La station d’essence, ‘le rocher’ prise d’assaut ( ! )

Les pompistes n’en peuvent plus. Une chaine incessante d’automobiles devant les pompes à essence. Une crise incomprise, devant une satisfaction de ces produits combustibles. Pourtant, les autres stations de la wilaya sont quasiment désertes. Les employés sont sur les nerfs, de voir leurs payes semblables aux autres, devant un travail d’aucune égalité ” on n’en peut plus. On travaille dix fois plus, et on perçoit le même salaire. C’est injuste. Qu’ils viennent faire une enquête et voir par eux-mêmes. C’est incompréhensible, les automobilistes viennent de partout, fuyant les autres stations”, disent-ils. Ici, les pompistes desservent, au moins deux files, sinon trois. Le volume de travail devient agaçant et très pénible, selon leurs témoignages. 

Une enquête, en ce sens, a permis de savoir que les gens fuient les autres stations, à cause des réservoirs sales, contenant de la poussière et les fuites des eaux pluviales sableuses. Selon, des témoignages, des propriétaires ont découvert que soudain, leurs moteurs deviennent impuissants de tirer. Ils ont changé les bougies, les faisceaux, et certains, ont même changé le papion, mais le problème a toujours persisté : un moteur sans puissance, et qui s’arrête sans prévenir, et devant ce problème, le scanner reste définitivement impuissant. Seul, un mécanicien expérimenté serait la solution.  

Évidemment, des ouï-dire, de ceux qui ont connu ce problème, ont mené au conseil de nettoyer le réservoir. Surprise : une quantité énorme de boue se trouvait entassé dans le fond du réservoir, et quand le propriétaire fait le plein, toute cette boue se réveille et se mélange à l’essence, gênant ainsi l’opération de combustion. 

L’enquête restait insatisfaite. Pourquoi, la station de la cité le rocher n’est pas fuite comme les autres ? Les interrogations ont mené, de source bien informée, que seules les stations d’essences de l’état ont des filtres dans le pistolet, et sont doté de moyen de sécurité qui bloque le mécanisme automatiquement au contact de l’eau. Cette mesure, selon cette même source, a été conçue depuis le dernier incident de fuite d’eau dans les réservoirs qui a nécessité le dédommagement de plusieurs propriétaires de voitures, par l’entreprise NAFTAL. Chose que les responsables n’ont pas voulu revivre évidement. Des sommes colossales ont été déboursées.

Djillali Toumi

1 Commentaire

  1. Eaux pluviales sableuses dites-vous …en pleine sécheresse ? Pourquoi pas des eaux fluviales polluées(Hypothèse à vérifier) provenant de la Mekerra qui auraient infiltré certains réservoirs souterrains de stations de distribution en bordure de cette rivière mythique que notre compatriote et défenseur de l’environnement s’échine à sauver et promouvoir du fin fonds de sa retraite gauloise ! Je parle bien sûr de l’inspecteur Shot qui se reconnaîtra !

Plus de commentaires

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN - ALGER (Agha)
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER(Agha)- ORAN
06h10 - 11h25
08h00 13h15 (*)
10h35 - 15h10
12h30 - 17h54
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h00 Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h00 05h00 Diesel

Archives

Ouvrage numérisé en vente chez Librinova signé M. Kadiri Mohamed

Nombre de Visites :

  • 1 162
  • 6 579