Il était 14h, de cet après-midi lorsque les deux hélicoptères de petit tonnage, transportant Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaîd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’Etat-major de l’ANP et un entourage très restreint ont atterri sur la piste de l’unique aérodrome de la wilaya qui a subi un toilettage depuis hier pour la circonstance. A sa descente, il fut accueilli par les haut gradés de l’armée ainsi que le wali de Sidi bel Abbes. On pouvait constater de visu que toute la zone était bouclée et surveillée étroitement depuis le rond-point jusqu’à l’aérodrome, des gendarmes et des policiers se tenaient tout le long de l’axe menant à l’aérodrome de la ville.

En effet , le général Gaid Salah venait de Tiaret où il a inauguré l’usine de la Société algérienne de fabrication des véhicules “Mercedes Benz” (SAFAV-MB) d’Aïn Bouchekif, dans la wilaya de Tiaret. A sidi Bel Abbes , il était pressenti pour inspecter la nouvelle usine électronique de l’armée qui sera dédiée à la fabrication de matériel purement électronique notamment de la surveillance et autres appareils de détection et de télécommunications.L’usine qui est mitoyenne au complexe électronique de Sidi Bel Abbes porte la dénomination Scafse (Société algérienne de fabrication de systèmes électroniques) et, est partenaire du consortium allemand Deutsche electronics für algerian (DEGFA) constitué de trois entreprises, à savoir Eads Cassidian, Rohde & Schwarz et Carl Zeiss. Elle sera chargée dans le long terme de réaliser différents équipements et matériels électroniques pour les besoins de l’armée et d’en réduire la dépendance de l’ANP dans ce type de technologie.