« Si vous n’êtes pas vigilants, les medias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment » Malcolm X

Le ridicule ne tue pas, c’est vrai mais la visite de Ban KI-Moon à gaza devrait être par principe mieux et bien médiatisé sous un angle de vue humanitaire, sachant bien que les médias occidentaux, US ou arabo sionistes intérêts obligent, ne savent couvrir que du faux pour nous faire croire au vrai. La guerre qu’Israël a mené dernièrement contre les palestiniens de gaza. L’arsenal militaire d’Israël ajouté avec, la haine d’Israël contre les palestiniens ; ca ne pouvait être qu’atroce avec toutes les horreurs possibles ou le sens humain et les règles de Genève qui sont piétinés par Israël sans que le reste du monde dit civilisé ne dit mot ou ne bouge son petit doit ; enfants, vieillards, femmes tous des civils sont canonnés, marmités et pilonnés avec un sang froid hors pair.

Ni ligue arabe, ni ONU ,ni le monde civilisé ,ni les ONG et en particulier ceux des droits de l’ homme ni …..N’ont eu une petite lamentation, une simple désolation, une modeste contrition ou un simple petit chagrin pour un minuscule espace habitable par des humains ou la densité humaine est la plus forte au monde ou les quatre cotés du territoire en plus du ciel sont surveillées par du barbelé électrifié, des mitraillettes, des rayons lasers , des satellites enfin ils sont sous un embargo jamais connu dans l’histoire contemporaine.

Un responsable du mouvement de la Résistance à Gaza, a qualifié dernièrement d’«hypocrite» le secrétaire général de l’organisation des Nations Unies, après la visite de ce dernier en Palestine occupée cette semaine. Ce Ban Ki Moon s’est dit très choqué des installations souterraines de la résistance, un pharisaïsme, une mascarade, une papelardise d’un monstrueux, d’un sarcastique, d’un inqualifiable monstre. Il aurait du penser si vraiment il a une cervelle à l’arsenal d’Israël, une machine de la mort certaine, il a oublié que les réacteurs nucléaires sont beaucoup plus dangereux, menaçants, périlleux et redoutables que ces tunnels qu’il s’est dit « choqué » .

Les dégâts de la guerre, le nombre de morts, tous cela il a pu forcement constaté mais sa stature de « garde chiourme » d’Israël ou de son maitre d’Amérique n’ose pas aventurer pour mettre un petit mot doux officiel pour les palestiniens. Certes, il a dit que «Mon cœur est très, très lourd», «l’ampleur de la destruction que j’ai vue en venant ici dépasse toute description» d’une façon officieuse. Mais ceci a été dit uniquement, pour amadouer les palestiniens qui se trouvaient en face de lui.

Pour mieux les chatouiller et les complimenter, il leur avance : La désolation est bien plus grande encore que celle que j’avais déjà constatée en 2009 après l’opération «Plomb dur », tout en évoquant la dévastation à « Shejaiya », un des quartiers rasé et les plus éprouvés. Ban Ki Moon devrait en principe prendre la responsabilité entière envers les victimes de l’offensive israélienne et prendre des mesures pratiques et politiques à la hauteur de l’ONU mais rien n’a été fait.

Le ridicule n’a jamais tué et Ban Ki Moon a vraiment participé à couvrir les massacres israéliens à Gaza en 2008-2009 et 2014
BENALLAL MOHAMED « un cri de rage »