La circonspiction nous manque pour donner un sens juste et équitable pour notre quotidien .

 Par l’effort, l’ardeur, la discipline, le contrôle, que le sage fasse pour lui-même une île qu’aucun flot ne pourra submerger.
(Soutra du Bouddha

Il est peut être très utile mais pas forcement nécessaire de faire une comparaison simpliste de modèle de société à travers les âges de l’histoire religieuse de l’humanité. C’est à travers les récits narratifs de modèles de société transcrits dans le Saint Coran. De ces différents modes de société retracés ou dans chaque mode, il est mis en relief le coté « valeurs morales » qui faisaient, font et feront perdurer ou interrompre tout mode sociétaire. Dans le livre Saint les peuples qui formaient les anciennes sociétés sont pour quelques unes d’entre elles :
*la société de Noé ou peuple de Noé
*La société de Loth ou peuple de Loth
* la société ou peuples Houd et Add
*société de joseph ( sidna youcef)
*la société pharaonique ou peuple d’Israël
*la société de Chouaib ou peuple de Chouaib
*la société païenne
D’autres modèles de société ont été cités et chacune avait une spécificité bien définie et bien déterminée comme par exemple celle de Loth ou l’homosexualité, un fait social avait une certaine prédominance qui balayait dans son sillage toutes les valeurs d’ordre naturel, il est de même pour la société païenne. Partant du rêve pour arriver à la réalité ou la notion de bonne gouvernance, de justice sociale d’équité dans la distribution des richesses ou Joseph fut le symbole de la justesse dans une royauté. …

.Ce qui m’intéresse le plus est cette comparaison dans les termes de l’échange, de notre société d’aujourd’hui avec celle du prophète Chouaib ou plusieurs affinités peuvent être constatées tout en faisant une séparation distinct de la religion et de la relation sociale. On remarque à travers le texte coranique, une certaine négligence sur le respect de certains commandements tels que les comportements cupides et inconvenants pour ceux qui ne peuvent éprouver le sens de la foi religieuse c’est-à-dire dans sa pratique qui tire vers l équité, la justesse et l égalité. Tout prophète avait pour mission première la proclamation de « l’unicité de Dieu » et toute loi découle de ce principe. Le prophète Chouaib évoquait à son peuple ; le problème crucial de l’honnêteté dans le commerce, car ceux dont leur foi est contestable ou bien méfiante ; la gestion de leurs propres affaires ne peut être ni généreuse, ni louable ; ce qui ne permet guère de constituer ou modeler une société juste et équitable.

La société de chouaib ou peuple de Madian n’avait pas épousé, ni l’existence, ni l’unicite de Dieu et leurs relations sociales se basaient sur des tromperies bassement matérielles surtout lorsqu’ il s’agissait d’activité commerciale que ce soit sur les quantités ou bien sur le poids et la mesure des marchandises. Les astuces, les méthodes et les moyens de tricheries faisaient que les riches commerçants pouvaient facilement spolier les pauvres. Le prophète Chouaib disait : Donnez de pleines mesures et ne tromper pas les gens en les privant de ce que leur appartient de droit. Ne provoquer ni le désordre, ni la corruption sur terre dont vous voyez que tout y est si bien ordonné. C’est pour votre bien, si vous êtes de vrais croyants.,
Dans le S11-V85 du Saint Coran : « O mon peuple, faites équitablement pleine mesure et plein poids, ne dépréciez pas aux gens leurs valeurs et ne semez pas la corruption sur terre. »

L’appel de Chouaib retracé par le Saint Coran est destiné à tout les peuples de toute l’humanité, une valeur vraie, morale, humanitaire et universelle. Chouaib ne cessait jamais de prôner la cristallisation de cette valeur sociale (vérité et justice) et il disait à son peuple qu’il craignait un jour qu’ils aient à s’exposer à l’anéantissement du peuple de Madian comme celui de Salih, Noé et Houd. La suite de l’histoire est bien connue, notre société d’aujourd’hui au niveau des relations commerciales, nous constatons bien qu’il existe une certaine injustice et iniquité à travers les valeurs concernant les mesures de tout bien et service.

Une baguette de pain consommant une quantité importante de travail allant du labourage de la terre ,de sa culture ,sa moisson …..Jusqu’à sa préparation coute moins chère qu’une pastèque ou un kilo de fruits qui ne nécessite qu’une simple cueillette ; il est vrai aussi pour les astuces et tromperies commerciales qui sont monnaies courantes, une gerbe de persil coute cinq fois le prix d’une baguette de pain.
La valeur réelle et la valeur sociale ne sont pas prise en considération suivant l’équilibre de la balance qu’ elle soit individuelle ou bien sociale : d’où il en découle des inégalités de valeur et non la non équité dans l’échange.
Valeur d’usage et valeur d’échange se dispute le marché ou l échange se fait par tromperie de sa valeur d’usage une marchandise de mauvaise qualité est vendue comme celle de la bonne qualité et bien d’autres astuces de tromperies.

Un jour, un roi demande au sage de sa cour :
– Dis-moi comment vivent mes sujets ?
Des années plus tard, le sage a écrit dix volumes de réflexions.
– C’est long, trop long dit le roi. Je n’aurai pas le temps de les lire.
Une année plus tard, le sage revient cette fois avec un seul volume.
– C’est toujours trop long, dit le roi, j’ai trop de travail.
Le lendemain le roi croise le sage dans son palais :
– Alors, comment vivent mes sujets ? Dis-moi.
Et le sage de répondre :
Ils souffrent sire !
(Conte persan)

La corruption trouve son terrain fertile pour se propager de plus belle. La foi est en mauvaise posture ou le bien devance la foi, on ne respecte ni loi, ni bien, ni foi ; ne voit on pas les opulences qui ne correspondent point ni au statut, ni au niveau et ni au travail fourni par le possesseur, pour un salaire moyen, dont le poste de travail produit des services nécessitant des interventions (corruption) pour un quelconque droit détourné, le fonctionnaire se permet de s’accaparer une richesse immérité et non contrôlé dans toute impunité.
Un simple maçon pour un travail ne dépassant pas la demi journée se voit solliciter la rétribution une rémunération dépassant l’impensable mesure.

Certes, l’état est défaillant dans la mise à niveau du droit ; codifier les honoraires du travail en général et comme la nature a horreur du vide, c’est le « business » « el kafza oua tferain » « tag ala men tag » qui vont s’en charger pour remédier à ce vide en compagnie bien sur de la corruption qui se voit institutionnalisée de facto.
D’autres exemples patents peuvent être cités
La société d’hier celle de Chouab existe autrement aujourd’hui avec des vices plus évolués ou la malice la corruption et autres méfaits chassent toute équité, justesse et moralité qui fait que l’échelle des valeurs se trouve ébranler.
Pour laisser place à l’injustice et à la hogra en quelque sorte voila ou nous en sommes aujourd’hui pareil à hier !!! Naam ya si Mohamed !!
BENALLAL MOHAMED
PREMIERE PARTIE/ Une pensée de sagesse pour donner sens et beauté a un quotidien sain


le 05 juillet 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
05 juillet 2014

2 Commentaires pour “La circonspiction nous manque pour donner un sens juste et équitable pour notre quotidien .”

  1. tlscontact

    je ne pense pas qu’on puisse comparer ces cités par notre petit cas de la ville de sidi bel abbes. Toute la bille de bel abbeS n’est qu’un petit quartier dans les mégapole de Américaine Européen ou Asiatique son poids sur la situation globale est insignifiant. Et puis ces cités n’appartenait pas je crois a une oumma comme maintenant la oumma est un concept d’état qui est apparue tard avec sayidouna Soulaymane 3alayhi essalam lorsqu’il voudra détenir un royaume du du lever du soleil vers son éteinte.
    Ces cités qui sont cités dans le coran toute avaient reçu l’aide d’en haut. elles sont devenue riche et prospère grâce a des nouvelle invention qui faisaient leurs puissance. le cas du tissu a base de coton en Égypte. C’est avec l’argent et la richesse que tu deviendras législateur ,,”””faite ceci faite cela, ne faite pas ceci ne fait pas cela”””;; c’est cette dictée qui va s’opposer a la dicté des prophètes…D’abords sidi bel abbes n’est pas une cité ni une ville mais un campement. un campement par définition est une aire géographique délimité pour recevoir des rescapée et des réfugiés d’une guerre, d’une spoliation, d’une famine, ou d’une catastrophe naturelle”
    Lorsque une cité très développer développe des moyens pour pouvoir faire ce genre de déplacement là, nous sommes dans le cas de la cité pharaonienne…Dans ce siècle le Mississipi a réédité le cas du Nil. Une puissance est née sur ces fleuves. Le coton, et surtout le tabac. si le premier nécessite toute une chaine de travail et de savoir faire, la chaine du tabac ne nécessite rien. lorsque une cité se développe en devenant riche sur la base de l’ignorance cette ville est a craindre. les riches cités actuellement font la lois. du nord au sud, Alberta par les céréale, Chicago avec l’industrie mécanique donc militaire, le Mississipi par le tabac et le coton qui va être remplacé par le cannabis. La grande bataille technologique était apparemment sur la course au tissu entre européens vue le froid qui régnait chez eux. Il faut lire le chapitre de la Guerre du coton sur wickipedia.
    Ces années avec la découverte du tabac et ensuite du cannabis et de l”ipoium les enjeux sont devenue une nouvelle guerre entre les cités pour le contrôle de la production du tabac et dérivé canabis et autres.
    Avant la guerre du coton était disons le noble car le but etait d’habiller des gens maintenant la guerre dans la drogue va pencher surement vers le crime. devant un riche cannabicien tu ne pourras jamais employer la raisonnement scientifique car il n ya pas une finalité de créativité après la production de la drogue. Le riche cotonnier est un peu moins agressif car il sait sans Teinturier sans Peintre son produit n’aura aucune valeur marchande….
    sur wickipedia il ya un chapitre très intéressant a développé et qui reste inconnue c’est l’aventure de la culture du coton en Algérie..je ferais un copié collé et le laisser ici sur le site si jamais wicki fermera un jour les robinets de l’abreuvoir ..

    La France essaie de produire plus en Algérie

    La hausse des cours des années 1850 incite la France à relancer l’histoire de la culture du coton en Algérie. Entre 1852 et 1858, le nombre de colons se consacrant à la culture du coton en Algérie passe de 109 à plus de 1400[57]. Une grande partie d’entre eux vient d’Alsace et de Lorraine, région qui souffrent d’excédents démographiques. En 1866, la moitié des 1 000 tonnes de coton produites en Algérie sont importées par deux firmes alsaciennes, Atoine Herzog et DMC[57]. Ce dernier a encouragé la production en Algérie dès 1838 et constate en 1853 que la qualité et les rendements algériens rivalisent avec les américains, mais déplore l’insuffisance des volumes[58] et demande au gouvernement une vigoureuse politique d’immigration. C’est en 1856 que la part d’immigrants alsaciens culmine dans la population européenne d’Algérie, à 24%, contre 14% en 1845[59].

    Les décrets impériaux de 1853 sur le coton en Algérie furent accueillis en octobre avec enthousiasme par les colons car ils obligeaient l’État à acheter, pendant trois ans, à partir de 1854, toutes les récoltes de coton, à un prix fixé d’avance, tout en attribuant, pendant deux ans, des primes à l’exportation en France des cotons récoltés eu Algérie[60]. Ils sont efficaces : en deux ans, la production est parallèlement multipliée par vingt. Cependant, les planteurs restent peu nombreux dans les secteurs de Constantine et Sétif, où la conquête militaire avait été très violente, sous la direction du général Jean-René Sillègue.

    .

  2. Dr D. Reffas

    Bonjour monsieur Benallal

    Heureusement que le prophète CHOUAIB n’a pas eu à faire à nos maçons. Au fait monsieur Benallal à quelle catégorie de “peuple” nous appartenons?
    AMICALEMENT

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 1 360
  • 7 517