SIDI BEL ABBES : Des casseurs de magasins arrêtés par la police.

Suite à une alerte du voisinage sur le vol d’un magasin situé au boulevard Abbane Ramdane, les policiers de la quatrième sûreté urbaine ont réussi, après une minutieuse opération d’investigation, à arrêter deux personnes qui seraient les auteurs de ce vol perpétré la nuit aux environs de 11 heures du soir. Tout en exploitant des informations, les enquêteurs sont remontés jusqu’aux mis en cause qui auraient utilisé des arrache-clous pour défoncer les serrures du magasin et s’emparer d’une quantité  de produits alimentaires, d’une balance électronique et d’une importante somme d’argent. Après perquisition dans les domiciles des présumés voleurs, les enquêteurs ont découvert les objets volés et le matériel qui a servi à l’acte pour le présenter comme pièces à conviction devant le procureur de la République. Ce dernier a placé les deux mis en cause qui seraient selon la cellule de communication de la police des repris de justice sous mandat de dépôt.
D.M
Reflexion
************************
 Sidi Bel Abbès :Des malfaiteurs s’attaquent à une salle des fêtes et volent les bijoux de deux mariées
Cinq malfaiteurs ont été interpellés par les éléments de la police judiciaire de la 4e sûreté urbaine pour vol de bijoux et objets de valeur dans une salle de fêtes au centre-ville de Sidi-Bel-Abbès, selon un communiqué de la sûreté de wilaya. Les auteurs ont cassé le grillage de la fenêtre de la chambre réservée à la mariée et ont pris tous les bijoux des  mariées, ainsi que des tenues de valeur, a-t-on précisé. Les victimes ont déposé une plainte au niveau de la  sûreté urbaine, et l’enquête ouverte a abouti à l’arrestation de deux individus. La perquisition de leurs domiciles a permis la récupération de tous les objets volés, a-t-on précisé. Ils seront présentés à la justice pour association de malfaiteurs et vol avec effraction.
S.D
Le temps D’Algérie
************************
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

-Un employé de l’APC condamné pour corruption.

Le tribunal de Sidi-Bel-Abbès a condamné, jeudi, à une année de prison ferme un employé de l’APC du chef-lieu de la Wilaya pour corruption et escroquerie, a-t-on appris de source judicaire. Placé sous mandat de dépôt en début de semaine dernière, le prévenu s’est rendu coupable de corruption et d’escroquerie  aux dépens d’une postulante à un logement social à qui il a fait miroiter la possibilité de figurer sur la liste des bénéficiaires moyennant une certaine somme d’argent. Cette affaire a éclaté fin mars dernier lorsque la victime avait déposé plainte pour escroquerie contre cet employé, nommé, il y a quelque mois, au poste de responsable du protocole à la mairie de Sidi-Bel-Abbès. Selon cette même source, l’indélicat employé a été pris en flagrant délit de corruption suite à une souricière qui lui a été tendue par les services de police.
-Polémique autour d’un terminus.
Le projet de délocalisation de l’actuelle station de bus de transport de la ville de Sidi-Bel-Abbès dans les environs immédiats du marché dit «El Hofra» n’en finit pas de soulever des réactions. La décision de transfert de la station, qui a été prise par les élus communaux en vue de stimuler quelque peu l’activité commerciale dudit marché a fait jaser bon nombre de transporteurs qui considèrent que la configuration du nouveau site, devant tenir lieu de terminus, ne répond aucunement aux normes requises.
 Abdelkrim Mammeri, M. Habchi
El watan