Accusé d’homicide volontaire avec préméditation à Sidi Bel Abbès
Un homme a été placé dans un hôpital psychiatrique

Jugé hier par la cour de Sidi Bel Abbès pour homicide volontaire avec préméditation contre sa femme qu’il a aspergée d’essence, un homme âgé de 50 ans a été encore une fois placé dans une structure de soins psychiatriques, d’où un rapport détaillé sur son état psychologique sera régulièrement remis à la cour.

Les faits remontent au 4 juin 2008, lorsque l’auteur, pour des problèmes familiaux, avait décidé d’asperger sa femme d’essence et de la brûler en présence de sa petite fille.

Le mis en cause présentait des perturbations psychiatriques, ce qui avait favorisé sa prise en charge à l’hôpital psychiatrique de Blida et le report à deux reprises de son procès.

Son épouse atteinte de brûlures au 3e degré est décédée au bloc des grands brûlés du CHU d’Oran. La cour, vu l’état psychiatrique du mari, a décidé de le placer à l’hôpital psychiatrique d’Oran, alors que la peine capitale a été requise à son encontre.

S. D. (Le temps d’Algérie)

————

Sidi Bel Abbès : 9 personnes escroquées par une femme

 

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

Les éléments de la 11ème Sûreté urbaine de Sidi Bel Abbès viennent de mettre fin aux agissements d’une femme qui s’est rendue coupable d’escroqueries commises au préjudice de 09 personnes.

 

Selon l’enquête diligentée par les policiers, la mise en cause, qui se faisait passer pour une intellectuelle, s’évertuait à extorquer aux victimes des sommes d’argent et autres bijoux en leur promettant, en contrepartie, des plus-values fort alléchantes. La valeur vénale des biens ainsi soutirés aux victimes s’élèverait à quelque 700 millions de centimes. Déférée devant le tribunal de Sidi Bel Abbès, la prévenue a été placée en détention préventive.

 

M. Habchi (El Watan)

——————————

Un jeune percuté par un train de voyageurs à Sidi Ameur

Dans la nuit de dimanche, un homme âgé d’une trentaine d’années a été percuté par le train de voyageurs assurant la navette Oran-Tlemcen, au niveau du quartier de Sidi Ameur, à la sortie nord de la ville de Sidi Bel Abbès.

L’homme était, lors de son évacuation, polytraumatisé, selon des éléments de la protection civile. Ces derniers précisent que fort heureusement, la victime était est toujours en vie et reçoit les soins nécessaires aux UMC de l’hôpital. Les services de police ont ouvert une enquête sur cet accident ferroviaire.

SD (Le temps d’Algérie)