La presse : Collectes des ordures, Belkhadem à SBA,

Sidi Bel Abbes : Des micro-entreprises assureront la collecte des ordures

Les services de l’APC de Sidi Bel Abbès ont concédé, sur une période de trois ans renouvelables, le ramassage des ordures ménagères à sept micro-entreprises créées dans le cade du dispositif de l’ANSEJ.

La concession concerne les secteurs urbains Frères Adnane (Rocher), Sidi Djilali, Bouazza El Ghrabi (la Bremer), le quartier 1 500 logements (Sorecor) et Haï El Houria. Depuis septembre, le ramassage des ordures au niveau de ces quartiers est assuré par le personnel de ces micro-entreprises disposant, chacune, de deux bennes-tasseuses et d’un camion de moyen tonnage.

Les cahiers des charges relatifs à la concession du ramassage des ordures ont été signés fin août par les concessionnaires choisis par l’APC, apprend-on auprès d’élus locaux. La concession de la collecte des ordures à Sidi Bel Abbès a pour finalité, selon ses élus, de permettre aux services de la commune une gestion des déchets ménagers et l’amélioration de l’hygiène du milieu.
M. A. (El Watan)

************************

Belkhadem en précampagne à Sidi Bel Abbès ?
 

L’ancien secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, était jeudi à Sidi Bel Abbès, où il s’est entretenu avec plusieurs militants et élus du parti, moins d’une année après son dernier meeting tenu à la veille des élections locales. Invité à une waâda (fête traditionnelle),l’ex-patron du FLN a insisté pour rencontrer plusieurs députés et élus locaux afin de «s’assurer leur soutien dans la perspective de la prochaine élection présidentielle», indiquent des militants de l’ex-parti unique.
Destitué le 31 janvier dernier de son poste de secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem tente ainsi de jauger ses soutiens en Oranie, moins d’une semaine après la désignation de Amar Saadani à la tête du vieux parti.

(El Watan)

************************************

UN CAS DE MALHEUR RARISSIME A SIDI BEL ABBES : Un vieil homme piqué mortellement par un essaim d’abeilles

 

Selon des sources concordantes, un vieil homme âgé de 72 ans aurait eu la désagréable surprise d’être piqué mortellement par un essaim d’abeilles en furie alors qu’il se trouvait dans son terrain agricole, du fait que ce dernier est un apiculteur. La victime a été retrouvée  raide morte, le corps submergé de piqures d’abeilles avec des traces de brulures au niveau des pieds avant-hier à l’intérieur de son champ apicole, situé au village « Nmemcha »relevant de la daïra de « tassala » selon la même source. Le vieil homme avant sa mort avait l’habitude de manipuler ses essaims avec du feu, une méthode certes ancienne pour séparer les abeilles, et récolter plus de miel, mais le jour du drame, elle lui a été fatale, en se brulant des pieds, ce qui lui a fait perdre sa maitrise, et laisser les abeilles se libérer et aller directement larguer leur venin sur lui précise la même source. Aussitôt l’alerte donnée, le corps sans vie du septuagénaire a été évacué vers la morgue de l’hôpital « Hassani Abdelkader ». Par ailleurs, une enquête a été ouverte par les services de la gendarmerie nationale pour déterminer les causes exactes du drame.

 

GA (Réflexion)

One thought on “La presse : Collectes des ordures, Belkhadem à SBA,

  1. Allah Yarham cet Apiculteur septuagénaire , un accident de parcours peut toujours arriver même chez les plus expérimentés, je présente à sa famille et à ses proches mes sincères condoléances…………Par ailleurs, il y a un seul domaine chez nous où on n’entend pas parler de malheur même rarissime, c’est celui de la politique……Nos politicards sont peinards, pas du tout inquiétés…….ceux qui sont évincés des Ministères se retrouvent sénateurs, députés, ambassadeurs, walis, directeurs et vis versa…..Le pire malheur qui puisse leur arriver, c’est qu’ils soient mis en retraite…., et svp, quelle retraite….!!!!!
    Ils n’ont pas froid aux yeux et ils reviennent toujours à l’assaut, même s’ils savent pertinemment que la plupart de leurs concitoyens ne veulent plus les voir, les entendre, ou parler d’eux……….’HaK Dorou et quitte la ville Mr……’

    Remarque « L’homme est naturellement un animal politique. » ( Aristote )

Comments are closed.