La mafia s’est livrée, sans vergogne et toute honte bue, à un dépeçage systématique des zones d’extension urbaines et industrielles sous couvert d’investissement.

«Le foncier à Sidi Bel Abbès est un dossier brûlant». Cette phrase lâchée par le chef de l’exécutif, lors d’une rencontre avec la presse, en dit long sur la gestion problématique du foncier, longtemps aux mains d’une maffia locale qui a accaparé des terrains à forte valeur vénale à des fins spéculatives.

Une maffia qui s’est livrée, sans vergogne et tout honte bue, à un dépeçage systématique des zones d’extension urbaines et industrielles sous couvert d’investissement, comme cela a été le cas notamment avec le fameux projet du boulevard de l’Excellence, initié du temps de l’ex-wali.
A tel point que les plus hautes autorités du pays ont dû annuler presque l’ensemble des attributions pour mettre le holà à une gestion clientéliste et prédatrice du Calpiref. «Les attributions de terrain accordées en 2011 ont été annulées par les services du ministère de l’Intérieur après constat de nombreux cas de manquement à la réglementation en matière d’octroi d’assiettes foncières», a tenu à préciser le wali, non sans rappeler que des doubles, voire triple affectations ont été accordés dans le cadre de la concession à «des personnes qui, en réalité, n’étaient pas porteurs de projets d’un grand intérêt pour la collectivité». Et de renchérir : «Dorénavant, tout dépassement fera l’objet de poursuites judicaires, car nul n’est censé ignorer la loi. Les pouvoirs publics séviront contre les contrevenants en appliquant la loi dans toute sa force». Véritable volonté de nettoyer les écuries d’Augias ou bien simple vœu pieux ? On se souvient, en effet, que des esquisses de projets de show-rooms, de salles de fitness et autres commerces avaient été validées par la Calpiref sans qu’aucun responsable de l’exécutif à l’époque n’y trouvait rien à redire.

Ces exemples montrent à quel point l’administration a été complaisante avec certains hauts responsables de l’Etat, des hommes d’affaires et de grands commerçants ayant pignon sur rue qui se sont «partagé» le périphérique sud de la ville en toute impunité. Signalons que depuis le lancement des opérations de concession en février 2011, plus de 160 projets d’investissements avaient été validés par le Calpiref, selon un des membres de cet organisme. Le dossier de concession du parc d’attraction, zone potentiellement inondable, cédée à un opérateur privé au milieu des années 2000 pour la modique somme de 60 millions de centimes par an, avec la complicité d’élus et de responsables locaux, est un autre cas édifiant que ni l’administration ni la justice n’ont osé clarifié en mettant le doigt sur la plaie. En définitive, ce sont autant de projets qui ne constituent nullement un investissement au sens économique du terme et dont la finalité a été de s’approprier des terrains qu’on s’est empressé de clôturer et d’intégrer dans la sphère spéculative. Mais en arrière-plan, c’est tout le processus d’investissement porté par des opérateurs ambitionnant réellement à créer des emplois et de la richesse qui se retrouve en panne en raison du gel du Calpiref.  Interrogé à ce propos, le wali, M. Hattab, s’est contenté de répondre que les travaux du comité reprendront «prochainement» et en toute «transparence».

Mammeri Abdelkrim (El Watan)

le 03 septembre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
03 septembre 2013

3 Commentaires pour “La mafia s’est livrée, sans vergogne et toute honte bue, à un dépeçage systématique des zones d’extension urbaines et industrielles sous couvert d’investissement.”

  1. le cygne

    Comme tous les pays qui ont vécu les effrois et subi la barbarie de la colonisation, le projet du colonialisme pour l’Algérie était « l’annulation» de l’identité et de la personnalité Algériennes par tous les moyens……..Parmi, les procédés les plus efficaces, l’Algérien a été dépossédé de sa terre…, sa raison de vivre….!!! La politique de l’exil, de l’immigration et de la construction de villages par les criminels en place visait ce sale objectif….!!!!
    On adoptait la politique de cantonnement qui consistait au resserrement des tribus. Les ‘indigènes’ proies de cette politique démoniaque, devenaient acquéreurs de simples droits d’usage « Arch » de terres qui étaient livrées aux Domaines pour être en réalité réparties entre les premières vagues de colons. Cette stratégie s’accéléra à partir de l’an 1870 avec les premières révoltes….. !!!
    La colonisation des terres s’étala jusqu’au début du 20ème siècle. Les colons selon des statistiques, possédaient 2 123 288 hectares de terres et 194 159 hectares de forêts appartenant dans leur ensemble, aux algériens et représentant les terres les plus fertiles. Ce transbordement de propriété massif se réalisa par tous les moyens légaux ou illégaux: Acquisition à titre de vindictes contre des tribus, concessions procédées par l’administration domaniale au profit des colons, loi Warnier de 1887 dite « Loi des colons ».Celle ci, sous prétexte d’annuler la propriété prétendue “propriété collective” convoitait à démantibuler l’indivision et à aider à faire le transfert des parcelles des copropriétaires ‘indigènes’. Qu’est ce qu’ils ont pu supporter nos grands parents…. !!!!!
    Quant à la propriété foncière depuis l’indépendance, après la fuite des colons, elle a connu des chambardements et des embrouillements fatals dans la mesure où la propriété foncière était vivement attachée à la mutation politique de notre pays…..et ce que nous vivons maintenant ne sont que les séquelles de cette évolution politique qui en a produit un peuple assisté et a favorisé la constitution de cette Mafia qui s’est livrée, sans vergogne à un dépeçage systématique des zones d’extension urbaines et industrielles sous couvert d’investissement……Alors où sont les vrais investisseurs Belabbésiens (Ou pas), on ne produit même pas un pot de yaourt ou de glace comme dans les autres wilayas…..rien que dalle… !!! C’est dingue… ! Pourtant la wilaya a toutes les potentialités nécessaires pour être parmi les premières à l’échelle nationale……! Dommage…!

    Alors dites-moi, a quoi sont- ils bons ces B…………. ????!!!

  2. elgambiti

    Quand un Wali est informé sur la méthode d’octroi des terrains en zone d’activité et zone industrielle ,dans les années 80 et les affaires juteuses qui furent réalisées,il ne faut pas s’étonner que le Wali sortant puisse tirer profit de cette expérience juteuse ,lui qui était à la porte de la retraite, avec la complicité évidente des belabbesiens véreux et cupides.Le RESPONSABLE qui ne se défoule pas dans le laboratoire, nommé S B A, et réalise ses fantasmes ;où voulez-vous qu’il le fasse ? à TIZI OUZOU peut etre.

  3. HKM

    on parle et on parle et ne finit pas de parler comme si tout sait
    par un sentiment naturel que tout n’est pas construit sur des bases solide
    le plus petit brin de courant va faire chuter ce château de carte..
    Tout le monde le sait comment voulez vous construire un avenir avec 500.000
    gens qui tournent en rond dans une ville?? Il ou elle remplie 1000 dinars d’essences
    et tourne et tourne sans arrêt dans les artères de la ville. La voiture est devenue un chambre, il mange dedans fait la sieste dedans, il manque que les toilettes.
    Dans quelques années les constructeurs d’automobile vont installer une toilette a l’intérieur puisque la télé la vidéo la radio la chaine stéréo sont déjà installé..
    le problème on n’a pas lancer des projet adapté au niveau de la population.
    a l’université on donne des cours de nanotechnologie l’état de la matière génie moléculaire, équation dérivé partielle. ce n’est folie de la folie??
    combien met un arbre de figuier pour donner la figue??
    Combien donne un arbre de kg de figuier par ans??
    Combien faut de sucre pour transformer 1 kg de figue en Confiture,?
    combien coute un pot de confiture de figue?
    qui sont les pays qui raffole de confiture de figues,?
    combien coute un pot de confiture en dollars canadien, en euro en franc suisse?
    Aucun n’a de réponse et l’université va enseigner le génie molécule et les polymères, et les semi-conducteurs. ils ont acheté 2 microscopes électroniques a balayage. un seul microscope c’est l’équivalent d’une ferme équipée de A a Z et qui tournent avec 100 ouvriers..
    haddou michI mhabile…??
    Ils nous prennent pour des con ou ils veulent se mentir a eux même
    la plus grande université du monde La Californie Davis cultive la carotte et la tomate sans aucun complexe…Jusqu’au années du diable 88 bel abbes était très développé dans ce domaine avec plusieurs centre de recherche et de formation . les idiots sont arrivées attires par les 9 heures de l’université ils fait pression sur Mesli et ont abandonné les écoles d’agricultures et inra et l’école de formation en électronique pour faire de l’idiotie de la recherche fondamentale…que viennent foutre ces gens là a l’université?
    Question d’argent?? dites moi que fait un algérien avec 1 millions de dinars jours?? il peut manger 5kg de viande jours??

    l’etat ne veut pas mettre les gens en retraite. et ensuite laisser les jeunes s’activer en faisant les choses a notre niveau..manakadhbouche pour justifier un salaire haut. tu peux prendre le salaire comme tu veux mais si t’a pas les compétences dans la Production L’innovation la Commercialisation la Distribution la Construction tire toi car on va te donner un coup de pieds dans le zoukre..et rendre bel abbes a son état naturel de production comme
    celle de ucdavis
    http://tilling.ucdavis.edu/index.php/Tomato_Tilling

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 412
  • 6 829