Déversement des eaux usées : Wilaya, APC , Setram ou ONA qui est responsable?

En voyant les services de l’ONA à pied d’œuvre, il y a quelques jours, juste après les inondations de la ville, nous avons tous cru que cette opération de nettoyage et de curage allait toucher tous les avaloirs et regards bouchés de la ville Mais que Nenni!  Apparemment c’était une opération de leurre pour calmer les esprits échaudés de quelques citoyens qui ont été touché dans leurs habitations par des inondations créées par des avaloirs et regards bouchés et pour preuve celui faisant coin à ma demeure est toujours bouché malgré que votre serviteur en a retiré une tonne de boue et nécessite un ramassage.

D’autres parts, les regards bouchés depuis plus d’une année sur le boulevard principal Abbane , juste en face de la maternité déversent sur plusieurs endroits les eaux usées provenant de plusieurs bâtiments, rendant l’environnement nauséabonde par période de temps et au débordement des ces fosses réalisées au dessus du sol n’attirent plus l’attention des services concernés, il est clair que rien n’y est fait pour trouver une solution à ces fuites qui continuent de déverser les eaux usées sur la chaussée et le trottoir pour piéton et conséquemment sur les chambres (sous-sol) de jonction des réseaux télécoms jusqu’à en faire des bâches à eau rendant très difficiles le travail des agents des télécoms et créant probablement des perturbations dans les communications et l’internet.

Ce ne sont plus des regards ni avaloirs bouchés qu’on ne cesse de dénoncer à longueur d’année (voir photo ci-dessous de 2016) car malheureusement sans écho des autorités de wilaya, ni celles locales confrontées au dysfonctionnement de l’APC par absence de maire et ni aux services concernés à savoir l’ONA  mais ces débordements sans cesse des eaux usées sur le trottoir deviennent une source de danger car elles poussent les piétons à emprunter la chaussée au péril de leur vie pour éviter ces flaques nauséabondes. En effet, Aujourd’hui même, les agents des Télécoms tiraient des câbles à partir d’en haut et ne pouvaient descendre sur ces chambres qui sont remplies des eaux usées.  Alors, va-t-on un jour régler ce problème de débordement et terminer le travail de curage des avaloirs et regards avant l’arrivée des grandes précipitations de décembre??

13 octobre 2018

le 13 octobre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 octobre 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 227
  • 4 930