La journée internationale de la protection civile, une occasion aussi d’hurler son cri !

DSCF1451Sous le thème ‘’ la protection civile et la culture de la prévention pour une société sécurisée ‘’, la direction de la protection civile de sidi bel abbes était au rendez-vous ce samedi pour célébrer, comme par tout dans le pays et le monde, la journée internationale qui coïncide avec chaque 1er MARS de chaque année.

Avec un riche programme s’étalant durant toute une semaine jusqu’au 06 du mois, les sapeurs pompier vont présenter leur attirail d’usage et œuvrer leurs simulations techniques de travail et d’interventions à l’intérieur de l’enceinte de l’école devant les invités et ceux qui s’invitent par eux même dans le cadre de la porte ouverte le 02 mars, aussi une séance de premiers secours au profit des nains le 03 mars pour les élèves au CEM CHIKHI MOUSSA à la cité BEN HAMMOUDA,  le 04 mars à l’école primaire Med EL ATRACH avenue DJEBBOUR DJELLOUL à la cité le rocher et le 05 du mois au CEM MALEK HADDAD à la cité BADR afin de faire parvenir le message aux jeunes et moins jeunes, pour en fin organiser un cross semi marathon ouvert à tous les citoyen dans la capacité physique le permet.

DSCF1458Cette occasion festive est en réalité un cri, un moyen de faire parvenir le message de sensibilisation à toutes les franges d’âges afin d’inciter au respect des règles et lois qui préservent la vie du danger et anticiper le risque. Au centre culturel, où c’est tenue l’ouverture de cette manifestation grandiose, toutes les autorités civiles et militaires étaient au rendez-vous comme si pour rendre hommage et avancer des reconnaissances à la noble mission du pompier.

Dirigée par Mr HATTAB Med AMINE Wali de sidi bel abbes accompagné du P/APW Mr BENRAMDANE OMAR, l’importante délégation est entrée à 09h30mn au centre culturelle pour prendre contacte en premier lieu avec les étales dans des stands d’attirails bien rangés et arrangés en la circonstance, accompagnés d’explications d’usages et de statistiques de spécialistes réalisées dans l’activité.

À la salle prévue en la circonstance, après les usages de salutations et de souhaits de bien venue lancés à l’assistance par le directeur de la protection civile de sidi bel-abbes, une brève intervention a suivi cadrée sur l’importance de cet événement et le devoir qu’attend chaque pompier et chaque citoyen pour remédier aux erreurs et folies des uns qui engendrent des victimes, des douleurs et des charges incroyables pour l’état.

DSCF1474Le Wali pour sa part, a tenu à partager sa satisfaction avec la famille des pompiers cette fête d’une grande noblesse, rappelant que cet événement est en ce jour partagé par tous les pays du monde afin de faire des rétrospections et apprendre de son expérience.

L’on rappel que la protection civile est un organisme étatique chargé de la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les risques de toute nature, a un rôle important à jouer en matière de lutte contre de tels événements. Pendant longtemps, ce corps qui donne l’aspect de la rigidité et de la force des muscles s’est appuyé sur le seul sexe masculin pour accomplir les missions qui lui sont assignées, aujourd’hui, la femme est devenue acteur essentiel et incontournable dans ce domaine.

DSCF1478Grâce à son expérience scientifique et culturelle, contribue actuellement et de manière très satisfaisante aux prestations de protection civile notamment comme médecins, ingénieurs, préventionnistes ou infirmières. Elles ont même été engagées dans les rangs des hommes cote à cote en tant qu’officier, sous officier ou simple agent de la protection civile, et leur rôle sur le terrain s’est avéré très efficace dans la société.

Madame CHIALI BOCHRA, médecin de sa fonction, habillée en tenue de pompier nous procure l’exemple frappant. Elle présente à l’assistance à travers une projection des travaux d’analyses d’une extrême infinité, aucun détail ne semblait échappé à ses enchainements admiratifs qui clouaient toute l’assistance.

Elle nous apprend le nombre annuel d’intervention (774) avec 57 décès, que l’été est la saison où l’on enregistre le plus grand nombre d’accidents, la journée du jeudi est le pire des jours après les heures de travail, 18 heure passée, des détails suivis de photos d’accidents choquantes mais qui portent le vrai message, le message réel de jeunes des deux sexes perdant la vie par maladresse ou folie éphémère.

L’on apprend de sa façon de présenter pleine d’émotions que la vie d’une famille belabesienne a soudainement basculées après avoir perdu leur fils âgé presque de 4 ans. Un camion l’a mortellement renversé pendant qu’il traversait la route, sa mère qui l’a envoyé pour acheter a suivi toute la scène depuis le balcon d’où elle croyait pouvoir le surveiller. Cette scène était émouvante, très touchante à la limite du choc de par des photos réelles qui se défilaient de l’enfant prenant un bonbon kojak dans sa main gisant dans un bain de sang et l’émotion qu’a su lui donné madame CHIALI par un accompagnement d’une voix légère adaptée merveilleusement à la description. La meilleure façon alors c’est de diffuser des images réelles pour bien passer un message de sensibilisation. L’image ne doit pas resté un tabou par le fait qu’elle soit choquante.

Personne ne pouvait s’en tenir, l’émotion était très forte au point que tout le monde a coulé des larmes. Le Wali était satisfait de la force du message tout comme l’assistance au point qu’il reprit la parole pour d’abord remercier le docteur CHIALI reconnaissant que l’Algérie a des potentialités incroyable de cadres , même si le Wali Mr HATTAB avait exprimé son souhait de voir aussi les magnifiques exploits qu’aurait réalisé le secteur en sauvant des vies en payant quand même parfois de lourd tribut.

Nombreux ont péri en accomplissant leurs missions nobles d’une extrême dangerosité avant de déguster les escales de la retraites, certains ont même contracté à vie des chaises roulantes en s’aventurant avec amour à sauver des vies. Dans ce cadre, la protection civile a profité de cette occasion pour offrir 3 chaises roulantes à ses employés et leurs familles, promue certains au grade supérieur dont le Wali en a pris l’honneur de les leurs accrochés.

Enfin, des cadeaux symboliques ont été offerts en guise de reconnaissance successivement à Mr HATTAB wali de sidi bel abbes et Mr OMAR BEN RAMDANE président de l’APW.

Djillali Toumi


le 02 mars 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 mars 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00