La mendicité s’aggrave durant le mois de Ramadhan

La Mendicité prend, à sidi Bel-Abbes, des rebondissement alarmantes durant le mois de ramadhan. En effet, une nouvelle vague de mendiants et mendiantes investit un terrain lucratif et porteur, semble-t-il , pendant ce mois de pitié et de tolérance. Même les gens s’y mettent à contribution et se montrent indulgent et généreux durant ce mois de pitié par excellence . « C’est comme çà qu’ils apprennent goût à la mendicité”, nous disait ce vieux attablé avec ses amis au café BALBEK tout en scrutant des yeux,deux femmes voilées, d’un certain age , qui passaient, nonchalante d’une table à une autre pour faire la manche , de l’aumône . Elles essayent à loisir durant ce mois porteur, du reste , pour rentrer ensuite de plein pied dans la spirale infernale de ce métier rentable qui ne demande par contre ni effort ni de gros moyens pour l’exercer . Il suffit pour les femmes d’un ou deux garçons plongés à coup de somnifère dans un sommeil profond, histoire de capter l’attention sinon un bout de cartons pour s’allonger à même le sol devant la mosquée ou encore squatté les rues passantes, et le tour est joué . Pour ceux qui jouissent d’une santé plus ou moins normale, ils sillonnent le long et large de la ville en faisant parfois le porte à porte pour faire la manche.Elles et ils exploitent à satiété ce mois de pitié pour jouer sur le fibre sensible du carême afin de fléchir avec un verbe attirant aguichant, chargée d’émotion,le plus sceptique. Ils sont presque partout devant les bus, la poste, les banques, bref dans tous les lieux jugés rentables. Là où on passe, on les trouve. Il n’a y pas une place qui n’est pas squattée ou colonisée par les mendiants…… et chacun y va de sa méthode. Si certains vont droit au but, d’autres s’attardent dans des longues et harassantes introductions alors que les troisièmes usent de la violence et agressent son prochain pour parvenir à leurs fins. Devant cette situation déplorable du reste on est en droit de se demander : Y-a-t-il des responsables de ce secteur, dans ce pays ?


le 13 août 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 août 2011

2 Commentaires pour “La mendicité s’aggrave durant le mois de Ramadhan”

  1. kadi

    Cher ami Adil ne te fie pas aux apparences je peux te dire pour etre proche d’une commission sociale que ces “mendiants” saute sur l’aubaine qui s’offre à eux pendant le mois de ramadan car le commun des musulmans pendant ce mois sacré met souvent la main a sa poche pour venir en aide à ces “mendiants” qui se font une bonne recette en fin de journée puis font leur marché et rejoignent leur domicile en taxi.Je peux meme te dire que nous leur avons proposé le gite et le resto pendant ce mois aucun de ces “mendiants” ne s’est approché .Ce n’est pas une image de l’algerie mais c’est un nouveau metier qui rapporte.Je me souviens d’une assistante sociale abordant une mendiante avec un bebe sur les genous cete derniere a sciement pincé la cuisse du bebe provoquant des pleurs sa mere a signifié a l’assistance que son bebe pleure ainsi toute la journee par manque de lait c’est de la vertable mise en scene

  2. Adil

    Mon dieu que c’est désolant de voir cette misère de nos jours dans un pays qui se dit riche ,et classé parmi les dix pays les plus riches du monde .
    Là je tombe des nus ou l’on veut nous cacher toute la misère du monde ,ou l’on nous prend pour des ringards .
    J’ai connu cette misère il y a des décennies et puis ,c’était du temps ou il régnait une misère sociale et aujourd’hui le pays est indépendant et presque industrialisé si on peut le qualifier ainsi et que voit-on une misère sociale plus agravée que durant l’occupation.
    On nous bassine avec les logements modernes,tout confort,salle de bain,eau courrante et puis la clim,le petit bouton pour s’éclairer et que voyons-nous à côté cette MENDICITE qui veut dire que la misère est bien là et quelle existe dans un pays producteur de pétrole et de gaz naturel.

    August Strindberg avait dit:
    Il m’arrive de croire que la misère attire la misère et que les gens heureux évitent le malheur des autres.
    et malheureusement c’est ce que l’on constate dans le pays .
    Et puis pourquoi laisse-t-on faire cette besogne qui n’a point lieu d’être ,surtout devant les mosquées ,les marchés,les boucheries,et j’en passe et des plus belles ,surtout lorsque des adultes s’accompagnent de nourrissons c’est peut-être pour mieux amadouer le passant pour sa générosité.

    J’ai toujours entendu dire que notre pays est au sommun de sa réussite socale ,financière et industrielle.
    TANT MIEUX SI CELA EST LE CAS ;

    SE NON E VERO ,E BENE TROVATO , si cela n’est pas vrai ,c’est bien trouvé.
    AMICALEMENT …………Adil

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00