«LA DICTATURE PAR LA FIENTE DE PIGEON»

 Avant l’arrivée des télévisions et des technologies de l’information (internet, facebook….)  les soirées étaient passées autour de l’âtre où nos mamans nous racontaient régulièrement des contes. Ces contes qui ont fait toute notre jeunesse et qui ont du avoir beaucoup d’effets sur nos habitudes et comportements futurs.  De tous ces contes oubliés, j’ai pu me souvenir des bribes de l’un   qui me semble approprié à notre époque.

« Il était une fois un Peuple qui, à l’occasion de chaque vacance de pouvoir, avait pour tradition  d’introniser Roi Suprême, le premier  étranger qui traverse le village. Un village qui –faut-il  le préciser- était réputé dans la contrée, par la profusion de pigeons.

Mais cette fois-ci, un dilemme se pose pour notre cher  Peuple. Ce n’est pas un étranger qui traverse le village, mais deux. Il s’agissait de deux amis ; l’un était gentil, amène, aimant son prochain, et grand généreux. Le second était tout à fait le contraire : acariâtre, bête et méchant avec la cruauté en plus. Les pauvres villageois, ahuris ne surent quoi faire. L’assemblée des notables eut lieu rapidement et après un bref débat, il fut décidé : Celui qui reçoit le premier de la fiente de pigeon sur la tête sera Roi Suprême.

Le Destin a voulu que ce soit le méchant qui  reçut la fiente et fut intronisé Roi de la Peuplade. Le nouveau Roi intronisé entama son règne par la constitution de son Harem composé de l’ensemble des vierges  du village. Ensuite, il chassa les villageois des maisons les plus huppées pour se les accaparer. Durant le premier mois de règne, il fit plus de mal que l’ensemble des Rois Suprêmes qui l’ont précédé, réunis. Son ami qui accepta de rester avec lui, vint le voir et lui dit : « Écoutes, voilà des gens qui t’installent leur Roi, qui te donnent tout ce que tu veux, qui se prosternent à tes ordres, et tu ne leur fait que du mal, pourquoi ? C’est injuste !» Son ami le Cruel, lui répond alors : « C’est à toi de m’écouter cher ami. Tu penses sérieusement qui si cette Peuplade méritait le Bien, que si Dieu les à béni, tu crois que la fiente serait tombée sur ma tête ? »

Moralité : «Chaque Peuple a les Gouvernants qu’il mérite!»

Alors, que penser de tout ce qui se passe sur cette Terre et surtout dans notre Monde Arabo-Musulman ?

Quand on regarde un peu du coté de l’Europe ou des Etas-Unis, on constate que les seules catastrophes que subissent leurs Peuples sont l’effet de la nature : Séisme, Cyclones, Typhons, Inondations…)  et qui sont généralement bien gérées réduisant au maximum les dégâts, grâce au dévouement des Gouvernants.

Quand on regarde de notre côté c’est plutôt l’effet des modes de Gouvernance : Misères, famine, pénuries (y compris dans les médicaments et les sérums) maladies chroniques, indisponibilité de logements, de travail, de culture. La corruption y règne en maître avec son corollaire, la bureaucratie.

Et enfin, l’endémie du présent, les révoltes et les Guerres (Libye, Egypte, Tunisie,  Bahrein, Irak et la Syrie) Est-ce la faute aux Peuples ou aux Gouvernants ?

Le Sahel à côté,  fait l’objet de tous les scenarii possibles : La France et le Gouvernement du Mali veulent l’intervention militaire. L’Algérie, craignant un bruit malsain de bottes   à ses frontières, notamment de la part d’une certaine France, récuse cette démarche et milite pour un règlement diplomatique. La tentative de « soudoyer »  les USA avec l’arrivée surprise de Dame Hilary est un indice probant de la volonté Algérienne. Mais a-t-on demandé l’avis du Peuple Malien ?

Voici, un échantillon : un billet publié par un citoyen malien dans un forum local et publié par le Soir d’Algérie

« Le budget militaire de l’Algérie dépasse celui de tous les pays de la région réunis. Son armée est la plus puissante et la mieux équipée d’Afrique du Nord et du Sahel. Elle seule a les moyens de chasser ces groupes terroristes qui ont envahi le nord de notre pays. Riche de son expérience de parrain des accords de paix précédents, elle peut nous aider cette fois-ci militairement. Nous n’avons pas confiance dans la France. Nous avons confiance dans l’Algérie… »

La fiente de pigeon y est-elle pour quelque chose ?

 

djillali@bel-abbes.info

.

 

 


le 01 novembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 novembre 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 1 567
  • 8 302