Les ministres de Bedoui déclarés “persona non grata” partout dans le pays. (vidéo)

Le mouvement de protestation populaire continue en Algérie et a pris une autre tournure depuis hier à partir de la ville de Bechar au sud-ouest du pays lorsque le gouvernement de Bedoui, a, dans une tentation de tâter le pouls de la population , dépêché son ministre de l’intérieur pour inaugurer un institut de musique, le cortège ministériel a été reçu par des manifestants en cours de route depuis l’aéroport et qui scandaient: « Blad Bladna wa ndirou rayna » (le pays est le notre et nous imposerons notre volonté). Le ministre a été contraint de raccourcir sa visite d’inspection suite à des heurts survenus entre les forces anti-émeutes et citoyens en colère.

Aujourd’hui , c’est le même scénario “Bechari” qui se répète à Tebessa , un autre ministre de Bedoui , cette fois-ci c’était le ministre de l’industrie qui a été contraint avant même d’emprunter le cortège officiel depuis l’aéroport de Tebessa. En effet, selon les correspondants des chaînes de TV , et les vidéos des réseaux sociaux de Tebessa en direct de l’aéroport, le ministre est jusqu’à l’heure où nous mettons ce papier en ligne, contraint de rester au niveau de l’aéroport.

Facebook Comments
14 avril 2019

le 14 avril 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 avril 2019

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 351
  • 5 273