« Je suis fidèle à ma parole » avait lancé le Wali !

En complément de ce que notre collègue Aissa M a rapporté dans son article  « Sidi-Bel-Abbès ;1188 Million de dinars, pour délocaliser les servitudes » Je voudrais, rappeler que compte tenu du nombre impressionnant  d’invités à cette rencontre de la  société civile avec le Wali, cette  dernière, fut  délocalisée vers la maison de la culture, afin de permettre à toutes les associations, les présidents d’APC, l’ensemble des membres de l’exécutif et la presse d’y assister convenablement.

Tout au long de son allocution, M. le Wali n’a cessé de mettre l’accent sur le fait que l’adhésion de la société civile est incontestable et devrait sur le terrain, être exemplaire et non pas s’exprimer seulement en cas de besoin pécuniaire, sans faire apparaitre sur le terrain, la   pleine contribution, dans les inquiétudes, touchant le cadre de leurs prérogatives. Il confirmait comprendre les soucis des associations, et il en connait les hommes de bonne volonté qui les animent, cependant il s’avère nécessaire de passer au stade des bilans, qui permettront d’identifier le bon et et le mauvais qui  forme la société civile qui représente les couches sociales de notre wilaya.

Le Wali qui ne mâchant pas ses mot, s’éclatait, pour rappeler le rôle combien attendu des associations, qui malheureusement, dans le terrain étaient parfois inexistantes, alors que la responsabilité était très souvent partagée.

Il considérait que les associations faisaient parfois de leurs problèmes futiles, des problèmes dérangeant, l’activité chargée et plus urgente aux yeux du premier responsable de la Wilaya. De par ce fait réel dont-il s’en excuse, il recommande aux associations d’intervenir auprès des directions concernées auxquelles, il donnerait les instructions, pour recevoir et traiter les litiges, avec les associations.

Cependant, il ré-insistait , sur la nécessité  de voir le dynamisme des associations, au sein de leurs quartiers, en procédant à plus de sensibilisation des populations dont ils ont la charge pour solutionner, l’hygiène ,l’entretien de proximité, et autres petites questions que le volontariat et le civisme peuvent créer.

La parole fut donnée  à M.  le P/APW, qui dans une lecture très explicite,  rappelait la politique générale du pays et des engagements dans le plan d’action de la wilaya de  Sidi-Bel-Abbès  qui est en train de se développer. Restant  conscient que le moment des bilans confirmera  le développement des  productions économiques  et de tout son  pôle économique  dans la région. L’’accroissement du  potentiel humain  sera intégré dans les objectifs de modernisation de cette  intense activité économique, qui se déploie.

Reprenant la parole ,Mr le Wali , tout en notant le rôle essentiel de la société civile et des médias dans le processus  de contribution aux grandes sollicitudes de la ville,  a souhaité non seulement  être soutenu et évalué « Je suis fidèle à ma parole » dira-t-il « et ma parole vaut son pesant d’or, mais, il faudrait aussi que le citoyens m’aident dans ma tache , que je ne sois pas paralysé dans mon élan de progression que je m’en arme  dans ce défi! ». A cet effet, il a demandé à la société civile de faire le plaidoyer auprès des citoyens pour une meilleure compréhension tout en assurant une observation domestique digne de ce nom. « Nous comptons sur la Société civile et tout nos  partenaires pour progresser ensemble vers plus de sensibilisation, de concrétisation et de suivi!»,

Soucieux d’un environnement écologique transparent, Mr le Wali a rappelé, que conformément à la loi en vigueur, la société civile peut être rassurée que le  plan d’action, va dans le sens des préoccupations. Notre ville qui veut un environnement écologique porteur d’un développement économique et social harmonieux

« Ma mission, est un grand défi, que je veux lancer, pour que Sidi-Bel-Abbès, soit alignée au niveau des grandes villes. Je lutte, avec l’esprit de mes responsabilités, pour que ma récompense soit la satisfaction, d’avoir fait quelque chose, sinon, je saurais n’avoir pas été compétent, et alors mon devoir serait de partir. Donc tous les retards dont  j’ai hérité, font l’objet  d’actions extrêmement actives, ou tous mes collaborateurs y participent autant que moi. C’est pour cela, une réunion bilan, nous rapprochera, dans les prochains jours, et nous réserverons, tout le temps nécessaire pour  discuter d’enjeux aussi globaux », lance Mr le Wali sur un ton affirmatif et passionné 

Mr  Fehim Yahia, sur un ton responsable, instruira son exécutif, pour  réduire l’ampleur de la bureaucratie qui  paralyse certains secteurs avec lesquels, les associations respectables pour qu’elles  aident, dans l’approfondissement de leurs taches sur le terrain.  Certaines lenteurs de   l’administratif devraient disparaitre, par une  multiplication des règles de contrôle qui empêchent  et paralysent tout les  systèmes de fonctionnement.

Le premier responsable de la Wilaya  rappelle qu’en tant que responsable de wilaya, il a d’autres obligations consistant en des engagements précis visant à atteindre un certain nombre d’objectifs notamment à la réduction de la pauvreté, à l’amélioration du système de santé, au grand transfert de l’eau , au gaz et à l’électrification, non seulement pour Sidi-Bel-Abbès, mais également pour toutes les communes de la wilaya. Les choses avancent au rythme  imposé par nos défis  pour les grands projets tels  que  le tramway  la décongestion de la circulation automobile en ville  qui est devenue un vrai calvaire.  Et fortement il répétait 3 fois de suite-« Je m’en vais si je me trompe, je demande alors votre voix de confiance, pour continuer dans mon plan d’action »

Le Wali, informe que la presse est cordialement invitée, pour donner régulièrement aux citoyens  toutes les infos sur tous les  sujets des projets de développement .Et à travers elle , le citoyen sera  écouté et ses suggestions sur certains aspects seront étudiées, tant que ces derniers concerneraient le développement de la wilaya ainsi que sur d’autres secteurs vitaux méritent  l’intérêt et  l’attention. Sur ce, le Wali mettait fin à son intervention et donnait la parole à Mr le Secrétaire Général.

Mr Le secrétaire général de l’APW a invité les acteurs de la société civile  de Sidi-Bel-Abbès, a être aux rendez-vous des défis, pour lutter contre l’ensemble des insuffisances, en réagissant concrètement sur le terrain, en s’adressant à qui de droit, qui seront instruits pour répondre aux types de doléances, qui doivent être posées, afin d’éviter, d’encombrer Mr le Wali, qui doit s’attacher aux grandes préoccupations, que les doléances des associations peuvent attarder et perturber.

Il donnait la parole à quelques associations de la ville et de ses banlieues, qui  représentées par leurs président (Messieurs Chadli, Sellami, Réguig, Trouzin,S.B.A, Benbadis,,Chétouane, Raselma etc),dans leur majorité soulevaient des questions relatives  au manque de  qualité dans les livraisons des logements ou des fissurations des étanchéités,, des questions  très critiques de VRD, avaloirs, tuyauterie, d’inondation de caves, d’insalubrité, problèmes de dos d’ânes et de plaque de signalisation inexistantes, de non délivrances de titres de propriétés, et d’indexation des prix de ventes de terrain, sur les nouvelles tarifications malgré que l’octroi est ancien.

Tout en rappelant, la prochaine réunion, Mr le secrétaire Général, informait qu’une fête serait donnée vers la fin de l’année à Sidi-Mohand Benali, avec une scène mobile, qui recevrait des groupes de diverses activités culturelles, ainsi que des activités sportives, et ce pour le plaisir du citoyen et de sa famille. Clôture 12H30


le 20 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 décembre 2011

2 Commentaires pour “« Je suis fidèle à ma parole » avait lancé le Wali !”

  1. kadi

    SACRE BENKHELOUF
    Les nombreux amis que j’ai parmi la presse ecrite et meme à BAI ne m’en voudront pas si aujourd’hui je fais l’eloge particuliere de leur collegue sur cette perle rare de ” reporter ” en la personne de Mr Benkhelouf.En effet ,bien qu’habitué par la presence de l’equipe des journalistes de notre maison de la presse qui couvrent les differents evenements j’appreçiais aussi leur professionnalisme mais cette fois çi j’etais plus que surpris par ce petit bout en train de Benkhelouf qui etait partout en quete de photos son flash nous surprenait il etait devant derriere à gauche à droite il ne ratait rien .Certain diront que par ses bougeotes il ne se concentrait pas sur l’evenement hé bien il ne perdait aucune information l’oeil(la photo) et l’ouie (les discours) travaillaient en parfaite coordination.Belabbes a-t-elle découvert son reporter sans frontieres local .Quoiqu’il en soit il est à encourager je n’ai pas manqué de le lui dire de vive voix

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00