«LIGUE A(C)RABE!»

La  Ligue arabe a toujours été une «boîte enregistreuse » même durant le règne des Nasser, Boumédiène, Hassan II et Fayçal Ibn Saoud.  Ces «mastodontes»  politiques qui s’affrontaient «courageusement» ne le faisaient qu’au profit d’un tiers groupe. Mais, l’avantage, c’est qu’à l’époque, il n’y avait que deux : soit l’Ouest Capitaliste et Impérialiste, soit l’Est Socialiste et communiste. Les Arabes s’alignaient sur l’un ou sur l’autre, chacun en fonction du degré de dépendance.  Il y eut bien sûr la tentative de non-alignement, mais cet «ensemble » mythique, n’a joué qu’un rôle similaire à celui de la Ligue Arabe.

Aujourd’hui, même si les dirigeants Arabes ont changé, leur Ligue n’a pas évolué, elle continue à jouer le rôle de boîte enregistreuse, et pire, juste un écho aux «orientations» émanant des maîtres du Monde. Ceci est devenu normal depuis la «déchéance» des «Grandes Nations» traditionnelles telles l’Algérie, l’Egypte, la Syrie et l’Irak.

Le monde divisé à l’époque en deux blocs Est- Ouest était donc dirigé exclusivement par le «politique». Dans le monde d’aujourd’hui où il y a autant de groupes que de Multinationales, l’enjeu est devenu   le pouvoir par l’argent. Place donc à la Ploutocratie. Ainsi, l’Irak a été envahi pour s’accaparer du pétrole ; la Libye a été disloquée et mise à sac pour les mêmes raisons. La Ligue Arabe ne s’est pas contentée de «regarder passivement les évènements» mais y a largement contribué.  Ce qui est en soi, extrêmement grave. La traîtrise règne en maître. Même le Soudan a été décapité de sa partie «pétrolière», par ces mêmes Pays qui, à propos de Sahara Occidental, disent qu’il faut éviter la création de micro-état.

Tout récemment, et suite aux différentes tentatives de résolutions onusiennes à envahir la Syrie, bloquées par les vétos de la Russie et la Chine, voilà que la Ligue Arabe  « somme le Président Syrien a quitté le pouvoir » mais cache de manière malsaine toute la répression qui se déroule  à Bahrein.  Bachar El Assad est un dictateur comme l’a été son père, comme le sont tous les dirigeants arabes, y compris ceux qui veulent le déloger. Avant le soulèvement populaire, ils étaient tous « amis » avec lui. Maintenant que les USA demandent à ce qu’il parte, il faut bien que les Arabes jouent leur rôle de « chauffement du bendir » un dicton bien de chez eux !

L’Algérie pour ce qui la concerne a perdu toute sa stature au sein de cette ligue, dominée par le Qatar et l’Arabie Saoudite. Elle ferait bien de la quitter totalement, cela vaudrait mieux, au lieu de se contenter de quelques timides réserves sur quelques paragraphes des multitudes résolutions, qui en tout état de cause n’ont jamais servi à quoi que ce soit. Alors autant s’en passer !

De la Ligue Arabe, à la « nation Musulmane » Le Roi Abdallah, appelle à une réunion au sommet à la Mecque, du Monde Musulman «menacé, selon lui, par la dissidence». Pourtant, le monde musulman en dehors des arabes se porte,  on ne peut mieux. Il n’y a qu’à voir l’Iran, la Malaisie, l’Indonésie, voire même la Bosnie, l’albanie ou la Turquie. Tout le monde se porte à merveille ! Il n’y a que  dans les Pays Arabes que cela ne va pas. Et si cela ne va pas, c’est justement par la faute de ces pyromanes qui crient au feu : Le Qatar et l’Arabie Saoudite.

« A force de jouer avec le feu, on finit bien par se brûler ». Les Pays du Golfe qui ont financé encouragé et armé les groupes terroristes au Maghreb, se plaignent aujourd’hui de l’émergence de «dissidence» dans leurs propres Pays. Le turbulent chef de la Police de Dubaï crie au complot international et appelle à la mobilisation du Monde Arabe. Les « émeutes » commencent à fleurir dans quelques régions du Royaume Wahabite, et le recours aux bombes lacrymogènes et balles réelles est devenu une réalité qui met le Qatar en émoi. Pourtant,  N’est-ce pas les différents Emirs et Rois qui ont crée et soutenu le terrorisme en Algérie et partout dans le monde ? N’est-ce pas leur alter ego du Qatar qui, à travers El Jazzera fomentent divers montages vidéo pour semer la zizanie chez les «pays frères» ?

Finalement, l’Algérie ferait bien de quitter cette «Ligue à crabes!»

djillali@bel-abbes.info

 

 

 


le 02 août 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 août 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00