Les arabes se sont réunis pour ne plus se mettre d’accord.

« Etafako el arab ann la yatahi dou »
L’ « unité » est l’unique  raison qui nous rassemble  très souvent mais uniquement  autour des Monuments aux Morts de nos pays de nos villes et de nos villages.
                     Ce 21 siècle est l’ère de l’incorporation, l’intégration et de la réunification  dans ce  nouveau monde moderne  ou tous les pays  dépendent de tous les autres. Il est difficile par ces temps  de survivre sans alliés, partenaires, associés… Surtout qu’actuellement la sécurité économique et politique est devenue  une notion  aléatoire, et même problématique intérêt prime et le marché  oblige.
               Les idées  véhiculées par les  nouveaux « prosélytes » prônant la division géographique  meublent déjà  les esprits des milieux médiatiques, politiques, économiques,  et surtout populaire. Elles, commencent déjà à mettre sur table d’exécution  le nouveau plan  « sykes picot » élaboré cette fois ci par les nouveaux oligarchies  « israélo- américains » avec la bénédiction bien sur,  de certains gouvernants ou plutôt régimes « arabo- sionistes » et le résidu des Ottomans afin que le rêve du grand Israël s’achève et le cauchemar arabe  s’implante durablement.
             La première division géographique du monde arabe a été  amorcée par « syke picot » le lendemain de l’effondrement  de l’empire Ottoman  conformément à une logique  géostratégique de la France et de la grande Bretagne.
Actuellement, le pétrole ou l’or noir et le gaz   font pensée à la ruée de l’eldorado, ou les   grandes puissances que ce soit   les USA, la France, l’Angleterre mais aussi la Chine et même la Russie. Cette ressource se trouve en majorité répandu dans le sous sol des pays arabes. Sans toutefois oublier la sécurité d’Israël.
                    La situation  économique, politique et sociale de l’ensemble des pays arabe est  examinée minutieusement  au microscope   au sein des laboratoires « israélo américains »  ou rien ne leur échappent tout est exploré infinitésimal  car un trésor est caché dedans. Le courage y est, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait ou plutôt terminé notre stratégie d’attaque:
« Creusez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse » (la fable de la fontaine). Les  « israélo-américains »
détiennent les étincelles pour faire éclater  n’importe quel pays  arabe selon la teneur de la poudre (problèmes internes) explosive dont elles contiennent.
              Le chantage politique et économique est apparent, tous les gouvernements ou régimes arabes se plient et  se soumettent  devant « le maitre » pour acquérir la grâce et   le grade de vassalité et de comparse.
Il est clair que tous les pays arabes sont devenus « un souk » pour les produits européens et américains( ultralibéralisme oblige), la création de richesse  matérielle et spirituelle n’existe plus, pas plus que l’économie, la rente a effacé ou supprimé tout effort physique et spirituel ou action d’entreprise. La réalité est la même au niveau de  l’ensemble des pays arabe, la corruption généralisée, la mauvaise gouvernance, la dictature,  le despotisme, la gérontocratie, l’injustice sociale, l’inégalité, chômage….. Ces conditions de crises  que traversent  tous les pays arabe sans exception. L’ensemble de ces facteurs  conditionnent manifestement  le ferment  de la déstabilisation de tous les régimes arabes mais la rente corruptrice   reste un  vecteur de la paix sociale.
                   Durant les décennies 60 et 70 , la composante politique( peuple ,régime et gouvernement)  de tous les pays arabes a passé la majorité de son temps dans les ballets diplomatiques et autres,  à danser et chanter selon  une cadence  tantôt de  « l’union » des pays arabe, tantôt de «  l’unité » de la nation arabe.
La musique et les paroles de cette chanson diplomatique   arabe ne leurs permettaient guère d’emprunter  ni la piste ou la voie, de l’unité,  ou de l’union pour espérer  se retrouver avec une nouvelle renaissance qui leur permettra de redécouvrir peut être   l’image d’un passé arabo-musulman civilisation el.
            Le rêve panarabe, l’arabisme, le nationalisme battait son plein, mais en  1967  la défaite traumatisante  face à Israël, ce désappointement  posait  le problème  de nouveau mais autrement. Fallait- il  polémiquer encore  pour choisir entre  une solution pacifique, une guerre populaire ou encore une guerre arabe  classique .La réponse fatale était toute autre  elle  venait  tout juste après la guerre de 73 ou Sadate de Jérusalem    prônait  la paix des braves en face d’un front de refus. La division s’intensifiait de plus belle. Les leaders arabes de la mouvance dure du front de refus, n’arrivent pas au but et  vont quitter  « forcement » un à un ce monde pour l’au-delà : Nasser –Boumediene-Hafez al Asad- Fayçal-Saddam -Kadhafi.
Ni « union », ni « unité »  arabe. La fissure écarte de plus belle le bloc dur et ceux qui vont signer un traité de paix avec Israël. La division s’amorce  Israël, USA et l’Europe  préparent la mise en place  de leur plan diabolique, la démocratie, les droits de l’homme, la liberté, le libéralisme et les valeurs universelles  réapparaissent après l’effondrement du mur de Berlin.
                     Les USA sortirent unique vainqueur, la désagrégation de l’URSS a permis de faire apparaitre un nouvel adversaire   aux USA qui est «  l’islamisme ».
 Les événements du 11 septembre  faisaient naitre la nouvelle conception politique  Yankee ou   « la loi de la force » doit régner tout en piétinant « la force de la loi » , son action  faisait   disparaitre  Saddam suivi de la division  de toute  la région arabe en entité confessionnelle, ethnique …suivie de  la nouvelle  carte géographique  avec la complicité de certains  larbins  pays arabes.
           Le plan « israélo- américain » entrait en lice  visant à diviser les pays arabes à défaut de leur désunion  pour qu’Israël se mette dans le trône moyen oriental. Les appels au séparatisme se font entendre dans tous les  pays arabes, ces appels   occupent une place importante dans la une de toutes les manchettes des pays du monde.
La provocation externe, certain la nomme « complot »ou main « étrangère »   était de structurer,  encadrer les inspirateurs   puis  les mettre au service de l’ultralibéralisme, cette conception est prônée dans le cadre du projet de la division via la liberté, la démocratie, les droits de l’homme et les valeurs universelles européennes  …..
                       La sécession du sud du soudan, l’avancée qualitative de la séparation du Kurdistan. la vitesse est recommandée .Pour mieux avancer   et pousser la situation bien déguiser vers un « printemps arabe » dont les dérivations portent des  germes terroristes (wahhabisme takfirisme -Daech –Aqmi- Nosra-Khorasan….) tous de fabrication  made in  « CIA- Mossad » .  
 Ce printemps  n’a pas ramené la démocratie, ni la liberté  voir l’Irak-la Lybie -l’Egypte.. Mais que  personne ne parle !!!! Ce « printemps arabe » a engendré  une situation  de chaos désastreux  ou les penchants sécessionnistes se cristallisent en Lybie, se manifestent en Syrie, se préparent en Egypte, se murent au Yémen, la Palestine avec ces deux états (Gaza et la Cisjordanie) , les nouvelles visées se braquent sur ce gigantesque d’Afrique pays qu’est l’Algérie possédant un océan sous terre  d’or noir .  Par contre les royaumes larbins ne nécessitent pas autant une stratégie, ce sont des maillons les plus faibles et les plus vassaux. 
            La rue arabe du « printemps  arabe »   voulait  plus de liberté  et de dignité  malheureusement sa cause a été détournée par une  contre- révolution  préconisant  des solutions confédérales, dans le but d’ aller renforcer la prédominance d’Israël dans la région du moyen orient , et  la mettre dans la situation d’ordonnatrice de toutes les  richesses  de la région. Ce « printemps arabe » s’est transformé en une malédiction, qui a permis l’apparition du véritable projet  de la destruction des pays arabes par ces takfiristes et wahhabisme sous forme de Qaeda- Nosra-Daecha…..
              Les pays arabes  qui ont subit la division,  n’ont pas retrouvé le rêve  démocratique, ni la liberté promise, encore moins les valeurs universelles souhaitées. Le résultat est  la guerre civile qui se fait au sud du soudan, en  Lybie, en somalie, la  guerre civile  va jusqu’à la division géographique, la Syrie en ethnie,  les coptes en Egypte font leur demande, toute minorité est demanderesse ; M’henni a fait sa demande manuscrite. Le processus de démantèlement est en marche ?  Alors bonjour la balkanisation avant sa  liquidation.
            BENALLAL MOHAMED
Quelques versés prônant la force  et la puissance dans  l’unité
EVITER LA DIVISION ENTRE LES CROYANTS
« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à se disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment ». (Sourate Al Imran, 105)
NE PAS SE QUERELLER, ETABLIR UNE UNION
« Et obéissez à Allah et à Son messager ; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants ». (Sourate al-Anfal, 46)
COMBATTRE ENSEMBLE EN RANG SERRE
« Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé. »(Sourate as-Saff, 4)
« Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront ». (Sourate Al Imran, 104)
« Ceux qui prennent pour alliés des incroyants au lieu des croyants, est-ce la puissance qu’ils recherchent auprès d’eux ? (En vérité) la puissance appartient entièrement à Allah ». (Sourate an-Nisa, 139)
« O les croyants! Ne prenez pas pour alliés les incroyants au lieu des croyants. Voudriez-vous donner à Allah une preuve évidente contre vous ? » (Sourate an-Nisa, 144)
« Alors que les injustes persistaient dans le luxe (exagéré) dans lequel ils vivaient, et ils étaient des criminels. » (Sourate Hud, 116).

le 09 octobre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
09 octobre 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00