La cité des 269 logements et ses artères impraticables Par K. Benkhelouf

La cité des 269 logements et ses artères impraticables

Par K. Benkhelouf

Cette citée, des 269 logements, que les colonnes d’Ouest info  ont a plusieurs reprise  porté à connaissance de qui de droit les  préoccupations de ses habitants, qui en période hivernale, lorsque ses artères non bitumées baignent  dans l’eau de pluie qui s’accumule en raisons des trous et nombreuses déformations,  et en été  ou la poussière se fait l’invités des locataires. Une cité  qui a été  livrée  aux bénéficiaires de logement, dans cet état de non finition  ou les citoyens exaspérés, n’ont pas cessés d’en faire part aux autorités locales, sans qu’aucune suite, ne leur ait été réservée.

L’esthétique de la partie  cachée de la citée est en contradiction avec celle qui fait face à la place  « Wiam » et les citoyens ne comprennent toujours pas l’indifférence de l’autorité communale, représentée dans ce grand quartier de Sidi Djilali, qui durant le mandat passé aurait pu proposer l’inscription de  travaux d’aménagement des ruelles, au même titre de grand nombre de cité qui ont bénéficié de ce programme.

A cela s’ajoute, une accumulation de déchet ménager, laissant supposer que les agents de Nadif-com, oublient de temps à autre de passer récupérer ces ordures qui éparpillés de la sorte, deviennent un  garde-manger pour les rats et favorise leur prolifération, quand aux mouches et moustiques serait certaines pour ce quartier et tous les autres qui sont limitrophes.

Dans ce cas de figure, l’on se demande alors, le pourquoi, qu’une si grande cité, demeure non structurée par un comité de quartier, qui  officiellement reconnu, serait chargé à travers ses écrits de réclamer, un meilleur cadre de vie aux habitants.

Facebook Comments
10 mai 2018

le 10 mai 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 mai 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 583
  • 5 273