Le Monde mystérieux des grands fonds marins *

Le monde mystérieux des grands fonds marins reste inexploré à 95 %, et il nous garde bien des surprises. C’est un espace que les hommes sont invités à explorer et aussi à exploiter, sans faire de grabuge, car il renferme des ressources énormes, par exemple, des terres rares, nécessaires au développement de produits de haute technologie… !!
Depuis les années 50, des centaines d’hommes ont pu atteindre les sommets des montagnes dont le plus haut sommet du monde l’EVEREST (8.848 m), une douzaine ont posé leurs pieds sur la Lune, par contre, une dizaine seulement ont pu approcher les bas fonds des océans. Ils les décrivent comme étant un Univers froid, obscur puisque les rayons de soleil ne peuvent pas les atteindre, soumis à des pressions ultimes. Il y a tellement de contraintes et d’obstacles qu’à chaque fois que l’homme tente une péripétie dans les grands fonds, elle est considérée comme une prouesse technologique et surtout humaine…si ce n’est surhumaine…!
C’est pratiquement le seul espace vierge de la terre qui n’a pas encore été souillé par les Hommes… !!!

Mme H.C

Après 18 mois de recherches et plus de 20 concepts imaginés, l’équipe d’OceanGate associée au Laboratoire de physique appliquée de l’université Washington (APL-UW) viennent d’inventer « le Cyclops » qui est prévu pour véhiculer cinq personnes jusqu’à 3.000 m de profondeur, durant un périple d’au maximum 8 h grâce à des batteries en lithium-polymères. Là, où aujourd’hui seulement quelques sous-marins habités océanographiques peuvent se rendre.
Le Cyclops va-t-il révolutionner l’exploration des grands fonds ? C’est probablement l’espoir des concepteurs du premier sous-marin pouvant explorer les grands fonds et dont la coque de 17,8 cm d’épaisseur est uniquement composée de fibre de carbone et de verre. Il disposera également de deux bras robotisés. Il aura la forme d’une balle de fusil, la pointe étant dirigée vers l’arrière. L’avant sera pour sa part occupé par un dôme hémisphérique de 1,5 m de diamètre, en verre borosilicate de 10,2 cm d’épaisseur. Il offrira une vision à 180° aux deux passagers assis sur les sièges avant, qui seront d’ailleurs entrés dans le sous-marin par ce dôme. Des tests de résistance ont déjà été conduits en partenariat avec Boeing. Ils se sont montrés concluants.
La mise en œuvre du Cyclops, qui mesure 5,5 m de long pour 3,3 m de large et 2,3 m de haut, sera facilitée par le fait qu’il ne nécessite pas de navire de transport adapté, ce qui réduit également ses coûts d’utilisation. Une fois mis à l’eau, l’engin de seulement 8,6 t adoptera une position verticale, avant de descendre à la vitesse de 100 m/mn. Les sièges des passagers et du pilote pivoteront alors de manière à ce que l’assise reste horizontale.
Une fois arrivé au fond, le Cyclops se remettra à l’horizontale et pourra alors évoluer à la vitesse de 3,5 nœuds (soit environ 6,5 km/h), La vitesse de remontée sera de 100 m/mn. Détail d’importance, les réserves en air permettront aux cinq passagers de tenir bon 96 h durant en cas de problème.
Le Cyclops permettrait aux chercheurs de réaliser des observations directes, et ainsi de se faire une idée plus précise de l’environnement qui les entoure En effet, leur champ de vision ne sera pas réduit à celui d’une caméra (cas pour les ROV) ou par le faible diamètre des hublots des sous-marins plus anciens. Finalement, si tout se passe bien, la construction d’un modèle pouvant descendre à 6.000 m est prévue.
Si tout va bien, l’engin subaquatique sera commercialisé en 2016.

 * Résumé de l’article  :‘Le Cyclops’: Un nouveau sous-marin pour l’exploration des grands fonds, de Quentin Mauguit, Futura-Sciences (le 12/10/2013) – Proposé par  Mme le Cygne qui a bien voulu prendre dorénavant les initiales Mme H.C pour toutes ses futures contributions à BAI

 


le 24 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
24 octobre 2013

4 Commentaires pour “Le Monde mystérieux des grands fonds marins *”

  1. Abassia

    L’air ambiant est tellement saturé par la pollution dégagée par une certaine catégorie d’espèces humaines que nous avons oublié le plaisir de nous cultiver. Fort heureusement, il existe encore des espaces environnementaux magnifiques non encore accessibles à l’Homme. Mais jusqu’à quand ? Surtout lorsqu’on sait que la science et la technologie évoluent très rapidement mais pas toujours dans le sens de la préservation et la pérennité de ces espaces

  2. Memoria

    L’article de cette dame nous ramène à ce monde du silence du Cdt Cousteau ainsi qu’à cette littérature d’anticipation puisque la fiction de Jules Verne s’est vérifiée avec le Capitaine Nemo “Vingt mille lieues sous les mers”!
    C’est vrai que le drapeau algérien est sur la lune avec ceux des autres nations de l’ONU!C’est vrai que le drone et les satellites de notre recherche scientifique existent ! Il nous est quand meme permis de rever dans les Abysses ….vers le centre du Monde et de voir que l’espoir est permis à notre recherche scientifique pour qu’elle sorte de la sous traitance des firmes nordistes et s’autodétermine dans la recherche action sur le terreau de nos ancetres !

    PS :excusez moi pour les accents circonflexes !

    • le cygne

      Voyez-vous, il y a de la Recherche-action, sur le ‘terreau de nos ancêtres’ mais pas scientifique…plutôt d’un sous-marin qui peut explorer et/ou racler les bas fonds fluviaux de l’Oued Mekerra, tantôt en crue, tantôt en décrue…avec bien évidemment, de la sous-traitance des firmes des Requins-Tigres et compagnie…..!!!

      Quant aux accents circonflexes, ne vous en faites pas, l’orthographe de la langue de molière a connu une nouvelle ‘évolution’ ou correction, enfin, sur le i et e, l’accent circonflexe ne joue aucun rôle phonétique……en attendant le reste……..quelle langue…les bas fonds marins….!!!!!

  3. le cygne

    Quel voyage fantastique au fond des abysses….!!!! Je ne parle pas bien sûr des tunnels sans bout…mais d’un monde merveilleux qui n’a pas encore dévoilé tous ses secrets…!
    Quand la science et la technologie sont conjuguées aux valeurs humaines, elles font le bonheur du monde….!

    Avis aux mordus…….!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 475
  • 5 513