Les urnes ont choisi le second sénateur, RND pour la wilaya de Sidi bel abbes

Finalement ,les urnes ont décidés ,et le moins mauvais est passé avec une différence de 33 voix .Le candidat du RND,a été élu à la chambre haute du parlement,en remplacement du sénateur sortant d’obédience, FLN,en la personne de monsieur Mime miloud dont le mandat vient d’expirer.  Monsieur Dine El Hannani Abdelghani,président de l’APC de Sidi Khaled candidat RND,a été élu ce jour le 29 décembre 2012,par le collège électoral des élus,tous partis confondus des 52 communes et des membres élus de l’APW. Le candidat FLN malheureux Benramdane Omar président de l’APW,vient ,de subir une seconde défaite consécutive,à la candidature au sénat .En effet lors du dernier changement parlementaire,il y a trois ans,il avait été battu à plate couture par l’actuel sénateur RND  ,monsieur Boutkhil. Le FLN récolte les fruits des mauvais choix de ses candidats. Aujourd’hui il s’est agit d’un vote sanction,et il n’est pas étonnant de constater,que plusieurs élus FLN,ont voté contre ,le candidat de leur parti.Le choix des hommes au FLN se mesure beaucoup plus à la tête du client que sur la moralité ,l’intégrité ,et les compétences.Une législatures de six ans pour le candidat RND qui va rejoindre son collègue du même parti,au conseil de la nation ,où paradoxalement,il n’y a plus de sénateurs FLN représentant la wilaya de Sidi bel abbes.

Le Conseil de la nation compte 144 membres dont :

– 96 élus au scrutin indirect et secret (2/3) ;

– 48 désignés par le Président de la République (1/3) en raison de leurs compétences scientifiques,culturelles,professionnelles, économiques et sociales.                                                                                                                                         Il y a             48 circonscriptions binominales (2 sièges) correspondant aux wilayas  du pays.

Pour être éligible il faut être :

– membre des assemblées populaires de wilaya et des assemblées populaires communales ;

– âgé d’au moins 40 ans.

La durée du mandat est de 6 ans.

 


le 29 décembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 décembre 2012

9 Commentaires pour “Les urnes ont choisi le second sénateur, RND pour la wilaya de Sidi bel abbes”

  1. Smiley

    Salam wa ama ba3ad!

    Bien malin celui ou celle qui pourra dégager des dynamiques qui donnent du sens et de la cohérence à la vie politique algérienne quand le maître mot semble être “chkara”, digne héritière du “khobzisme” et du “ben3amisme” des années antérieures. La désaffection du citoyen n’a nul besoin d’être soulignée dans ce théâtre d’ombres algériennes quand on sait que l’intimité des profondeurs politiques est scéllée par le clientélisme, l’opportunisme, le clanisme, le tribalisme et l’arrivisme.
    Tel candidat à la candidature semble être bien ignorant du principe de Peters selon lequel nous atteignons tous rapidement notre seuil d’incompétence au fur et à mesure que la tâche se complexifie et le deni du plafond de verre sur lequel se fracasse les ambitions démesurées.
    Au delà du récitatif politique et biographique qui s’attache à l’élection de tel tel ou tel mal élu, et qui n’offre que peu d’intérêt, il conviendrait de s’interroger sur l’hyperprésence des vrais décideurs qui avalisent chartes,decrets, lois et histoire officielle et qui se payent le décorum des chambres haute et basse, parlements croupions et simples chambres d’enregistrement dans lesquels les ‘élus’ sont ‘benchmarqués’ et promus selon le critère de la souplesse d’échine.Le différentiel entre la ‘solde’ d’un sénateur ou député et celui d’un travailleur émargeant au revenu minimal est choquant!
    La sacralisation de l’héritage révolutionnaire, cher Dziri a fonctionné comme un piège visant à se prémunir de toute évaluation objective. L’intellectuel intègre était transformé en “fahem’ ou faiseur d’histoire pour dévitaliser sa réflexion et permettre l’avènement de la médiocratie qui a pris ses quartiers depuis 50 ans et prospère et prolifère avec la rapidité d’une candidose ayant trouvé son terrain de prédilection.
    La passivité des historiens et sociologues face aux dérives sociétales et la faillite programmée des sciences humaines nous ont laissé un pays d’incultes diplômés et de larbins alibis.
    La rapacité, l’orgueil et l’opportunisme sont des tares génétiques inscrites dans la constitution de l’homme et encore plus dans celle de l’homo-politicus.
    Il est urgent de rompre avec l’idée des ‘idoles de l’histoire’ pour cheminer vers une vraie citoyenneté que ne peut s’accomplir qu’en présence de contre-pouvoirs rééls.
    Hercule lui-même ne saurait nettoyer toutes ces écuries d’augias (pour faire le lien avec le sujet sur l’âne)
    Après tout, ils nous ont toujours méprisés en se disant:
    ‘Laissons les braire! Cela ne mange pas de pain!’
    A marcher d’un train de sénateur on peut rater celui de l’histoire.

    • DZiri

      Salamou alaykum M.Smiley

      La dynamique qui donne du sens à la coercition plutôt que « la cohérence » de la vie politique en Algérie, c’est ni plus ni moins que Loi du Plus Fort.

      Depuis 1962, cette dynamique à cours quelqu’en furent les conséquences.
      Le peu de Moujahidine restés vivant ont été submergés par les déserteurs et des arrivistes cupides, certains ont même étaient « écartés » notamment ceux aux penchants Muslim dès le début.

      L’ancien colon a infiltré des colonnes à lui dans le camp dirigeant où régnaient deux idées qui pouvaient être débattues sereinement en algériens consciencieux, créant ainsi un facteur de perturbation et d’incitation à la méfiance et à la haine gratuite entre algérien, les entrainant ainsi dans un combat fratricide…..1962, 1963,1980, 1988, 1991 ect …. Cet ancien colon prône le dialogue quand il est concerné, mais incite à la guerre et à la radicalisation quant il s’agit d’autrui !
      Cette colonne a toujours pignon sur rue et détient même le pouvoir suprême en Algérie, faut-il le savoir, puis qu’il saute aux yeux.
      Nous l’avons vus et lus (oumma.com) : un citoyen « algérien » qui baise la main à François Hollande en Algérie , et le Président de la Radp qui s’apprête à baiser la main de sa maitresse en sa portant à sa bouche.

      Je vous suggère d’éviter ces soit disant historiens et sociologues salarié du pouvoir.
      En ce qui concerne l’incurie des algériens, c’est un mensonge colporté pour discréditer le peuple dès le départ, C vrai, en 1962 le pays ne faisait pas le plein, mais il y avait des instruits, cultivés dans le terroir, sauf qu’ ils ont été écartés au profit d’autre plus occidentalisé pour administrer le Pays et le peuple. Même si le peuple n’était pas assez instruit, il était en tout cas bien éduqué et bien élevé, ce qui est fatalement nécessaire dans un pays qui vient de retrouver « sa souveraineté », regardez qu’est qu’ils ont en fait aujourd’hui ?

      L’Héritage révolutionnaire c’est le peuple qu’on ne vous trompe pas, c’est nous, le peuple algérien, qui sommes révoltés et avons portés la révolution par le sang de nos mort, la torture et la privation depuis 1830 à ce jour.

      Ces actuels révolutionnaires ont failli pour ne pas dire autre chose au serment des Chouhadas, ils gèrent l’Algérie comme le fait Abou Mazen avec les agresseurs en Palestine !

      Les sénateurs, bien sûr je dirais moins de 100 %, et autres tutti quanti ne sont qu’un tuning ou plutôt un garde-boue pour se protéger et à renouveler à chaque occasion, ils comptent pour du beurre !
      Ils ne sont que pour le prestige, il ne leur sied pas puisque illégitime.
      Vous devez certainement avoir vu à la télé des Parlementaires étrangers de par le monde, en venir aux main pour défendre leurs opinions ! Qu’avez-vous vu des « nôtres » ?
      Pourquoi pensez que des hommes d’un même pays (ayant pratiquement la même culture à 99.9%) ne puissent pas s’entendre ?
      Je ne veux continuer, excusez moi !
      Sallamou Alaykum

  2. le cygne

    Mr DZiri salam! Personne ne dira que vous n’aviez pas essayé et je vous remercie pour votre réponse à ma doléance…..

    Au point où nous en sommes arrivés, je crois que Delta a perdu toute sa valeur et son importance, car même le zéro ne suffit plus pour résoudre les équations de ce genre…
    Vous savez je pense plutôt au Delta “embouchure” qui constitue un écosystème particulier, un habitat unique, exploité par certaines espèces toute une partie de leur vie. Là où des poches de sédiments pollués apparaissent, plus ou moins remobilisés lors des tempêtes, et crues saisonnières qui dure au moins 6 ans, mais surtout lors d’actions de chalutage….pour saisir le plus de poissons possibles (du bon et du gros poisson…..bien sûr)
    Mais Mr DZiri, où sont passées ces fameuses racines pourqu’on puisse résoudre cette équation…????

    • DZiri

      Salammou Alaykum Le Cygne !

      La racine le Cygne c’est le peuple, l’electeur affranchie et sincère.
      C personnes qui squatent les institutions sont des intrus.

      Mais il faut le dire , L.Pasteur a dit que le microbe n’est rien, le problème c’est le terrain.
      Sallamou Alaykum.

  3. 21Grammes

    Je m’adresse à vous Mr le Wali:Pourquoi n y a t il pas un site officiel de la ville de Sidi Bel Abbes,où l’on pourrait trouver toutes les informations (projets,appel d’offres,emploi,les questions qu’abordent vos conseils,les membres de l’exécutif ,leurs diplômes,leurs parcours,les numéros de telephone,ainsi que l’adresse mail de tous les services,les décisions que vous prenez concernant NOTRE ville,et pour quelles raisons……………),comme Blida Tiziouzou,Boumerdes,Tiaret,Naama,Djelfa…..???Il y en a meme qui sont sur facebook!!!!!Mr le Wali,marquez votre passage par la TRANSPARENCE,à un certain âge,on se doit sage.Une Bel Abbesienne exigeante déguoûtée par l’opacité.

  4. D.Reffas

    Bonjour.

    L’urne a souri au moins mauvais, et de là vous portez un jugement de valeur que j’apprécie.Je suis d’accord avec vous, car s’il est le moins mauvais cela veut dire tout simplement qu’il est mauvais mais à un degré moindre.
    Vous dites que “le FLN récolte les fruits des mauvais choix de ses candidats”, et de là vous insinuez que les candidats du RND sont moins mauvais.Encore une fois je partage votre avis, car l’ensemble des candidats (FLN+RND) est mauvais.Merci monsieur Khaldi de votre courageuse contribution.

  5. le cygne

    Rappelez moi qui pouvez….??? A quoi ça sert un sénateurrrrrrrr…. “Sénatorium” ou “Sonatorium” bref..??? par la même occasion pouvez vous me dire qu’elle est la différence entre un candidat FLN et un candidat RND dans le fond et dans la forme…….Pour le reste je me débrouillerais toute seule….Merci!
    J’ai failli oublié qu’il y avait 1/3 nommé par le président c’est à dire les aristocrates et les 2/3 désignés par les élus qui eux aussi sont nommés, d’une manière ou d’une autre, alors où sont ceux qui représentent le peuple…Quelqu’un pourrait il me résoudre cette équation svp..Remarque avec ou sans Sénat qu’est ce qui va changer pour les vermisseaux…….???? En attendant les kangourous ne cesseront jamais de faire du “crawl-walking” pour les francoph….”la marche rampante” pour se remplir les poches et tout ce qui va avec…..Le cauchemar risque de continuer, un bon bout de temps..!!!!

    • DZiri

      Sallamou Alaykum le Cygne !
      Avec ce modeste commentaire, permettez moi de vous répondre à votre doléance :

      Sénateur : (du latin senex= vieux, vieillard)
      Le sénateur est compatible avec le royaume et la république aristocratique telle que celle en cours aujourd’hui avec un faux semblant de démocratie.
      D’après les historiens, ≈ – 800 à – 500 ans av. Le Massih (sas) sous la période royale. Romulus les choisis parmi les plus riches, riche à million comme on dit, ils portaient une toge parsemée de clous d’or. Ils sont classés par ordre de leur entrée en fonction, de leur rang social. !
      Il partageait le pouvoir avec les rois, puis avec les consuls; il délibérait sur la paix et la guerre, rédigeait les lois, « réglait » les impôts, « distribuait » les provinces, « rendait » la justice; longtemps il fournit seul tous les grands dignitaires.
      La République romaine est la période de la Rome antique où le pouvoir n’était pas détenu par un seul homme, mais où les citoyens élisaient leurs magistrats que le Sénat romain contrôlait. Cette période s’étend de la fin du VIe siècle à la fin du Ie siècle av. le Massih (sas). C’est un élément aristocratique et oligarchique, par opposition à l’assemblée du peuple.
      À Rome, pour être citoyen, il fallait d’abord être un homme majeur (donc les femmes et les enfants étaient exclus de la citoyenneté). Il fallait être un homme libre. Enfin, il fallait être né d’un père lui-même citoyen (ce qui supposait un domicile familial ancien dans la ville et les campagnes qu’elle contrôlait) : les étrangers à la ville étaient donc non-citoyens. La citoyenneté ne sera accordée aux hommes libres de l’Italie qu’en 49 av. Le Massih (sas). Le citoyen devait se présenter au recensement qui déterminait selon sa fortune sa place.
      Les comices centuriates, regroupaient les citoyens en fonction de leur fortune.
      Les Comices tributes, regroupaient les citoyens en fonction de leur lieu de résidence

      Le Sénat byzantin, créé sur le modèle du Sénat de Rome, dura plus longtemps; il se maintint jusqu’à la chute de l’empire, en 1453. Le Sénat traverse toute l’histoire de Rome depuis les origines de la ville. Sa composition, sa compétence, son action furent différentes aux diverses époques de cette histoire. II convient donc de distinguer plusieurs grandes périodes dans l’histoire du Sénat romain: la période royale, la période républicaine, la période du Haut-Empire, la période du Bas-Empire et bien sûr l’humeur de chacun roi.

      En ce qui concerne la différence entre fln & rnd et conformément à la pertinence de la formule de M. D. Reffas,
      Fln + rnd, je dirais que l’équation n’admet pas de solution, elle manque de racine. c’est l’aventure. C une catastrophe. Je pense même à un composite chimique !
      C’est ainsi, lorsque vous calculez delta (∆), vous avez alors trois possibilités, selon le signe de delta.
      Si ∆ 0, l’équation admet deux solutions réelles

      Sallamou alaykum

      • DZiri

        Suite du commentaire qui s’affiche incomplet:

        Resolution de Delta:
        l’equation n’admet pas de solution si Delta inferieur à < 0
        l'equation admet une solution double si Delta = 0
        l'equation admet 2solutions réelles si Delta superieur à 0
        Oua Sallamou Alaykum

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00