Le directeur de l’ANEM rassure : 7.700 employés seront intégrés d’ici 2021

Après de nombreuses questions et requêtes de travailleurs bénéficiaires de contrats d’insertion professionnelle de l’Agence Nationale de l’Emploi, sur leur décision d’intégration et les interprétations occasionnées à cet effet, qui ont nourri un doute et une sorte d’anxiété et de colère chez les futurs travailleurs et employés, le directeur  de l’Anem de sidi bel abbes, lors d’une rencontre a rassuré les jeunes sur une éventuelle insertion.

Le responsable souligne a cet effet, que l’intégration des recrutés dans le cadre du pré-emploi est une décision irréversible et que personne n’ose bloquer le processus, puisque, il est déjà prévu l’intégration de 7.700 travailleurs avant le 31/12/2021, par la force de loi et en respect au décret exécutif n°19_336 du 8/12/2019, qui stipule l’intégration des bénéficiaires des deux dispositifs d’aide à l’insertion professionnelle des jeunes porteurs de diplôme.

Il fait savoir que l’opération d’intégration est une opération spéciale qui n’a rien à voir avec les postes vacants, et que l’étude des opérations d’intégration au sein du secteur privé se ferait avec de nouveaux mécanismes juridiques, étudiés par une commission ministériel. Comme il est envisagé, de nouveaux mécanismes pour résoudre le problème des bénéficiaires de contrats dans le cadre de la DAS.

Les agents en activité dans une entreprise ou administration au 31/10/2019, doivent former un dossier administratif complet, avec des pièces qui justifient leur activité, ainsi que leur possession d’un contrat d’insertion, une copie de qualification sur la base de laquelle l’intégration a été faite, une copie du contrat d’insertion professionnelle ou le certificat qui prouve la durée de l’activité le cas échéant, ainsi que le certificat d’affiliation à la sécurité sociale.

La sélection des candidats se fait sur la base du dossier administratif, par une commission spéciale de l’administration compétente, chargée de l’étude des dossiers administratifs des candidats, et la finalité de la liste définitive. Les candidats acceptés seront notifiés aux grades ou fonctions occupés, et ils ont le droit de faire recours devant la commission au cas de non satisfaction. Dans le même contexte, les bénéficiaires de contrat d’aide à l’insertion professionnelle sont inclus dans les rangs des salariés ou dans les postes d’agents contractuels dans des postes financiers en application de l’article 3 du décret exécutif n°19_336.

Il convient de préciser que les postes financiers concernés sont les postes vacants ou devenus définitivement vacants. La différence de salaire résultant de l’insertion dans un grade ou un poste est garantie par l’administration chargée de l’intégration, dans premier virement de l’intéressé.

Le responsable explique, en outre, que l’intégration se déroule en fonction de l’ancienneté acquise dans les secteurs d’activité, en application des décisions de l’état convenues le 20 novembre 2019, et qui s’étale sur une période de trois ans, comme suit :

Au titre de l’exercice 2019, les agents qui remplissent les conditions jusqu’au 31 octobre 2019, cumulant de la sorte une ancienneté de plus de 8 ans.

Exercice 2020, les agents en poste au 31 octobre 2019 doivent avoir une ancienneté allant de trois à huit ans.

Exercice 2021, il comprend les agents restants en mode service au 31 octobre 2019 et ayant une ancienneté inférieure à trois ans.

Par ailleurs, les opérations d’intégration doivent être finalisées avant chaque fin d’année à titre des exercices 2020 et 2021. Il est à noter que les agents intégrés dans le cadre de l’exercice de l’année 2019, se fera depuis le 01 novembre de cette année, du fait de l’importance historique que revêt cette date dans l’histoire du pays. Les PV d’installations porteront cette datte très chère.

Comme première étape, 4.425 employés, cumulant une ancienneté entre 03 et 08 ans, seront régularisés d’ici fin février 2020. L’opération, rassure le directeur, se déroulera dans la totale transparence, en respect des critères d’ancienneté dans le secteur d’activité. 14 jeunes ont été intégrés dans la direction des biens de l’état et 18 autres, les prochains jours, successivement, dans la direction des affaires religieuse et celle de l’administration locale, conclut le responsable.

Djillali Toumi


le 02 février 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 février 2020

2 Commentaires pour “Le directeur de l’ANEM rassure : 7.700 employés seront intégrés d’ici 2021”

  1. Anonyme

    و نحن فئة التى حولت من قطاع لاداس الى قطاع لانام التي لم تمضى عقودنا بعد

  2. Anonyme

    لم تمض عقودنا نحن فئة تحويل من لاداس لانام ما مصيرنا لحد الان

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 274
  • 7 488

HORAIRE TRAIN

</img Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16