La malédiction poursuit l’aviation civile ces derniers temps. En effet, on vient d’apprendre qu’un DC-9 affrété par la compagnie nationale Air Algérie, assurant la liaison entre Ouagadougou et Alger a disparu des écrans radars de la tour de contrôle de l’aéroport Houari-Boumediene. L’appareil, un McDouglas MD83 qui transportait 110 passagers et 6 membres d’équipage, avait décollé dans la nuit de la capitale du Burkina Faso et n’est jamais arrivé à Alger, sa destination, a confirmé la compagnie espagnole de leasing Swiftair, propriétaire de l’appareil. Air Algérie informe que les services de navigation aérienne ont eu leur dernier contact avec le vol AH 5017 assurant la liaison Ouagadougou-Alger ce jour 24 juillet à 1 heure 55 minutes GMT, soit 50 minutes après son décollage»
L’avion devait atterrir sur le tarmac de l’aéroport d’Alger à 6 heures, ce matin. Deux hypothèses sont émises: soit l’avion a été détourné, soit il s’est écrasé quelque part au Nord-Mali, pays en proie à une guerre civile dans le Nord. Parmi les passagers, un grand nombre serait vraisemblablement de nationalité Française .C’est pourquoi, outre la Cellule de crise installée immédiatement à Alger, une autre similaire a été installée à Paris. La disparition de l’avion affrété par la compagnie nationale intervient au lendemain de deux catastrophes aériennes ayant touché deux compagnies aériennes asiatiques, une malaisienne et l’autre taïwanaise. L’avion qui a disparu aujourd’hui est un DC-9, un vieil aéronef dont l’utilisation se limite à quelques compagnies low cost ou appartenant à des pays pauvres, soit surexploités faute d’un nombre suffisant d’appareils, soit rachetés à d’autres compagnies occidentales. La question qui se pose est de savoir pourquoi Air Algérie a-t-elle affrété ce type d’avion auprès d’une compagnie espagnole ?

Les dernières informations font état d’un crash. L’avion se serait écrasé au Niger selon certaines sources, au nord du Mali selon d’autres. Le lieu n’a pas été précisé par les autorités.  L’appareil a été dérouté de son couloir à cause d’un manque de visibilité, ce qui suppose une tempête de sable qui serait à l’origine du crash. Des Mirages français survoleraient le nord du Mali à la recherche de l’épave.

Même si les éléments militant pour l’accident sont nombreux, l’hypothèse de la piste terroriste n’est pas à écarter, d’autant plus qu’il transportait au moins 50 Français, des Allemands, des Espagnols, Luxembourgeois, Belges etc….

Synthèse des articles de Le Monde.fr; LeFigaro.fr; Algeriepatriotique

One thought on “Le vol AH 5017 d’Air Algérie a disparu des écrans radar! (actualisé)”
  1. Un avion affrété de la compagnie Swift Air d’Espagne ……. hum !!!!!! C’est surement un taco des années 70 oui!. Je pense qu’Il y a anguille sous roche à la direction d’Air Algérie pour ce type de contrat. On dit qu’il a fait le contrôle technique à Marseille, il y a quelques jours comme pour faire éloigner l’opinion médiatique et public sur une probable cause technique ou panne moteur et comme si à Marseille , on est propre de toute forme de corruption. En Algérie , on a avancé qu’il a été utilisé par le Real Madrid pour “asseoir” le contrat et convaincre non pas les responsables de la signature mais pour éloigner les pauvres “grandes gueules” qui y voyaient peut être, une carcasse ou cercueil volant. S’il s’avère que cette carcasse s’est brisée brutalement en l’air à cause d’un petit cumulo-nimbus , il faut qu’il y ait une commission d’enquête pour voir si réellement l’avion ne présentait aucune anomalie dans le fuselage et pourquoi on a affrèté ce type d’avion et fermé l’œil pour avoir cru que cela ne peut arriver

Comments are closed.