“Gouvernement pied noir”

C’est l’ennui qui motive cette gérontocratie non assumée. Il suffit d’acquérir un bout de terrain pour en faire un territoire , c’est du délire , pour ceux qui s’en tiennent à la définition de la nation admise à ce jour. Même si cela est inconcevable , la vision du Sionisme, exprimée par la déclaration de Balfour , paraissait insensée : “la création d’un état juif” .

La volonté , des superpuissances issues de LA SAINTE ALLIANCE , a bien concrétisé l’idée de Théodore HERTZ de constituer une nation . La référence biblique “terre promise” est un argument qui n’a été opposé qu’à posteriori , puisqu’il était question d’éventuelles installations , tantôt en ARGENTINE, tantôt au Tanganyika ( la TANZANIE D’alors) .

Enfin nous n’allons pas jusqu’à prendre au sérieux les chimères de quelques désœuvrés du troisième âge, qui étirent le temps comme pour briser l’ennui qui ronge leur quotidien . Et pourquoi pas en rire , cela ne vaut pas plus que le premier restaurant de ” NATURISTES” qui vient d’ouvrir à Paris , avec forte publicité , au même moment où les prières de rue dérangent des humanistes “bon sang , bon teint” . La comparaison est peut-être osé , si l’on ignore la fermeture des lieux de culte aux seuls musulmans . On va au delà de l’espérance du FN , mais chez nous ce n’est guère mieux , la ministre de l’Éducation annonce avec grande fierté que l’Enseignement religieux est assurément dispensé à toutes les classes d’âge , comme pour donner un gage aux fossoyeurs du pays.

NB: “Bon sang , bon teint” – à ne pas confondre avec “LA GAUCHE CAVIAR , BCBG ” , les ingrédients purement racistes m’ont inspiré cette DIFFÉRENCE paraphrasée .

Abdelhamid Abdeddaim

—————————————

Le “gouvernement provisoire pied-noir en exil” prend forme dans l’Hérault (paru dans midi libre il y a 12 jours)

Dotée d’un président, cette “Fédération des deux rives” en quête de reconnaissance se cherche un territoire.
L’initiative a de quoi surprendre. Initiée il y a quelques mois, la création d’un “gouvernement provisoire pied-noir en exil” est entrée dans sa phase concrète. Il y a quelques jours, la composition de ses principaux responsables a été actée lors d’une réunion organisée dans un restaurant de Lattes, près de Montpellier.

Le nouvel État, baptisé “Fédération des deux rives”, est présidé par Pierre Granès, astrophysicien. Il comprend une assemblée nationale, composée de trente-cinq “députés désignés”. Elle est présidée par Christian Schembré, président montpelliérain de l’Association pour la promotion du peuple pied-noir. Son gouvernement est composé de 13 ministres, dirigé par Jacques Villard, cofondateur, en 1973, du Cercle algérianiste, également porte-parole.

Lire l’article à sa source ICI

11 novembre 2017

le 11 novembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
11 novembre 2017

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 619
  • 4 840