Frontières algéro-marocaine : Les routes du Kif

drogue saisie 3A la frontière algéro-marocaine ,  le trafic de drogues illicite est stimulé par une demande du consommateur  qui ne fléchira pas dans un futur rapproché. Ce marché demeurera la principale source de gains illégaux des groupes du crime organisé. Le crime organisé dans la région frontalière  porte également atteinte au  pays en mettant des drogues illicites entre les mains de toxicomanes, en introduisant desproduits de contrefaçon dangereux sur le marché, en traitant les êtres humains comme des marchandises ou en fraudant le public de son argent durement gagné. Une chose est certaine : le crime organisé fait toujours des victimes.

A travers la tracé frontalier l’engagement des services de sécurité  et grâce aux efforts de lutte contre le crime organisé, se réalise de plus en plus dans une conception renouvelée. D’ailleurs plusieurs têtes sont tombées, et des prises record ont été effectuées. Dans cette région frontalière les groupes criminels ciblent, toutes les activités « drogues, denrées alimentaires, fuel…et même le trafic de voiture et autres documents…  En effet parler de la drogue, c’est parler de toute une mafia qui cherche à déstabiliser le pays, et déboussoler la jeunesse. Le problème de la drogue n’est pas un sujet qui date d’hier, mais son origine remonte depuis la nuit des temps. Aujourd’hui cette drogue est devenue une culture au sein d’une population septiques face à des situations que ce soient sociales, économiques …..Il s’agit d’un vaste territoire conquis par les barons, et qui ont qui ont choisi les régions de Tlemcen , Naama …comme régions de  transit du  narcotique.  Annuellement des tonnes de hachiches, traversent le territoire sous d’autres cieux, et les saisies enregistrées ne représentent qu’un faible taux par rapport aux quantités qui ont réussi à passer.

Cette drogue venue du Maroc, qui demeure un empire de trafic de drogue, étant donné qu’il est considéré comme premier producteur mondial de cannabis avec une production annuelle qui dépasse le seuil des 100.000 tonnes, facteurs qui attirent bon nombre de barons puisque la marchandise rapporte gros.

Un chiffre de 2 milliards 900 millions de dollars chaque année. La récolte se fait sur d’immenses superficies, puisque les spécialistes de la DGSN et autres organisations de lutte contre la drogue, ont soulevé lors des séminaires organisés. on estime une récolte sur près de 75000 hectares, dans le pays voisin, plus précisément au Rif, où le chanvre fait parti de la vie des citoyens et agriculteurs.  En 2014 , des tonnes de drogues ont été saisies ..Les montants exorbitants des profits des organisations criminelles, en particulier de celles qui s’adonnent au trafic de drogues  menacent la région en particulier et l’Algérie d’une façon générale, puisque les montants qui  proviennent d’activités illicites provoquent le blanchiment de l’argent. Les barons utilisent tous les moyens  pour fuir les mails des services de sécurités. Les narcotiques empruntent des chemins périlleux et la mer. Un territoire vaste et une frontière devenue par le temps une passoire …

Le terrain le long d’une frontière terrestre avec le pays voisin plusieurs réseaux ont été démantelés ce qui explique l’existence de liens renforcés entre trafic de drogue et grands réseaux criminels et la banalisation de l’usage des stupéfiants ainsi que la montée en puissance d’une véritable économie souterraine.

Trahis par un pays considéré comme premier producteur et exportateur de haschich dans le monde ,les saisies enregistrées a travers le pays , montrent à quel point les villes frontalières sont devenues désormais une plaque tournante du trafic des drogues. C’est du moins un transit privilégié par les trafiquants qui utilisent même des enfants à acheminer la marchandise d’un point à un autre. Quotidiennement les services de sécurité opèrent à des saisies. Dans la région ouest, le trafic de drogue risque de déstabiliser la situation, et d’encourager le crime organisé. Les itinéraires empruntés par les barons sont ces pistes  qui franchissent les frontières entre le Maroc et l’Algérie. Plusieurs moyens de transports sont utilisés allant des baudets en passant par les motos et voitures. La mafia utilise également des embarcations spéciales pour le transport de la drogue par voie maritime. Ceci prouve l’existence d’une connexion des filières algérienne aux réseaux internationaux à toutes les formes de criminalité transfrontalière. Les conséquences de cette consommation en font donc un problème majeur tant de santé publique que de sécurité. Pour réduire l’impact des drogues et de leurs conséquences néfastes, une action efficace est avant tout, une action déterminée utilisant tous les leviers de l’action publique  notamment par la mobilisation de l’ensemble des acteurs sociaux qui, chacun ; jeunes, parents, enseignants, éducateurs, policiers, juges, soignants, chercheurs, ou association  ont un rôle à jouer pour améliorer la réponse de la société aux risques liés à l’usage et à l’abus des drogues. Il faut agir maintenant avant qu’il ne soit trop tard….


le 29 novembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 novembre 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 70
  • 7 698