36,8 centimètres, pèse 6,175 kg et est en or massif 18 carats, une garde rapprochée et les empreintes des plus grands footballeurs du monde. Vous l’avez deviné la capitale algérienne accueille en grande pompe le trophée de la Coupe du Monde, deux jours après la qualification de l’Algérie au Mondial 2014.

Cette semaine l’Algérie, a crié, pleuré, ri, en somme elle a vécu au rythme du football. Pour achever cette semaine aussi bien qu’elle l’a commencé, l’Algérie a invité une convive de choix… Le trophée de la Coupe du Monde ! Cachée sous une verrière, elle était étincelante et n’avait pas pris une ride lors de sa première présentation à Alger. Au vu des soins apportés à ce trophée, il n’y a pas de doutes c’est le seul et le vrai qui s’est déplacé jusqu’à Alger. Arrivé aujourd’hui à Alger, cet emblème de l’histoire du football a été présenté ce jeudi 21 novembre en début d’après-midi à la presse à l’hôtel Hilton en présence de Christian Karembeu, champion du monde en 1998, et ambassadeur de la FIFA, Wahib Benaïssa, le directeur général de Coca-Cola Algérie et Moncef Othmani, le PDG de Fruital, partenaire embouteilleur de Coca Cola. Demain après-midi elle sera exposée sous le Chapiteau du Hilton, pour la plus grande joie des supporters algériens. La première partie de la présentation sera au profit d’associations et d’actions caritatives, mais ensuite les fans de foot pourront se faire photographier en compagnie de la Coupe du monde.

“Trophy tour”, l’amour du foot avant tout

Coca-Cola et la FIFA, partenaires pour le Mondial 2014 ont donc entamé le “Trophy tour”, une tournée mondiale de 148 000 km à travers 89 pays, durant laquelle voyage le fameux trophée.  Ce tour du monde qui a débuté au Brésil, le pays organisateur du Mondial 2014, le 12 septembre dernier et a choisi l’Algérie pour « donner de la joie aux Algériens, l’objectif principal de la venue de la Coupe du Monde ».

C’est la 2e fois depuis 2009, date de la dernière qualification de l’Algérie, que le trophée  fait une halte à Alger. “L’Algérie est devenue le passage obligatoire pour le trophée étant donné les résultats de l’Equipe Nationale algérienne”, a expliqué le Directeur Général de Coca-Cola Algérie. Il faut savoir que de nombreux pays postulent à chaque Coupe du Monde pour accueillir le fameux trophée, mais les destinations ne sont pas toutes retenues, et sont choisies en fonction de la ferveur que suscite le football auprès de la population locale. Il faut que l’Algérie n’a personne à envier sur ce terrain-là !

Un jour pour les footballeurs algériens

Christian Karembeu était ravi de venir pour la première fois à Alger pour ramener ce trophée, symbole de son succès de 1998. « Pour ma part c’est toujours un réel privilège d’accompagner cette coupe qui fait rêver et inspire tant de générations et qui a fait de moi un champion du monde. Un champion parce que j’avais la chance d’être accompagné par des partenaires de choc”, a-t-il rappelé lors de  la conférence de presse.  ”Je suis très content d’être là avec le trophée de la Coupe du Monde, juste après la qualification de l’Algérie. J’espère que l’Algérie ira très loin lors de la prochaine Coupe du Monde”, a-t-il ajouté.

”J’espère qu’un jour un joueur algérien aura l’occasion de brandir ce trophée”, a déclaré de son côté Wahib Benaïssa, avec la voix un peu cassée par les cris de joie qu’il a poussés lors du match Algérie-Burkina Faso.

Par Amina Boumazza

One thought on “Le trophée de la coupe du monde rend visite aux Algériens !”
  1. «Un footballeur algérien brandissant le trophée du championnat du monde!»
    Oui, Mr Wahib, tout Algérien aimerait voir ce jour-là. Et ce n’est point chose impossible. Déjà, en 1982, à la suite du match ALGERIE-ALLEMAGNE, les enfants ont scandé dans la rue : «3lach LA, 3lach LA… El Jazaïr Teddi El KOLA!!!»
    Oui, les enfants! Ces êtres spontanés, rêveurs, ouverts, optimistes… naturellement immunisés contre tout défaitisme!

Comments are closed.