abdelkader 2015

                Melle Feraoun Houda Imène, quoiqu’on dise, on doit, au moins, lui accorder le bénéfice du doute, quant à ses ailes, elle volera très haut très certainement, et si ses ailes sont en cire elle subira inévitablement le sort du malheureux Icare. Il faut rappeler aussi que personne n’a crié gare quant un certain Hamraoui Habib Chawki s’est vu confier un ministère à l’age de 30 ans, lui qui n’était qu’un simple journaliste, et pas chercheur confirmé comme l’est Ms Feraoun..

                • Abassia

                  Mr Abdelkader 2015! Je disais ya pas longtemps que notre pays est celui des “miracles”. Vous pouvez trouver de tout dans un gouvernement à l’algérienne! Moi j’irai plus loin , nous avons même des coiffeuses comme parlementaires. Alors un journaliste de 30 ans au Ministère , c’est rien ça, car il a aussi un magister “made UFC” .

                  • Abdelkader 2015

                    Personnellement je n’ai rien contre les coiffeuses qui peuvent être élues si elles ont été bien élues par leurs constituants, ça peut être légitime, on a vu ça ailleurs. Ce qui est navrant et désolant, c’est que nombreuses sont les personnes portées sur des listes et cooptées et ”élues”, elles ne seront que tares pour le pays et si je me permet pour le contribuable. de par sa définition: Parlementaire, c’est le législateur, le faiseur de lois.
                    Entre nous, j’ai croisé un député, il me confiait qu’il allait partir en mission au Brésil, je lui ai suggéré les USA, il me répond c’est déjà fait. Je suppose qu’avant la fin de la législature ils auront fait le tour du monde.

                    • Abassia

                      Ya Si AEK 2015! Franchement, vous m’étonnez en prétendant que vous n’avez rien contre des coiffeuses au Parlement. J’espère que vous ne le dites pas sérieusement car au vu de vos échanges hautement intello avec notre amie Le Cygne , j’aurais juré le contraire. Non, mais sérieusement , comment une coiffeuse peut-elle être investie d’un pouvoir législatif et en plus chargée de contrôler le pouvoir exécutif. Non, non et non, vous n’êtes pas sérieux, là!
                      Entre -nous aussi, êtes- vous au courant de la parlementaire coiffeuse qui s’est fracturée en dansant dans une fiesta à Constantine , capitale de la culture arabe?

                • rienderien

                  Mr Abdelkader 2015. Vous signez presque vos commentaires. On réalise facilement votre profil: Un universitaire qui communique bien avec l’autre universitaire Abbassia la bien nommée. Retraitable , de la vielle école, puisque vous avez fais votre service militaire avec feu le professeur Senouci, lui meme assez âgé, au vu de la photo. Scientifique de la mémé spécialité de notre jeune ministre des tics, puisque vous parlez d’elle en connaissance, j’allais dire de cause, et qui a probablement été votre etudiante vu la différence d’age. Si c’est le cas je crois que vous n’etes pas sincère à son sujet. Et les allusion de Abbassia à propos de son ascension sont, je crois, plus sincères, si on les décode intelligemment ( dommage qu’elle n’ai pas tout dit puisqu’elle est caché par l’anonymat).

                  Svp expliquez nous qu’est ce qu’un chercheur confirmé? Etes vous sincere là aussi?
                  Est qu’est ce qu’un simple journaliste?
                  Et à quel titre vous estimez qu’un chercheur( confirmé ou non ) à plus de merite et plus d’aptitude à etre ministre? Serai-ce par esprit de corps et conjoncturellement que vous le dites
                  Je crois, contrairement à vous, et l’experience et l’histoir le prouve, que justement un journaliste à plus d’aptitude à faire de la politique qu’un chercheur. Lui il connait le monde, il est en contacte permanent avec le monde. Un chercheur, un vrai c’est un reclus par nature qui ne connait pas le monde de la plèbe.

                  Vous voyez Einstein ministre, lui le chercheur confirmé? sans blague.

                  • Abdelkader 2015

                    Cher ami, si vous me permettez que je vous appelle ainsi puisque sans divulguer votre nom, vous semblez ou vous essayez de divulguer le mien, il n’y a aucun problème à cela. Ceci étant il ne m’est jamais venu à l’esprit dans cet espace qu’offre BAI pour le débat d’essayer de profiler les gens, je débat, sincèrement, je ne médis pas ceux qui participent dans cet espace, et j’interviens des fois par curiosité, des fois par l’envie de participer. S’agissant de Melle Feraoun et je suppose que vous avez lu tous les commentaires pour faire le profil, j’ai dit qu’on ne devrait pas lui faire un procès d’intention, qu’on doit lui laisser le bénéfice du doute, l’ambition est un qualité ou un défaut c’est selon. Personnellement j’ai dit qu’elle a des capacités intellectuelles assez appréciables, il y en a beaucoup qui en ont, c’est certain. Quant à ces capacités managériales, wait and see, et je le réitère. Quant à la question de savoir si un chercheur confirmé peut faire ministre ou homme public, pourquoi pas? Est-ce un monopole pour les juristes, sociologues, et autres oligarches des temps modernes?
                    Je n’ai rien contre les journalistes, bien au contraire, beaucoup d’entre eux sont mes affinités, je parlai plutôt de l’age, que du journaliste, et j’ai également cité la jeune dame chargée de l’artisanat, et vous m’excuserez de vous dire qu’à 30 ans, c’est quand même relativement jeune pour qu’on soit un journaliste confirmé. Quant à l’esprit de corporation, je vous laisse deviner puisque vous semblez me connaitre. Pour votre information les scientifiques ( chercheurs) ministres à travers le monde, la liste est très longue.
                    PS. En Algérie du moins si vous êtes chercheur même confirmé, on flirte tous les jours avec la plèbe.

                    • rienderien

                      Je persiste à croire que vous avez d’avantage à dire. Je constate que l’on commence à relativiser des jugements antérieurs, tels prodige, surdouée et autre.” Des capacités intellectuelles assez appréciables” vous dites .ceci contraste avec tout ce qu’on a écrit jusqu’à présent.
                      Quant aux chercheurs ministre nombreux j’aimerais connaitre cette liste grande. On tt cas comparativement avec les autres profils( ou les pas de profil du tt) elle est certainement insignifiante. Je connais un mammouth qui a fait ministre et qui n’a pas fait long feu malgré l’excellence dans son domaine ( authentique vrai de vrai) et Devaquet renvoyé au piquet .

                  • Abassia

                    @Rienderien, drôle de nom anonyme , au moins pour ceux de Abassia et AEK 2015, cela fait plus nominatif!
                    Pour ce qui concerne notre jeune ministre, je pense avoir tout dit la concernant sans rien cacher, Mr Rienderien, car à ma connaissance , le principal Maître de cette rapide ascension c’est bien le prof Aourag car il est bien connu pour ses qualités généreuses surtout pour aider ses étudiants. Une dame n’a pas aimé que je prononce le nom du DG mais je persiste à être persuadée à son incontestable assistance pour cette fulgurante progression. Peut-être que Mr AEK 2015 a contribué à sa formation universitaire mais pas comme le Prof. Aourag.
                    Je finirai par cette citation d’Albert Eintein que j’adresse à notre jeune ministre : “Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l’Etat te le demande.”

      • Abdelkader 2015

        @ rienderien,
        Vous êtes plutôt fixé sur la France à ce que je vois, où il y avait schwartzenberg du temps de Giscard, Claude Evin, Claude Allegre, Duvaquet, mais ils sont à profusion outre atlantique ( je ne peux citer que les plus récents, Ernest Moniz, Physicien, MIT, Stephen Choo, Prix Nobel physicien, U. Californie, Bodman, PhD en Technologie, et en Asie, au Japon, en Chine, en Russie, en Inde, au Pakistan, au Brésil. Dans le monde de la politique et des coups bas, le chercheur ramène la naïveté, la créativité, le regard différent dans l’appréhension des problèmes, l’exception en quelque sorte. Concernant Melle Feraoun, excellente par ailleurs, je lui souhaite toujours bon courage.

    • rienderien

      Si Abdelkader 2015 ( mais pourquoi 2015?). J’ai une question à vous soumettre, et je sais que la réponse serait pertinente, sinon je ne la pose pas. En dehors du cas particulier de la nouvelle ministre ou de Hamraoui H CH et d’une maniérè générale, comment se fabrique l’élite dans notre société? qu’elle soit politique, intellectuelle, économique ou sportive? et quel est le dénominateur commun, si dénominateur commun il y à?

  4. le cygne

    De jolis prénoms…Inès Feriel et Houda Imène: Exceptions ou lueurs d’espoir? Eh bien je crois que ce n’est ni une exception, car des Feriel et des Houda, il y en a beaucoup mais n’ont pas eu la même opportunité que ces deux jeunes filles, mais, il y a aussi beaucoup d’autres qui ne veulent pas se mettre sous les projecteurs au risque d’être éblouies ou aveuglées par la lumière artificielle ou ou parce qu’elle n’aime pas le miel des faux bourdons..etc.., ni une lueur d’espoir car on a tiré tous les enseignements des espèces qui cohabitent dans ce parc zoologique, et le fait d’ajouter un agneau ou un louveteau dans la bergerie ne va rien changer à la danse des loups…!!!!

    Cependant, il n’y a aucune comparaison à faire entre le cas de Inès et de Houda, car les jeux, les enjeux et leurs impacts sont différents… !!!

    Inès une jeune sportive qui joue sur un terrain de tennis pour remporter des trophées et honorer son nom et son pays à la limite…..!!! En cas d’échec, elle aurait quand même fait du sport pour le plaisir et pour entretenir sa santé….!!!! Je ne peux que l’encourager et la saluer pour sa volonté, persévérance et son sérieux…! C’est aussi un très bon exemple qui honore les parents qui sont derrières leurs enfants et non les démissionnaires qui pleurnichent par la suite….!!!!

    Par contre, Houda une scientifique de talent d’après les échos -(même si les 40 publications en si peu de temps me donnent un peu de fil à retordre)- va jouer sur un terrain glissant . Réussira-t-elle à changer la donne sachant que toutes les cartes du jeu sont ailleurs…??? Où sera-t-elle juste une pièce de l’échiquier qui ne peut en aucun cas faire peur au roi et à la reine….???? En cas d’échec , elle aurait participé ou servi à embourber le pays encore un peu plus dans les marécages de la FaFatisation..!!!! Sauf, si elle adhère aux percepts de ceux qui l’ont propulsée à la tête des TIC, c’est aussi une possibilité…!!! TIC TAC ça vous rappelle quelque chose…???

    Donc, to be or not to be that’s the question…??? Et puis chacun à ses principes, ses compétences, sa morale, et ses choix dans la vie…!!!

    “Ah ! L’enchantement de la jeunesse ! Ah ! Le feu de la jeunesse, plus éblouissant que les flammes du navire embrasé, et qui jette une lueur magique sur la terre immense et bondit avec audace jusqu’au ciel, et que le temps, plus cruel, plus impitoyable, plus âpre que la mer, aura tôt fait d’éteindre — semblable aux flammes du navire incendié cerné par une nuit impénétrable.” (Jeunesse, Joseph Conrad)

    Quant à l’espoir, il faut toujours espérer , mais ” Il est des moments où il faudrait oublier les vieux espoirs et s’en créer de nouveaux” (J.F.Von Schiller).

  5. La Cygogne

    Deux jeunes filles exceptionnelles. En Algérie, il en existe beaucoup plus. Seulement, la jeune Houda ne peut pas réaliser ce qu’elle a envie d’apporter, sinon appliquer la politique du pouvoir. Elle a accepté, elle assume. Maintenant, chez nous, la prétention est la clef de réussite sociale. C dommage pour une si jeune prodige. Elle a accepté de faire partie de la médiocrité, elle va terminer comme médiocre. Quant à Ines, au même titre que les autres sportifs d’exception , elle va participer au tournoi de Rolland Garros réservé aux jeunes catégories, et puis disparaître dans la nature. Regarder Aourag, il a pataugé pour plaire, malheureusement, c son élève qui est ministre. Ah, le fameux drone de Sidi Bel-abbès avec un moteur de mobylette Guelma.Ah, la promesse d’achat d’avions pour l’aéroclub de Sid Bel Abbès. De la médiocrité naît le mensonge.Espérons que la jeune Houda va éviter le mensonge.

  6. Abassia

    pardon: “lire je vous laisse méditer ……

    • Abdelkader 2015

      @ Abassia, vous m’avez mal compris, relisez mon commentaire, loin de moi d’accepter une telle représentation, par contre si les élections sont transparentes et honnêtes de quel droit ôterons nous une représentante du peuple? A moins que vous n’êtes partisane du tout élitisme, auquel cas je n’y adhère pas, tout comme je n’adhère nullement à la ploutocratie ni à l’oligarchie qui sont les tendances en vogue actuellement.

  7. y.bouterfas

    Ma chére abbassia ici tu commence a gagner en maturité
    Exon mobile va sucer son stylo, et dit offre une bourse a cette dame..lol
    Toi qui n’a pas voulu resté en europe on va voir peut etre tu prefere le nouveau mexique
    Puisqu’il ne s’agit plus’de physique de terrain ”du foure a 2000 °C”
    Mais de la physique theorique des formule et de la simulation
    Simaulons.On propose a nos chercheur en informatique de nous creer un jeux video semblable a ”wanted dead or live” developpé par la societé allemande Spellbound Entertainment,, dans ce jeux les deceloppeur ont recreer l’atmosphere de la lutte entre les anglais et les latino en terre indienne des ameriques. John lee Cooper l’anglais est entouré par 5 personnes qui les a lui meme choisi, deux femme une anglaise kate o’hara et une sinoamericaine Mia Yung et 3 hommes parmis Mia Yung un xxxx ADMIN :
    et un latino rebelle contre sa propre tribu Pablo Sanchez.
    Le docteur Mc coy avec son menteau long n’est pas identifié si c’etait un anglais ou un polonais qui s’adonne a la guerre par l’interldiare des drogue alors que le latino utilisait la tekilla l’alcool pour s’infiltrer. Tout porte a croire que Kate la redoutable utikise les jeux de carte et le charme pour neutralisé les latino, il se peut qu’elle soit une française recrutée par l’anglais Cooper.
    Le but serait de creer le meme jeux maiis en version arabe algerienne pour voir la reaction des latino europeen. Dans 4 épisode On va placer un couple arabe possedant une ferme en france en espagne et en allmagne et en angleterre pour voir la reaction. Le jeux sera different du premier on ne joue on laisse le jeux se faire tout seule, on lui donne seulement les
    Donné strategique du moment, lié au pays par exemple les anglais sont toujours lié a l’or Indous,et les français aux port d’amsterdame et celui de gene en italie, on crée une situation ou le canal de sueze est fermé a cause d’une guerre entre egyptien et juif..et on laisse le jeux deroulé autoure de la ferme du couple algerien ..on va voir comment la situation va tourner contre eux et comment ils vont reagir..

    • Abassia

      Ya Si Bouterfes, merci pour ce qualificatif: “mature” que vous m’attribuez par un vendredi Inch’Allah Moubarek .
      Au risque de vous décevoir , je n’ai jamais été versée dans ces jeux virtuels , encore moins réels. Par voix de conséquence, je n’ai rien pigé à vos jeux vidéo. Mon domaine à moi c’est bien un laboratoire de l’expérimentation mais à petite échelle et non celui du nouveau Mexique que va exploiter notre jeune Ministre.
      Tant mieux pour moi, je vous dirai car je suis plus efficace là où je suis (sans prétention aucune), malgré qu’à petite échelle, il y a aussi des prédateurs qui pourrissent le milieu universitaire et le déshonore. Ya Latif!!! Et là, je réagis vigoureusement sans pour autant obtenir, à chaque fois, gain de cause; malheureusement! Mais quand la politique de l’autruche est une tradition universitaire pratiquée par la majorité , que faire pour avancer vers une maturité saine!!!!!
      Quant à notre jeune Ministre , je lui souhaite sincèrement un très bon séjour dans le nouveau Mexique, sinon qui sait , elle peut même après être mutée ambassadrice et verser dans la diplomatie comme ses prédécesseurs pour services rendus à la Nation.

  8. Bouazza

    Inès et Houda… Sans doute deux hirondelles qui, à elles seules, ne peuvent nous faire le «printemps» tant convoité. Avant elles, beaucoup de leurs semblables ont choisi la migration. Une migration sans retour malheureusement. Le «climat» n’étant pas à leur convenance, elles ont craint l’étouffement. Et donc, elles ont préféré s’envoler vers un «quelque part» épanouissant. Une question: nos petits génies «locaux» tels qu’Inès et Houda sauront-ils un jour faire basculer les choses? On doit l’espérer car eux seuls peuvent être à l’origine d’un réel changement.

    • Amirouche

      “Ya kh’nane dari” , de quel réel changement parlez-vous ya si Bouazza ?!!
      La réponse est “entre les lignes” de la question de si Djillali quand il dit : “Alors , Ines Feriel et Houda Imène, lueurs d’espoir réel ou juste exception à une règle immuable ? “………

      J’aurais peut être vu une petite lueur d’espoir dans “le nouveau staff ” si Houda était nommée à la place de M. Hadjar qui a remplacé par un “Fianchetto ” M. MEBARKI ,ce dernier ayant reçu un “Blitz” pour se retrouver à la case Formation et Enseignement professionnel ……, Et si Ines et tous nos sportifs auraient une vraie académie de Tennis .
      Tout en sachant qu’elles n’ont pas la même mission ,je forme en conséquence mes voeux de réussite les plus sincères pour toutes les deux .

  9. Abassia

    Non, Mr. djillali, la recherche scientifique qu’a pratiquée notre jeune Ministre n’a jamais été du domaine de l’expérimental mais bien de celui de la théorie appelé modélisation. Ce dernier domaine est très différent de celui de l’expérimentation. Et donc c’est présentement dans sa nouvelle fonction, qu’elle exercera dans l’immense labo expérimental entouré de loups garous qui j’espère ne vont pas la dévorer comme l’agneau de la fable de la Fontaine!

  10. alger-newyork

    Ce sont des individualités que personne ne peut compter pour reconstituer un pays.
    Sur 30 millions tu n’as que 3 personnes une en tennis l’autre en physqiue theorique,
    Tu n’a presque rien..physqiue theorique pour les etudiants en science humaine phylosophie et psycho c’est la physique des calcule. On crée une formule et on la place dans un ordinateur on instale un etudiant et on lui dit de faire entrer des chiffres, ensuite il presse sur bouton de calcul..voila c’est comme la saisie de nulero ccp dans un poste..c’est cela la physique la chimie l’electronique les maths etc en algerie..
    Un docteur et proffesseur en chimie tu le teouve entouré par une panoplie d’etudia’t autours d’un ordinateur entrain de tapoter..et si tu lui dema’de de nous fabriquer la javel personne ne répondera…si les physicien et chimistes et electeoniciens et matheux et informaticiens ne savent pas encore fabriquer la javela quoi sert ces facultés? Arretez donc de mentir…allez y planter des figuiers des oliviers..c’est mieux
    ‘Walla je me trompe?

  11. Abdelkader 2015

    Elle est si douée qu’elle pourra calculer l’énergie minimale de cohésion et ainsi trouver toutes les propriétés inhérentes et résoudre l’équation complexe pour mettre l’Algérie à l’heure des TIC, est-ce trop demander? Oui, parce que l’ Algérie n’est pas un cristal parfait, il y a énormément de défauts dans la structure, et la taille de l’échantillon est incommensurable. Toujours est il que cette jeune scientifique, devenue ministre est très douée, elle a les capacités intellectuelles, pour ces capacités managériales, je préfère wait and see.
    Personnellement je lui souhaite bon courage et bon vent.

    • Abassia

      Si Abdelkader 2015, je vous méditer sur ces paroles d’Albert Einstein:
      “Je suis convaincu que les hommes supérieurs, qui par leurs travaux tracent le chemin du progrès, ne serait-ce que dans un cercle limité, partagent, presque à
      l’unanimité, le même idéal. Mais ils ont peu d’influence sur l’évolution politique. Il semble presque que ce domaine, qui règle le sort des nations, soit inévitablement livré aux hommes sans frein et sans sentiment de responsabilité.”

      • Abdelkader 2015

        @Abbassia
        C’est tout à fait vrai, mais Einstein, quoique je n’ai nullement la prétention de le commenter, à du écrire une lettre éminemment politique à Franklin Delanoe Roosevelt l’incitant à fabriquer la bombe atomique en 1942/1943, pour dissuader les pays de l’axe. Einstein, reste néanmoins un homme exceptionnel, et s’est rattrapé en signant, un peu tard, le mémorandum avec Bertrand Russell pour le moratorium sur les armes atomiques.

    • le cygne

      Salam Mr Abdelkader 2015…!!! Je vous remercie d’avoir mis le doigt sur un point très important que beaucoup de personnes ignorent (volontairement ou involentairement), celui des capacités managériales…. !!!! Ceux qui parlent du tribalisme et des capacités intellectuelles feraient mieux de savoir que pour gérer un ministère, des hommes, des femmes, des clients, des loups…etc..il faut avoir des capacités managériales … !!! Pour pouvoir aspirer à un changement organisationnel, on doit doit jouer sur trois facteurs clés au sein d’une organisation : homme, influence et exercice du pouvoir et l’atteinte des objectifs….!!! On n’a rien contre la personne, mais est ce qu’elle possède toutes ces facultés…??? Sauf, si elle doit suivre la caravane…!!!

      Mr abdelkader 2015 connaissez-vous le bal des châteaux en ruine…??? Là aussi, il y a du bon vent et beaucoup de courage pour y accéder…!!!!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00